Test :
Arsh's dream

Temps joué : 5 h 30 min


Introduction

Dans Arsh's Dream vous incarnez Arsh, un jeune garçon vivant dans un petit village éloigné de tout et bien décidé à quitter le trou paumé qui l'a vu grandir pour rejoindre city empire la ville où tous les rêves sont permis.

Sur le papier on a là un jeu au potentiel énorme, beaucoup de systèmes de gameplay différents, un usage plutôt homogène des ressources utilisées et j'en passe mais tout ceci est gâché par une mauvaise exploitation du logiciel entrainant de gros ralentissements en jeu (même en désactivant la circulation à l'aide du code de triche ça ne change rien) et on se rend vite compte que malgré toutes les activités proposées on se perd très rapidement faute de cohérences entre les diverses activités.

Curieusement la démo est quasi impeccable sur la première heure de jeu, c'est après que ça se dégrade... Sur ce point je pense qu'à l'instar d'autres jeux, celui-ci à été corrigé en conséquence pour participer mais pas entièrement. Je vais appeler ça le syndrome alexus .

Néanmoins Arsh's Dream conserve à mes yeux énormément de potentiel et avec des réajustements, l'auteur peut en faire un très bon jeu.


Awards généraux

Gameplay (Note : 3/5)

Arsh's Dream offre beaucoup de possibilités de jeu, on peut se conduire en parfait voyou et vandaliser toutes les voitures qu'on trouve ou au contraire se comporter en parfait citoyen et gagner son pain avec un travail honnête. Sur ce point l'auteur à su faire preuve d'ingéniosité en proposant des manières variées de remplir son portefeuille.

On à également droit à des phases de combat, allant du simple duel 1 contre 1 à la baston de plus grande envergure avec un groupe entier de punk en plein milieu de la rue. Tout est géré grâce à un système T-RPG qui mériterait d'être mieux configuré cependant l'effet est là et j'ai trouvé les phases de combat plutôt amusantes.

L'auteur à également voulu inclure un système de gestion de vie, un peu dans le style des Sims (fatigue/faim/propreté/besoins naturels). De ce côté-ci encore énormément d'effort on été fait pour donner un aspect visuel à ces éléments de gameplay, je trouve par contre que les animations pour ces actions durent un peu longtemps.

Le menu à subit de très lourdes modifications, on peut y voir un système d'ajout de points de compétences, un autre de popularité où vos actions affecteront les résultats. Le menu offre aussi la possibilité d'utiliser divers objets comme le téléphone (qui permet en outre de rentrer des codes de triche) ou encore des skins de voiture qui une fois activés via le menu permettent à l'équipe de ne plus se déplacer à pied et donc beaucoup plus vite. Certains aspect du menu sont à revoir, il m'est arrivé à plusieurs reprises de faire planter le jeu en choisissant certaines options.

Vous l'aurez compris le gros du travail effectué sur ce projet il est là, personnellement pour moi c'est du jamais vu dans un jeu RM, les plus anciens que moi sauront probablement si il en est autrement . Malheureusement tout ce travail est un peu lourd pour le logiciel et les ralentissements qui apparaissent quasiment dès qu'on met le pied dehors viennent gâcher les efforts fournis pour offrir une expérience très diversifiée en matière de gameplay.



Histoire (Note : 2,75/5)

De ce côté- ci malheureusement pas de grande originalité, Arsh's quitte son village natal pour la grande ville afin de devenir acteur mais on se retrouve vite à chercher des activités annexes plutôt que de suivre le fil conducteur de l'histoire et je trouve ce point dommage. A mon sens la trame principale doit être mise en avant par rapport aux quêtes annexes et là clairement tout est au même niveau.

Tout est très vivant mais ça manque de cohérence, tout est noyé au milieu de la multitude de choses que l'on peut faire en jeu et du coup l'histoire devient très brouillonne.

Les dialogues sont concis voir trop parfois, certains éléments de l'histoire mériteraient de plus longs dialogues (comme par exemple la scène juste avant le premier combat lorsqu'on rencontre Kia et où Panda Pain arrive comme un cheveu sur la soupe pour se fritter aux côtés du héros).

Là où le jeu s'en tire bien c'est sur la mise en scène. Tout est très visuel, du perso qui prend son bain, aux animaux (pas tout le temps gentils) qui se baladent sur les différentes map, tout à été fait pour rendre city empire vivante et de ce côté-ci l'auteur à plutôt réussi même si encore une fois certains aspects demandent à être améliorés.

Ambiance et immersion (Note : 1,75/5)

Malgré la multitude de choses à faire dans ce jeu, je n'ai pas réussi à m'imprégner de l'ambiance de celui-ci, énormément de travail à été fourni sur chacun des points du jeu que ce soit la mise en scène, le mapping ou le côté sonore mais le manque d'organisation des différents éléments rend le tout brouillon et coupe toute possibilité d'immersion...

Encore énormément de travail à fournir sur ce point pour arriver à un niveau correct.

Graphismes (Note : 3,75/5)

Côté graphismes, tout à été fait pour offrir aux joueurs l'illusion de se déplacer dans une ville pleines de détails et aux zones plus diversifiées les unes que les autres. Des taudis des bas quartier aux villas de chibiwood en passant par les pagodes de chinatower ou encore la zone Sappy Forest, tant d'environnements différents que fournis offrant toutefois une cohérence à en faire pâlir certains. Pour le coup city empire donne vraiment l'impression d' être une ville et si il n'y avait pas ce souci permanent de lag ce serait un plaisir de s'y balader tant il y a à découvrir.

Un grand bravo sur ce point car le pari était plutôt osé et à été relevé avec brio.

Bande-son (Note : 2,75/5)

Les musiques du jeu sont plutôt bien utilisées et collent aux différents endroits visités, tantôt entrainante, tantôt sombre et oppressante ou encore carrément ambiance boîte de nuit bien sonore, encore une fois le jeu sait faire preuve de diversité sur ce point. A aucun moment je n'ai trouvé de morceau que j'ai détesté ou que je ne trouvait pas approprié au lieu visité.

Par contre je serais bien incapable de dire si ce sont des morceaux d'emprunt ou si ce sont des créations originales donc je vais réserver mon jugement sur ce point.

Au final l'ambiance sonore est agréable sans être marquante, encore une fois un gros travail à été fourni sur ce point pour offrir aux joueurs l'impression de voyager à travers une ville vivante et censée.


Awards spécifiques

Level-design (Note : 2,25/5)

Si Arshes' Dream offre un environnement diversifié de par son mapping, il devient parfois difficile de s'orienter dans certaines zones, cependant la jouabilité n'en pâtit pas trop et on finit toujours par arriver là où on le voulait.

Systèmes (Note : 1,75/5)

De ce côté ci l'auteur pourrait se permettre d'enlever beaucoup de choses, le menu à tendance à être surchargé (et même buggé sur certains onglets) et je trouve personnellement que beaucoup d'option y sont inutiles. Si il y a bien une chose qui me gêne dans ce jeu c'est le temps qu'on passe dans les menus pour une raison ou pour une autre.

Narration et Mise en scène (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 1,75/5)

Le background du jeu est sous développé par rapport à tout le reste, on a peu de dialogue et même si les tutoriels présents dans le jeu sont très bien programmés, devant la masse d'activités possibles on finit toujours par se perdre. La ville est vivante mais le manque de diversité dans les dialogues avec les PNJ à tendance à tuer l'immersion en jeu.

Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 2,5/5)

Pour cette note-ci je me contenterai de la moyenne parce que j'ai du mal à savoir quels éléments sont créés et lesquels sont réutilisés d'autres jeux, les ressources RM étant en nombre sur le net, il est difficile de reconnaître les créations originales de l'auteur.

Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3/5)

Original et travaillé sur bien des aspects, Arsh's Dream manque cependant de cette cohérence qui à su faire de ce genre de jeu des références et il ne lui manque plus grand chose pour qu'on commence à le comparer à ceux là.

Au travers de ce test j'ai essayé de mitiger mon avis afin que les gens comprennent bien que malgré les notes plutôt moyennes que j'ai pu lui attribuer, je trouve ce jeu intéressant et qu'il a un potentiel juste monstrueux. Il lui faut juste d'avantage de travail pour régler les différents problèmes que l'on peut y rencontrer et on pourrait bien avoir là un futur hit du making.

A tester pour tous les amateurs du genre ou ne serait ce que pour admirer le travail accompli par l'équipe de développement.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !