Test :
City Empire
Par nuki

Temps joué : 4 h


Introduction


City Empire, de Kasbak, est un jeu réalisé sur RPGMaker XP.
On nous propose d'incarner un jeune thug issu du ghetto, en nous offrant une palette assez conséquentes d'action.
Comme présenté, City Empire est à mis chemin entre la simulation de vie (proposant des mécaniques sociales) et le RPG (genre auquel il emprunte des mécaniques d'accumulation, notamment).
Dans ce jeu, on peut mêler sueur et exploration, fréquentant les filles faciles, les dealers et leurs gangs, mais aussi, pourquoi pas, reproduire les mécaniques les plus populaires pour décrire l'humanité : fonder une famille, monter son bizz (légalement ou illégalement) et beaucoup d'autres interactions possibles !

Il est important que je précise que je ne suis pas un fervent fanatique du genre, cependant, je suis assez impressionné par le travail réalisé dans ce projet ! En-joie

PS: La durée de jeu indiqué est plus longue que la durée générale du jeu, mais j'y ai joué plusieurs fois pour tester les différents motifs psychologiques personnalisables.


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,75/5)


Je pense que beaucoup de choix sont judicieux, notamment l'usage d'un T-RPG comme système latent. Les interactions sociales sont assez naïvement bien représentées et l'on se retrouve très souvent dans des situations amusantes (un peu comme dans un GTA), on peut se battre (et moi, j'adore la bagarre).
Même si les perspectives sont variés, j'ai souligné tout de même quelques petits bogues, notamment au niveau des permissions (parfois certaines actions sont interdites alors que l'on possède "formellement" les droits de les réaliser).

Le jeu se dote aussi d'un système de transports en communs qui fonctionne très bien, je reprocherais peut être une attente beaucoup trop longue...

Une petite critique complémentaire porterait sur l'équilibrage de son personnage en début de partie. J'ai relancé plusieurs fois le jeu pour tester les différents motifs de caractéristiques envisageables et même si l'on peut toujours prendre du plaisir à jouer avec "un corps de lâche, certaines mécaniques en deviennent frustrantes !

J'ajouterai que le fait de devoir mélanger souris/clavier de cette manière rend le jeu parfois peu fluide et désagréable à manipuler, ce qui diminue le plaisir et l'expérience de jeu :/

Pour terminer cette section, je trouve que City Empire est un jeu qui tient beaucoup de promesses. Son ambition est un point très positif, cependant, quelques imperfections (méritant d'être polies) font que ce jeu n'est malheureusement (imho) un must-play RMXP. En effet, on fait rapidement le tour des fonctionnalités proposées, et on s'émerveille rarement d'un système. Certains petits bogues (argents/machine à sous) sont légèrement ennuyant, mais je suppose que tout ceci sera corrigé en version finale.

Je conseil donc le jeu, pour les curieux du genre, mais sans le mettre sur un pied d'estal du gameplay.


Histoire (Note : 0,5/5)

Je pense que ce genre de jeux, simulation de vie, a difficilement sa place dans une catégorie histoire. En effet, on s'amuse à se balader, mais on n'agit bien plus en tant que spectateur.
Cependant, je pense qu'en tirant sur les clichés, il aurait été possible de réaliser une histoire digne de ce nom, profitant par exemple, de ce splendide kitsh et bling bling qui caractérise les gangs ! Des personnages plus carricaturaux. Une bonne piste, selon moi, serait de s'inspirer de certains films de genre (commençant par les films de gangsters (à la Scorsese), en passant par les films de gangs purs (Black)), mais ce n'est que mon opinion.

En résumé, je pense que le jeu ne s'inscrit pas suffisament dans une dynamique narrative pour obtenir une bonne note dans cette section.


Ambiance et immersion (Note : 4,25/5)

Au début, je pensais que le grand point positif de ce jeu serait son gameplay, mais après avoir arpenté la ville pendant plusieurs heures, je dois avouer que l'immersion et l'ambiance cartonnent grâve !
Si je devais résumé mon opinion sur la question... "on y croit", c'est cool, j'avoue même avoir été parfois frustré de ne pas pouvoir explorer certains chemins, et les interactions servent remarquablement bien l'ambiance (et l'immersion) ! Félicitation pour ça !


Graphismes (Note : 2/5)

Faire un jeu "urbain" avec RPGMaker... je trouve ça très compliqué. Je trouve que l'auteur sans tire relativement bien, mais je suis relativement déçu par l'apparence général du jeu. En effet, même si j'ai beaucoup aimé les jeux de lumières, je trouve généralement le rendu peu esthétique (notamment des freques), je trouve l'apparence générale des interfaces assez cheap, et l'ensemble du jeu peu homogène.

Par contre, je souligne tout de même l'effort général fourni, car City Empire se classe parmis les plus grandes réussites dans ce genre de paysage que j'ai pu observer, mais ... ça n'est pas suffisant pour me plaire.


Bande-son (Note : 3/5)

Aha, je n'aime pas du tout la bande son... MAIS ! Je trouve que les choix sont pertinents, le rythme est, de mon point de vue, parfaitement maitrisé, et à aucun moment je ne me suis dit "arf, il en fait trop". Donc même si je ne suis pas un grand amateur de ce genre de BO, leur apposement est judicieux et sert parfaitement l'ambiance et l'immersion.


Awards spécifiques

Level-design (Note : 4/5)

Même si je ne suis pas un grand amateur de l'esthétique des cartes, j'ai trouvé la ville très agréable à pratiquer, et son "aspect ville" très très ... très bien représenté. Ce qui m'a réellement surpris (dans un sens positif!), c'est l'impression que Kasbak à pensé l'architecture générale des quartiers en fonctions de leurs positions sociales !
Alors que je trouve que le visuel pêche un peu, la ville est vraiment une superbe expérience d'exploration et j'ai beaucoup aimé m'y promener. Bravo !


Systèmes (Note : 0,25/5)

Je ne suis pas un expert en programmation, mais je trouve que ce jeu est techniquement en dessous de son ambition. Même si ma note de Gameplay est plutôt positive, je trouve que l'implémentation concrète des systèmes est vraiment hasardeuse... et c'est triste.
On dénote quelques bogues, des lenteurs (agaçantes à souhait) et un énorme manque de feedback.
En bref, je trouve ça très dommage d'avoir autant d'ambitions et de bonnes idées pour une réalisation concrète aussi pauvre. Je suis sur (ou en tout cas j'espère) que ce sera drastiquement amélioré pour la suite.


Mise en scène (Note : 1,25/5)

Au contraire d'un jeu à narration dirigiste, City Empire propose une expérience de simulation; de mon point de vue, la mise en scène devrait être très marqué sur des péripéthies et sont le comportement des PNJ's. J'ai trouvé ça très statique. J'ai tout de même apprécié le design sonore, qui sert la mise en scène et les micro-interactions, qui créent un ciment de crédibilité. Mais de mon point de vue, un gros travail peut être fourni sur les réactions à l'interaction des PNJ's (petits sauts, tressaillement, un peu plus de nervosité).


Univers (Note : 3,25/5)

Une ville très bien représenté, mais un manque flagrant d'exploitation du cliché. City Empire s'en tire bien (oué hein, plus de la moyenne tout de même), parce que l'auteur à réussi a être très cohérent et nous offre quelques moments de surprises, mais comme je l'ai dit dans la section histoire, je pense que jouer plus sur des clichés est une bonne approche.
De plus, je trouve que la mise en scène peut crédibiliser un univers et la teneur, trop statique, des actions ponctuelles est un peu (imho encore) décevant. En résumé, je pense que le jeu est sur une bonne voix, et c'est un plaisir de découvrir une autre approche que l'éprouvée "quête de la princesse" dans un univers Heroïc-fantasy.

Personnages (Note : 0,5/5)

Je suis surpris que ce jeu concourt dans cette catégorie... il y a un manque de rythme dans les réactions des personnages et au final, on en retient bien peu. Leur manque de dynamisme les rends généralement inintéressants et leurs réactions sont généralement trop peu crédibles par rapport à la situation.

Cependant, même si ma note à ce propos est un peu rude, je suis intimement convaincu que "pour ce jeu", la transparence des personnages n'est pas dramatique. (En plus comme je suis un joueur sacrément égocentrique, ça m'arrange un peu d'avoir des personnages maladroitement réalisés dans un jeu où je dois faire ma life )


Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0,5/5)

J'ai trouvé les éléments d'interfaces graphiques infâmes, c'est une question de gôuts mais je n'ai pas trouvé de cohérence particulière. Je trouve que l'auteur abuse de graffiti "trop badass", ce qui n'est pas crédible et pas très joli.
Bref, même si j'aime beaucoup le LevelDesign (que je trouve agréable à pratiquer), je trouve le jeu un peu hétérogène et pas très joli au regard.
Je donne tout de même 0.5 pour l'utilisation des lumières.


Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2/5)

Le jeu est criblé de bonnes intentions, ambitieux, et original, l'auteur construit des maps agréables à pratiquer et l'ambiance (et sa décoration sonore) est vraiment bonne. Par contre, je trouve que la réalisation est encore un peu trop brouillonne, je trouve que l'implémentation des systèmes est trop faible et que la mise en scène des personnages est trop cheap.

Je pars du principe que Kasbak améliorera ça, ce qui fera de City Empire un incontournable du genre ! Bonne chance !



Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !