Test :
La tour planaire
Par nuki

Temps joué : 2 h


Introduction

La tour planaire est un jeu réalisé sur RPGMaker 2003 par Qb!k, c'est un jeu que je me réjouissais d'essayer car les systèmes qu'il présente en Gifs sont très souvent allechants !
Le jeu nous projette dans la peau de Eliana, une elfe se retrouvant enfermé dans une tour ... contre son grè.
La tour planaire est un ARPG sur RPGMaker 2003, même si les Gifs m'ont impressionné, j'ai très/trop souvent été déçu par les projets de ARPG sur 2003. Espérons que ce jeu pourra, à l'instar de BogossStory de mon petit Joke, me faire revenir sur mon opinion !


Awards généraux

Gameplay (Note : 3/5)

Eliana est une archère, on doit donc tirer des flèches ... (ahaha captain obvious).
J'ai trouvé la proposition de gameplay très bien designé. C'est assez riche, et bien interconnecté. En effets, les fèches peuvent être normales ou magiques. Les flèches magiques sont connectées à un système de mana et on ne peut pas tirer ses flèches à l'infinie.
Au delà "du tir simple", on peut aussi "verrouiller une direction" (je ne sais pas si le terme est adéquat) pour avoir un système de visée.
L'enjeu de ce moteur de jeu est de pouvoir gravir les étages de la tour planaire en défouraillant des méchants.
A cela s'ajoute des éléments d'interactions, une notion d'expérience (offrant la possibilité de monter de niveau) et le tout offre un assez bon feedback grâce aux interfaces soignées du jeu.

Bref, le travail technique du jeu est indéniable (et bien pensé !). Franchement, c'est la classe. Par contre, j'ai trouvé, lors des combats, le jeu bien peu maniable, ce qui fait que la note de 4.5 est tombée à 3. Car même si techniquement, je ne peux que féliciter l'auteur, dans l'expérience de jeu, le manque de maniablité est très frustrant.


Histoire (Note : 4/5)

Ahaha, je sens déjà rugir !
Oui, le jeu met volontairement, dans sa présentation, l'histoire de côté. Mais aahha, c'est juste génial. J'avais réellement envie de savoir "pourquoi/comment" et le fait d'éparpiller des indices est une idée géniale.
Donc oui, La tour planaire, son histoire n'est pas complexe, mais la manière dont elle est amenée, sa narration, donne un véritable plus et illustre réellement la phrase de Ricardou : "l'important est l'aventure du récit et non le récit de l'aventure".


Ambiance et immersion (Note : 2,5/5)

Le genre un peu nerveux de jeu fait que l'on s'attache peu à l'ambiance. Si je ne met que 2.5/5 c'est en partie parce que même si on est rapidement immergé dans le jeu, il reste tout de même très peu d'ambiance réelle. Cependant, comme le dit Qb!k, l'intérèt principal du jeu n'est pas l'ambiance.
Je n'ai pas grand chose à dire pour cette partie donc si je devais synthétiser ma pensée : l'immersion est totale (grâce au gameplay) mais l'ambiance n'est pas des
plus prenante.

Graphismes (Note : 3/5)

Globalement, le jeu est joli. Les ressources sont homogènes et l'esthétique des cartes est assez jolie. Sans réelle prise de risque, le jeu est tout de même suffisement soigné visuellement. Comm beaucoup de jeux 2003, je trouve qu'il est agréable de jouer en "toute petite fenêtre", pour éviter les bouillies de pixels.
En plus du choix des ressources, les éléments d'interfaces sont eux aussi soignés. Le HUD et les différents menus s'intègrent bien. Donc même si La tour Planaire
est un jeu "vendu" pour son gameplay, le visuel en reste tout de même très agréable ! Bravo.

Bande-son (Note : 4/5)

Ce qui m'a vraiment surpris, c'est que je n'aurais jamais parié sur une super bande son pour ce jeu. Mais il faut reconnaitre que les musiques sont parfaitement adaptées aux situations, que les bruitages conviennent aussi et surtout... surtout, la voix de l'héroïne...
En général, l'usage de voix dans RPGMaker (sauf les jeux de SebLucas ou de Loly74) ça donne quelque chose de ridicule... Je me souviens des essais pour Aedemphia... HAHAA.
Mais ici, j'ai vraiment trouvé que la voix de l'héroïne apportait quelque chose de concret.
Pour moi, la bande son du jeu est ... son plus gros point fort.


Awards spécifiques

Level-design (Note : 4/5)

Malgré le nombre d'ennemi et la restriction de diversité des environnements, les cartes sont à mon sens très bien construites. On peut facilement comprendre la manière de traverser chaque donjon. De plus la pondération du nombre d'ennemi est adapté à la construction générale du niveau. A ça je peux ajouter que Qb!k ne triche pas. A tout moment on n'oublie pas que l'on se trouve dans une tour. Dans la Tour planaire, on se repère bien, on peut se construire un chemin virtuel entre les différentes pièces. On peut aussi parfois détourner le suivi linéaire de la narration pour un peu de combat ou de stuff. J'ai trouvé l'ensemble des niveaux du jeu très agréable à pratiquer.


Systèmes (Note : 3,5/5)

Globalement, les systèmes sont en adéquation avec ce que je pense du Gameplay. Un beau défi technique pour du RPGMaker 2003 qui illustre bien les mécaniques de jeu. Je n'ai pas grand chose à dire de plus que ce j'ai dit dans Gameplay (si ce n'est que je me penche plus sur l'aspect technique que le feedback, ce qui justifie la note différente). Le jeu est osé et propose de bonnes interfaces connecté au système ambiant du jeu.

Mise en scène (Note : 2/5)

Même si la Mise en scène n'est certainement pas mauvaise, je trouve que l'on a beaucoup trop peu de choses à se mettre sous la dent pour être positif ou négatif. Même si certaines petites idées sont intéressantes, les séquence "hors combat" ne sont souvent que des dialogues, sans mise en scène réel du personnages ce qui fait qu'il y a peu de choses à dire. Par contre, ma note ne peut pas être mauvaise car c'est clairement la dynamique voulue par l'auteur, qui insiste sur le gameplay et non sur l'incursion narrative.


Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3/5)

Un jeu soigné sur énormément de points. Agréable à regarder et à écouter. Une petite déception sur le manque de réactivité du système. Même si je ne suis pas un event-makers, je ne me doute pas une seule seconde de la quantité de travail que ça a dût demander, mais en temps que joueur, je regrette une maniabilité plus fine. Cependant, le jeu est bon et serait à mon sens, un exemple pour beaucoup de personnes désirant réaliser un ARPG avec une version obsolète (haha) de RPG Maker.



Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !