Test :
Kikoo Odyssey
Par kasbak

Temps joué : 5 h


Introduction

Kikoo odyssey est un jeu d'humour, parodiant différents domaines du jeu rpg, principalement les jeux rpg maker, parodiant à la fois les incohérences de gameplay ou les absurdités de mises en scène des créateur de jeux-vidéos, le jeu nous propulse aux commandes de Arshes dans un monde médiéval et dans lequel vous allez devoir sauver sa mère.


Awards généraux

Gameplay (Note : 3/5)

Le gameplay est paradoxalement très abouti pour un jeu d'humour qui aurait pu se contenter d'un jeu sans combats uniquement servi par des dialogues et des mises en scène.

Les combats sont diversifiés avec différentes mécaniques, parfois il faudra plutôt ce protéger, tirer à distance, utiliser
son grappin, ... Rien d'extraordinaire mais le système de combat est vraiment correct et propose une alternative au système de tour par tour assez classique.
Malgré un bon gameplay, des combat parfois d'une difficulté un peu trop élevée peuvent néanmoins desservir le jeu
en cassant un peu le rythme. Rien non plus d'alarmant, les nombreuses boutades et autres drôleries nous font vite regagner le sourire et oublier rapidement ces quelques phases un peu plus dures.
Une difficulté pas forcément justifiée mais qui met du piment au jeu, et permet au final de donner une autre dimension au jeu et servir un gameplay qui sans tous ces combat serait moins intéressant.

On a aussi des déplacement en biais qui permette de bien se déplacer et combattre les ennemis en toute fluidité.

Au niveau des boutons c'est dommages que rien ne soit indiqué sur la HUD, comme je ne joue pas beaucoup sur PC, j'avais un peu de mal à me souvenir comment utiliser tel ou tel sort, et parfois en voulant m'équiper d'un sort ou d'une arme j'utilisais bêtement un objet... Dommage aussi qu'il n'y aie pas de parodie des mini-jeu souvent présents dans les RPG, j'aurais bien aimé voir un système de pêche par exemple, ou un système de capture pour parodier les Pokémons...


Histoire (Note : 2,75/5)

Histoire assez simple, peut-être que plus d'éléments auraient pu être apportés mais en même temps on comprend que le jeu se veut léger et n'est pas là pour nous inonder d'informations sur la vie du héros ou des autres protagonistes.

L'histoire sans être d'une immense richesse possède pas mal de rebondissements, comme une fin originale, des héros et des ennemis avec des caractères différents et des situations rocambolesques.
On en sait peu mais suffisamment pour savoir pourquoi on avance au fil du jeu et certains flous dans l'histoire sont prétexte à insérer de l'humour, comme ces PNJ sortis de nul part qui viennent nous parler, parfois c'est drôle, parfois c'est juste anecdotiques, parfois c'est un peu moins drôle, mais dans l'ensemble on ne s'ennuie pas et on garde le sourire aux lèvres.

L'histoire est principalement là pour servir l'humour du jeu, donc un joueur qui ne sera pas convaincu par l'humour
proposé sera probablement déçu de l'histoire et du déroulement du scénario, pour ma part je suis client de cette humour, parfois absurde, parfois vulgaire, parfois stupide, les répliques font mouches et fonctionnent la plus part du temps, les nombreux guests sont amusants et donnent un coté vraiment décalé au jeu.

Au final une histoire qui saura tenir le joueur jusqu'au bout et apporter une bonne dose d'humour, même si ça aurait
pu être tout de même travaillé davantage.

Ambiance et immersion (Note : 3/5)

Je pense que, au niveau de l'ambiance, le jeu correspond au but recherché. Les décors, les personnages, les musiques, etc ... tout ça correspond bien.
Les musiques servent intelligemment des scènes, parfois une musique épique pour un moment qui ne l'est pas ou si peu fera rire le joueur.
Dès le début déjà l'intro nous plonge dans l'ambiance et plante le décor, on comprends que le jeu est à prendre au second degré et va nous emmener dans un grand n'importe quoi.
On adhère ou on n'adhère pas, pour ma part ça m'a plu et je trouve ça plutôt réussi même si le créateur du jeu a parfois quand même préfèré la voix de la facilité et aurait pu perfectionner l'ensemble.

L'ambiance ne se réduit pas au fil de l'histoire et jusqu'au bout ça tient la route.

L'immersion est correcte, tout au long du jeu on avance dans différentes zones, on visite des lieux, on combats des ennemis, rien de transcendant mais c'est plaisant. Il y a peut-être tout de même parfois une immersion en 'mode guerrier un peu trop poussée, avec trop d'ennemis d'un coup sans justification. Ça sert le gameplay d'un autre coté mais peut-être qu'un rééquilibrage à ce niveau là serait intéressant.

Graphismes (Note : 2,25/5)

Au niveau des graphismes c'est moyen, rien de mauvais, rien d'extraordinaire non plus. Le héros est prit du système moghunter, la plupart des animations A-RPG aussi, les tilesets et les characters ne sont (mise à part les guests et quelques autres personnages) que du RTP, c'est peut-être un petit point faible du jeu. L'ensemble du jeu aurait pu être servi par quelques autres personnalisations, des villes ou environnements drôles par exemple, avec plus d'anachronismes, une paraboles sur une maison moyenâgeuse, un téléphone portable posé sur une table...
Quelques défauts de mapping, comme les arbres des marais sur la surface terrestre alors qu'un remous apparaît autour pour signifier que cet arbre devrait être dans l'eau. Bon, c'est peut-être voulu pour être drôle mais je pense que c'est plutôt une erreur de mapping. Les graphismes sont donc assez basiques mais restent néanmoins corrects. Un marais ressemble à un marais, une forêt à une forêt, mais il n'y a quasiment pas d'effets de lumière ou d'autres choses qui pourraient apporter au jeu une véritable démarcation par rapport à d'autres jeux de ce type...

Bande-son (Note : 3,5/5)

La bande-son est très éclectique, allant du Zelda à un rap ghetto, en passant par plein d'autres musiques qui servent
bien souvent à l'immersion du joueur ou assistent une scène comique. La bande-son est bien fournie et donne un coté inédit au jeu, combien de jeux peuvent prétendre proposer de se battre contre des boss sur du Booba ? Par contre là aussi cette liberté de choix musicaux peut peut-être rebuter certains joueurs (ceux qui n'aiment pas le rap), mais c'est plutôt cool et bien amené dans l'ensemble donc l'ambiance musicale fonctionne.
Les bruitages aussi sont bien, avec différents bruits pour les sorts, les objets, les attaques, ect...


Awards spécifiques

Level-design (Note : 3,25/5)

Le level design est bon, il manque un peu parfois d'inspiration peut-être, mais dans l'ensemble c'est réussi, on ne se retrouve jamais bloqué ou très peu, les lieux sont assez bien mappés et rendent la progression facile. Vers la fin, certains couloirs donnent tout de même l'impression d'avoir été faits un peu plus rapidement, et auraient peut-être mérité d'être plus travaillés, pour ne pas se contenter de grands couloirs vastes et assez répétitifs (dans le manoir de fin principalement).
Certaines zones, si on passe un peu vite, peuvent être loupées, comme la grotte de l'épée Kikrashdufeu. C'est un peu dommage, d'autant que le jeu devient difficile si on la rate, peut-être qu'une meilleure mise en évidence de ces zones pourrait être faite.
Pour les zones de combats contre les boss, là c'est parfait, on a beaucoup de place pourse déplacer, on n'est jamais gênés par le décor ou autre.

Systèmes (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 2,5/5)

La mise en scène a des point positifs et des négatifs. D'abord on commence le jeu avec une bonne intro (bon les artworks sont bien vilains mais c'est tellement drôle), puis ensuite on a le début avec la lettre, tout ça. Puis au fil du jeu il y a bien plus de choses, c'est assez espacé, même si à la fin on a quand même pas mal de trucs.
On a des mises en scènes avec Morsey et son pote, quelques autres petites scènes comme son entraînement, mais ça aurait été bien d'avoir encore plus de choses.

Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 2,75/5)

Les personnages m'onT fait bien rire. Okay on ne sait pas forcément plein de trucs sur eux, la plupart c'est des gogoles totalement hors-sujets. Mais tout ces personnages font le charme du jeu, on est content de les croiser, ils sont amusants : Moundir, Vador, Morsay, les méchants 'super méchants', etc... Parfois l'humour d'Arshes est un peu répétitif (avec son humour un peu beauf). lol Sans être hyper charismatiques, les personnages ont leur propre personnalité, dans l'ensemble les personnages portent bien le jeu et jouent bien leurs rôles.



Introduction (Note : 3,5/5)

Une introduction vraiment sublime avec des magnifiques artwok à faire trembler les Picasso et peintres en tout genre. L''intro nous plonge immédiatement dans l'univers du jeu et on sait à quoi s'attendre. Au moins pas de tromperie sur la marchandise. Une parodie de Zelda qui lance le jeu sur un fond d'artwork fait à l'arrache sur paint. Mais à ne pas non plus se méprendre, ce gribouillis volontaire ne veut pas dire que le jeu par la suite sera lui aussi un brouillon approximatif, c'est juste de l'humour.


Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3/5)

Malgré quelques paresses du créateur, le jeu, bien que non exempt de défauts, remplit ses objectifs. Il propose à la fois un gameplay qui tiendra le joueur jusqu'au bout sans le laisser sombrer dans l'ennui, mais également une bonne dose d'humour et le tout en gardant un esprit parodique des jeux RPG du début à la fin.

Kikoo Odyssey se veut être un jeu d'humour, sa qualité est subjective. On adhère ou pas à l'humour et son atmosphère, mais sans prétendre révolutionner le genre, il fera passer un agréable moment au joueur.



Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !