Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
Chroniques de la guerre des Six : La Chute d'Atalanta
Par Fistan

Temps joué : 1 h 30 min


Introduction

Je sais pas vous, mais personnellement j'aime bien les A-RPG. En fait, je préfère les A-RPG. C'est dynamique, c'est satisfaisant, c'est cool. Parmi ces jeux, un de ceux qui m'aient le plus marqué est The Secret Of Evermore (SNes). D'ailleurs, ce jeu ferait sans doute partie des nominés si je devais n'en choisir qu'un avant de m'exiler sur une île déserte.

Pourquoi je raconte tout ça ? Parce que je suis sensé écrire une intro pour le test de Chroniques de la guerre des Six : la Chute d'Atalanta (que j’appellerais simplement Atalanta, sinon demain on y est encore), que c'est un action-RPG, qu'il me rappelle un peu The Secret Of Evermore par temps de brouillard, et que j'avais rien d'autre à dire : D


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

Comme je le laissait entendre ci-avant, les combats d'Atalanta sont des combats du type action-RPG et constituent une bonne part du gameplay, a l'instar de la plupart des jeux du genre. Notons aussi l'influence Zelda par la présence de donjons dans lesquels des objets font office de "clefs" pour résoudre des énigmes. L'auteur a d'ailleurs jugé bon de mettre de petites pancartes dans le premier donjon, servant d'indice sur l'objet à utiliser dans la salle concerné - une forme de tutoriel simple et élégante qui mérite d'être saluée.

Parfois, pour des raisons scénaristiques et pour changer la perspective du jeu, le combat se fait de façon éloignée et se veut stratégique au tour par tour. Le joueur contrôle alors différentes unités et leurs capacités sur le champ de bataille. Sur le plan du gameplay c'est un peu surprenant sur le moment mais pourquoi pas, ça met un peu de variété. Je n'ai pas vraiment eu l'occasion de sonder la profondeur stratégique de l'IA mais bon, pour un aspect secondaire du jeu cela m'a semblé suffisant et fonctionnel.

L'essentiel de la viande, ce sont donc les combats. Sur le papier, c'est vraiment pas mal du tout. Les ennemis sont variés, ils ont des capacités précises, certains doivent être tués d'une certaine façon et/ou bloquent parfois les attaques, ainsi de suite. Il y a des boss aussi - régulièrement, d'ailleurs, un bon rythme sur ce plan là. Au niveau des possibilités côté joueur sur le principe c'est pas mal non plus, entre une sélection d'objets notamment offensifs, des sorts (peu nombreux dans cette démo, mais j'imagine plus nombreux dans une version complète), un bouclier, une esquive, une attaque simple et une attaque chargée.
Bref, dans l'idée c'est du tout bon. Dans les faits c'est vite désagréable, et ce à cause des contrôles. J'imagine que c'est moins pire avec une manette, mais au clavier c'est un bordel absolu. Tout les boutons utilisables par RPG MAker XP ont été utilisés, et pas forcément de la manière la plus claire qui soit. En bricolant il est toujours possible de réassigner plus ou moins les touches mais ce n'est quand même pas la joie, entre un bouton pour les sorts, un pour les objets, un pour défendre, un pour attaquer (et interagir), un pour changer de personnage et... TROIS boutons pour des menus. Pas un, pas deux, mais trois. Passons sur le fait qu'il y ait deux menus entièrement différents (c'est mal, hein, entendons nous bien), mais 3 touches c'est excessif. D'autant plus excessif que 2 d'entre elles invoquent un menu mais il faut la troisième (qui invoque l'autre menu) pour en sortir.
Donc, les commandes ne sont pas du tout ergonomiques. En soi c'est pas si pire, sauf que la maniabilité est pas top non plus, et pour cause : déplacements et collisions au tile, on ne peut que difficilement se placer avec précision. Ajoutez à ça que les espaces sont souvent étroits (quelques tiles à peine pour manoeuvrer), qu'il est impossible de faire des pas de côté (ou alors pas instinctivement) et que les ennemis bougent un peu vite (ou un peu trop, c'est au choix). Par conséquent, les engagements ne sont pas fluide et le sentiment qui s'impose, assez vite, est celui de diriger une brique.

Enfin et malheureusement, l'interface n'est pas du tout lisible. Les animations sont un peu grosses et ont ce même côté "trop rapide". Il y a bien des chiffres qui apparaissent (points de vie perdus, dégâts faits), mais tellement noyés et tellement vite qu'ils en sont illisibles. Les barres de statut (endurance, pvs, pms) sont trop fines et discrètes. Dans l'un des menus (qui ressemble à s'y méprendre au menu de base, et qui ne sert à vrai dire à rien), il y a une page sur l'équipement du héro, qui permet de comprendre qu'en fait c'est un A-RPG qui calcule les dégâts et autres choses du genre de manière un peu traditionnelle (quand je vous disais que ça faisait penser à un secret of !). Pourquoi pas, mais une présentation moins "rpg" serait plus claire : nouvelle arme = taper plus fort, nouvelle armure = être tapé moins fort, montée de niveau = plus de tout. Cet écran d'équipement est d'autant plus pas clair qu'une partie de l'équipement s'utilise directement - en particulier, une paire de bottes pour sauter. Alors qu'on équipe d'autres bottes, et que celles là on ne peut pas les équiper. Hors donc, ça part dans tout les sens quoi.
Ah, et j'oubliais de parler de l'attaque chargée, qui sur le personnage principal implique une animation sur tout l'écran du genre "on voit plus rien", passablement longue, et pendant laquelle j'ai été surpris parfois de prendre des dégâts. Très franchement, un peu inutile et peu utilisable.



Avis sur le gamepaly : Sympathique mais brouillon
Les principes qui soutiennent le gameplay de ce jeu sont bien fondés, mais la réalisation manque de précision, ou, plus justement, de finesse. Le jeu gagnerait énormément avec des animations plus claires, c'est à dire de vraies animations d'attaque qui incluent le sprite de l’émetteur ; avec une interface et des contrôles simplifiés ; avec des collisions et déplacements au pixel ou des collisions et déplacements qui prendraient en compte l'imprécision et la "grossièreté" des tiles. Le mode d'emploi intégré, un écran jeté sur le joueur au début du joueur avec toutes les infos d'un coup, bien que partant d'une bonne intention, mériterait d'être clarifié.
J'aimerais pouvoir dire qu'Atalanta est un jeu plaisant à jouer, mais actuellement on y est pas encore.

Histoire (Note : 2/5)

Sur le plan du scénario, au menu il y a du très classique. Monde fantastique, héro, meurtre, trahison, princesse amoureuse, fuite, blablabla. Ne vous méprenez pas, c'est bien le classique ! En vérité, il n'y a pas besoin de plus quand c'est du bon classique, et, là, on est plutôt là dedans. L'univers s'annonce pas mal, fantastique "de base" avec ses petites variations perso', la narration est plutôt bien gérée, la mise en scène est compréhensible. L'intro est peut être un peu dans le désordre (il y a une scène décalée en plein milieu pour expliquer un peu l'univers, histoire qu'on comprenne quelque chose, j'aurais préféré commencer par cette scène plutôt que de la voir arriver comme un cheveux dans la soupe). Les personnages sont peut être un peu banals, mais ça ne m'a pas vraiment choqué. Je n'épiloguerais pas là dessus, l'auteur me semble avoir un bon sens de ce qui est nécessaire à ce sujet. C'est efficace. Tout fonctionne.

Enfin, tout... non. Y'a une chose qui ne fonctionne pas. Et qui est le défaut qui plombe tout les aspects de la narration dans Atalanta, c'est la rédaction. Écrire des dialogues, ce n'est pas un talent donné à tout le monde et ce jeu fait malheureusement la démonstration de ce qui arrive quand les textes sont mal écrits. Je parle vraiment d'écriture, pas d'orthographe. Il manque un sens de la formule, un sens du "faire parler des personnages à l'écrit". Le ressenti est celui de phrases qui se mélangent, de syntaxe qui se promène, et généralement de maladresse.



Avis sur l'histoire : Illisible
Je ne reviendrais pas sur la narration, la mise en scène, l'univers, les personnages ou l'intro, parce qu'honnêtement, sans que ce soit exceptionnel tout m'a semblé compétent et efficace. Mais il faut vraiment, vraiment, VRAIMENT qu'il y ait un effort qui soit fait pour réécrire presque tout les textes du jeu.

Ambiance et immersion (Note : 2/5)

Atalanta est-il un jeu dans lequel on peut vraiment se plonger ? Mh... il pourrait l'être. Le level design est propre, bien réalisé, bien qu'inégal (j'ai le sentiment que l'auteur est plus à l'aise avec certains environnements qu'avec d'autres).. L'esthétique est homogène. L'ensemble du jeu est plutôt cohérent. Évidement, les problème d'écriture n'aident pas, mais ce n'est pas dans l'immersion que ça gène le plus.
Je ne dirais pas que le jeu puisse vraiment transporter dans un autre monde, ce serait mentir. La musique est vraiment un point noir, trop hétérogène, souvent j'aurais préféré ne pas en avoir.

Mais ce qui me fait mettre un carton rouge ici, ce sont les exclamation en japonnais qui parsèment le jeu sans raison valable. On en entend quand on monte d'un niveau, quand on change de personnage, et autres trucs du genre. J'imagine que c'est là "parce que c'est cool". Ou pour faire fun.
Ces phrases sont inutiles et je ne vois pas ce qu'elles font là. C'est simplement ridicule :/



Avis sur l'ambiance : Inégale
Il y a une bonne base, en étant un peu mieux supporté par l'ensemble du jeu ça serait sans doute bien, par contre, les random phrases en japonnais, c'est le genre de délire qui fait désordre.

Graphismes (Note : 2,5/5)

Passons vite sur les graphismes : c'est du RTP façon RPG MAker XP, c'est bien utilisé.



Avis sur les graphismes : Moyen
Ni bon ni mauvais, basique mais efficace.

Bande-son (Note : 1,5/5)

J'aimerais le dire gentiment mais je peux pas, alors tant pis : la bande son est constituée essentiellement de vieux midi tout moches. Je n'ai rien contre le fait de prendre des musiques à gauche à droite, bien au contraire, je suis persuadé qu'on peut trouver bien mieux.

Ceci étant dit, les musiques et sons sont généralement en accord avec ce qui se passe à l'écran. Donc, bon, c'est déjà ça.



Avis sur les musique : Pas la meilleure sélection


Awards spécifiques

Level-design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes (Note : 3/5)

Pour y avoir des systèmes, y'a des systèmes. Sans doute trop, mais y'en a. J'ai le plaisir d'annoncer que tout ce que j'ai pu essayer dans le jeu fonctionne. Je n'ai rencontré aucun bug.

Au delà de ça, j'en ai déjà parlé avec le gameplay, le trop est l'ennemi du bien. Deux menus - même deux menus qui fonctionnent - c'est trop, surtout quand ils sont redondants.

J'ai cru voir un système de crochetage de serrure aussi, illustré d'une "belle" capture d'écran de celui d'Oblivion. Est-ce bien raisonnable ? La moindre des choses eût été de trouver une interface plus dans le ton. Encore une fois, ça fait un peu crade, ça donne un côté "j'ai mis tout ce que j'ai pu mettre parce que c'est trop cool". C'est quand même domage, c'est l'un des seuls systèmes qui soit revendiqué par l'auteur. Triste qu'il soit aussi peu remarquable.


Pour conclure sur les systèmes, on peut donc dire que tout fonctionne, même si un peu en dépit du bon sens parfois. Je me trompe peut être mais je ne peux m’empêcher d'avoir l'impression que ces problèmes sont nés de l'accumulation de systèmes d'origine et d'auteurs différents, assemblés sans réelle maîtrise.
Bref, c'est bien. Ça pourrait être mieux, mais c'est bien.

Narration et Mise en scène (Note : 2,5/5)

cf. "Histoire"

Univers (Note : 2,5/5)

cf. "Histoire"

Personnages (Note : 2,5/5)

cf. "Histoire"

Introduction (Note : 2,5/5)

cf. "Histoire"

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2,75/5)

Malgré tout ses défauts, Atalanta est un jeu qui possède ses attraits. Les idées pour faire du bon sont toutes là. Malheureusement ces idées ne sont pas suffisante pour contrebalancer les défauts, et au final l'expérience est mitigée, très moyenne. C'est dommage, je pense qu'il y a beaucoup de potentiel dans cette production, quelques ajustement sur le gameplay et un effort d'écriture pourraient suffire. En l'état, cependant, le jeu manque franchement de raffinement.
Un jeu qui pourrait être bien, bien mieux classé pour autant qu'une nouvelle passe soit faite sur l'écriture


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !