Test :
School Urban Legends

Temps joué : 2 h 30 min


Introduction

School Urban Legends est un jeu d'horreur à énigmes. L'un des deux styles les plus répandus du domaine.

Son originalité réside sur la façon d'amener l'univers.
Le soin apporté globalement à celui-ci est suffisant pour intéresser le joueur, mais son gameplay hasardeux le dessert beaucoup.



Awards généraux

Gameplay (Note : 2,25/5)

Même si le concept des énigmes et intéressant, les difficultés techniques liées à leur programmation où au manque de clarté de celles-ci donnent un sentiment d'inachevé.

Le jeu n'a pas assez été testé, ni les systèmes assez éprouvés, les indications n'ont pas étés assez pensées pour comprendre ce qu'on attend de nous.

Même si certains jeux utilisent le concept de l’expérience joueur comme moyen d'apprentissage, les principes gameplay appliqués à ceux-ci sont suffisants pour rendre graduellement logiques les actions à faire.

Ce n'est pas parce qu'on a pas d'indications que le jeu ne peux pas induire ce qu'il attend de nous.

Il m'est arrivé très souvent à croire à un problème de programmation majeur sur certaines parties, tellement certaines sont vraiment pas adaptées à l'utilisation qu'on en fait dans le jeu.

En rejouant au jeu pour faire ce test (puisse que j'ai réalisé aussi son pré-test) j'ai autant galéré à la résolution des énigmes. Parlons des plus significatives à mon sens aux problèmes de l'ensemble du gameplay du jeu:

=> L’énigme du télescope (significative) au début où, même si je sais déjà où regarder, il m'est arrivé de m'y reprendre à plusieurs fois pour que la scène se déclenche.

Ceci est lié certainement au problème des coordonnées utilisées et de leur rafraichissement.
Je suppose que l'auteur n'a pas utilisé une bonne fourchette ou un conditionnel mal optimisé. Difficile de savoir ce qui fait que cela ne fonctionne pas.
Pour moi le plus probable c'est utilisation en référence au tileset avec une fourchette qui inclus mal les extrêmes de map.

=> Les codes à trouver. Où les indices donnés sont pas du tout évidents et les indices souvent insuffisants.

=> Les déclencheurs de scènes lors des phases d'exploration souvent peu logiques ni même volontairement déclenchés par le joueur.

Même si on est dans un jeu d'horreur, où la surprise est importante et le mystère toujours présent, on reste dubitatif sur certains déblocages de scènes faisant avancer le scénario.

Bref, certainement l'élément du jeu qui y nuit le plus.

Histoire (Note : 2,25/5)

Le prétexte déclencheur de l'histoire est assez simple mais beaucoup s'y reconnaitront:
Se faire peur en allant dans un lieu réputé dangereux. En l’occurrence une école hantée.

Sur fond de mythes japonnais et de légendes plus connues, l'auteur nous amène à un lien entre l'ensemble pour tenter de rendre cohérent l'aventure des deux protagonistes.

Oscillants souvent entre inconscience et contre-coup de la peur, l'histoire se focalise sur le caractère adolescent des personnages. Ce qui permet d'utiliser plus simplement les ressorts scénaristiques prévus par l'auteur.

Éléments pas si dépourvus d’intérêt pour l'intrigue mais qui peux rebuter un certain nombre de joueurs. Tout dépend de comment on comprend ce choix.

Mais on a une impression globale d'une histoire manquant de cohérence. Juste quelques détails ça et là mais pas si mauvaise que ça. Ayant un potentiel, mais pas assez mis en valeur.

Peut être plus travailler sur l'immersion, la réaction des personnages, mais aussi sur des jump-scare efficaces éventuellement, pourrait apporter d'avantage à la narration.

Après il faut tester, il est possible que ce ne soit pas le choix de l'auteur. Mais c'est une piste à méditer qui apporterait au jeu.

Ajoutons à ça des fautes d'orthographe fréquentes et des structures de phrase bancales qui n'aident pas forcément.
Que l'auteur n'hésite pas à se faire aider / relire /conseiller.

Ambiance et immersion (Note : 2,5/5)

L'auteur utilise certaines mécaniques suffisantes dans l'ambiance pour nous immerger juste assez. Mais pas forcément assez pour que le côté horreur soit indéniable et réussit. Même si à mon sens je le trouve suffisant, voir acceptable, je me projette dans l’expérience joueur globale et je je sais qu'il y a un manque qui demande à être comblé.

On parlera de la musique et des sons (dans l'award en question), mais globalement, un jeu d'horreur doit passer obligatoirement par une bonne maitrise de la bande sonore, ce jeu est un peu juste là dessus.

Quand on fait un jeu d'horreur sur rpg maker, on se trouve souvent limité par le soft lui même. Clairement peu propice à quelque chose d’efficace dans ce domaine.

Le réalisme étant très important, le côté jumpscare, la vue à la troisième personne, etc... Sont autant d’éléments difficiles à transposer sur rpg maker, du coup souvent, le choix se porte sur d'autres détails.

Là on a des graphismes suffisants, dans des ambiances très sordides et une présentation intéressante du jeu. Mais, clairement le problème c'est que dans le genre sur RPG maker, il doit forcément être largement bon. Le jeu n'a pas une mauvaise immersion, mais il faut bien plus pour qu'elle soit en adéquation avec le genre. Je me suis personnellement bien immergé, mais je sais aussi que certains détails peuvent suffire pour que d'autres ne le soient pas. J'en ai donc tenu compte.

Mais ne nous y trompons pas malgré tout, il est quand même immersif à son niveau, ce qui le place au dessus de pas mal de jeux d'un autre style.

Globalement je suis d'avis de dire qu'au moins l'immersion est présente, mais mériterait certainement plus encore.

Graphismes (Note : 2,5/5)

Les graphismes sont suffisants, globalement agréables. Le mapping est plutôt correct, et les structures de maps praticables.

On peux noter quelques choix graphiques discutables niveau homogénéité. Des ressources un peu pixélisées quelques fois et un mélange de différents RPG Maker.

Malgré pas mal de défauts liés à ces éléments, l'effort global réalisé pour donner un tout assez agréable et cohérent fonctionnera suffisamment pour passer outre.

Ou pas suivant les exigences du joueur. Tout dépend à quoi nous le comparons.

Les détails, comme des ombres dynamiques, le ton de l’écran, le fog et certains passages graphiquement intéressants relèvent le niveau.

Le problème c'est la régularité, comme pour l'ensemble des items du jeu. Certains passages sont assez biens réalisés, mais il y a toujours des petits détails qui manquent ou de passages moins bien réalisés.

Comme pour le reste le jeu semble manquer de tests, bref, le retravailler. La réalisation globale semble appliquée, mais passe à côté d'éléments pouvant lui apporter plus.

L'utilisation, par exemple, de l’écran noir ou d'une pénombre trop dense pour savoir ce qui se passe est un bon moyen pour palier à des manques graphiques où à augmenter l'immersion joueur dans des moments propices à la surprise. Reste qu'elle demande un timming précis et que le résultat graphique y sera indéniablement lié.

Bande-son (Note : 2,5/5)

Les problèmes récurants de la bande son c'est le dosage, le volume et le timing.
Autant l'auteur a bien veillé utiliser le son comme une partie intégrante de son projet, autant il a du mal à bien timer certaines apparitions de son ou à coller au rythme de la musique (dans le sens de ce qui est montré à un moment où une note précise apparait, ou tout autre mise en scène liée au morceau).

Certains sons apparraissent, qui se veulent illustratifs, mais tombent à plat par rapport à ce qui se passe.

Après il y a le côté judicieux, le volume du son, la fréquence des effets de sons et d'autres principes utilisant l'audio pour soutenir le reste. Là l'auteur a travaillé dessus, comme sur de nombreux points du jeu. Mais comme pour les autres, la bande son est en dent de scie ou des fois dérangeante ou dissonante. Bien doser ces éléments et bien choisir les sons serait un vrai plus.

Dans l'ensemble correct et aidant à l'immersion, la bande son n'est pas là juste pour qu'il n'y ai pas de silence. Et c'est déjà (là aussi) mieux que certains jeux dans d'autres domaines. Le genre horreur se prête (de nature) à certaines dynamiques plus que le genre RPG par exemple.

Et ce qui est utilisé est assez peu connu pour que son utilisation ponctuelle puisse être agréable. Mais pour le genre horreur c'est à peine assez travaillé.


Awards spécifiques

Level-design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Narration et Mise en scène (Note : 2,25/5)

Certaines mises en scènes sont plutôt bien réalisées. Certains détails sont relativement bien pensés, mais la maladresse globale du jeu et son problème de régularité dans la qualité nuit à tout le jeu.

Même si évidement, il est facilement comparable à tout les jeux RPG maker du genre, on peux aussi le comparer à d'autres jeux RPG maker d'un autre genre. En faisant la balance des deux et voyant les éléments positifs de celui-ci on peux quand même saluer un effort flagrant de narration et de mise en scène.

Reste les détails. A l'image, au début du jeu de Yasmine qui décolle du sol comme si elle lévitait. Elle n'aurait pas bougé les pieds et l'ombre aurait diminué, ça aurait donné un effet bien plus crédible. Et bien ce genre de détail se retrouve dans tout le jeu. De bonnes idées globalement plutôt correctes dont les détails amenuisent le résultat final et donc l’expérience joueur.

En temps qu'award spécifique, il est important de signaler que la narration et la mise en scène, pour ce type de jeu 'est en dessous de ce qu'on attend, même si c'est pas si mauvais que ça.

Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2,25/5)

Il est toujours très difficile de donner une note objective à un jeu qui est plutôt moyen comparé à d'autres du genre mais qui pourrait être mieux noté par rapport à d'autres genres sur RPG Maker.

C'est aussi très difficile de faire la part des choses entre les éléments plutôt bien pensés et réalisés et les détails qui rendent le résultat moins bon.

Bref, ce jeu m'a donné un peu de mal niveau critique et notation. Je le trouve globalement travaillé mais à peine assez testé ou éprouvé. Mais d'un autre côté je trouve certaines erreurs plutôt préjudiciables.

Rien d'inquiétant en soit, plutôt un sentiment d'inachevé, d'incomplet...

En bref, que l'auteur continue à progresser, qu'il cherche de l'aide, qu'il teste d'avantage et qu'il remette au centre du jeu le joueur, et le jeu en sera grandi.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !