Test :
Arsh's dream
Par Fistan

Temps joué : 1 h 30 min


Introduction

Alors, Arsh's Dream... L'auteur (et d'autres) décrit ce jeu comme un "RPG/Simulation/GTA-like", qui serait je cite "A mi-chemin entre la simulation de vie et le RPG". Pourquoi pas. Faire ça sur RM, c'est ambitieux, mais après tout c'est en partie l'ambition qui fait les grandes choses, donc allons y, soyons fous.

C'est un jeu, je préfère le dire d'emblée, qui m'a donné beaucoup de fil à retordre. Ce que je veux dire par là, c'est que j'ai autant de mal à rédiger ce test qu'à jouer au jeu - non pas qu'il soit difficile, mais que j'y ai tellement, tellement peu accroché que je devais constamment me forcer pour ne pas fermer le jeu. J'ai essayé plusieurs fois, j'ai laissé passer du temps, j'y suis revenu, rien n'y a fait.

Ceci étant, je ne voulais pas passer 50 pages à taper sur ce jeu. En réalité je ne me sentirais pas légitime de le faire, je n'ai même pas vu tout ce qui était possible. J'en ai, en revanche, vu assez pour être convaincu de ne pas vouloir en voir plus.

Alors, plutôt que de rentrer dans une mesquine liste à puce de tout ce que j'ai vu et fait dans le jeu, et de pourquoi ci ou ça, je vous propose que nous passions ensemble directement à la conclusion, histoire que je vous explique pourquoi ce jeu m'a fait un tel effet.


Awards généraux

Gameplay (Note : 2/5)



Histoire (Note : 2/5)



Ambiance et immersion (Note : 2/5)



Graphismes (Note : 2/5)



Bande-son (Note : 2/5)




Awards spécifiques

Level-design (Note : 2/5)



Systèmes (Note : 2/5)



Narration et Mise en scène (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 2/5)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 2/5)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 1,75/5)

Ce n'est pas que ce soit un mauvais jeu. En fait, ce n'est pas un mauvais jeu. Bon, c'est pas un bon jeu non plus, mais c'est pas un mauvais jeu. Si Arsh's Dream était un mauvais jeu, je ne serais pas aussi embêté. Ce serait même beaucoup plus simple et je pourrais me laisser aller à être très méchant.

En parlant d'être méchant, il y a une chose sur laquelle je dois être méchant, quand même. C'est une chose fondamentale dans un jeu vidéo avec du texte : le respect de la langue. Arsh's Dream, c'est quand même une œuvre qui réussit l'exploit d'être incompréhensible dans deux langues en même temps. Je vous explique : le jeu propose d'avoir le texte soit en français, soit en anglais. En soit c'est une idée excellente, qui mériterait applaudissement.
Sauf que... de telles promesses, il faut les assurer derrière. Et je suis désolé de le dire, mais j'ai beau ne pas être un anglophone natif, je parle suffisamment anglais pour reconnaître du charabia non maîtrisé quand j'en vois. La traduction, c'est un exercice délicat, compliqué et casse-gueule. Alors ce n'est pas pour ça qu'il ne faut pas essayer, mais c'est pour ça qu'il faut se faire relire !
Bon, si ce n'était que l'anglais qui soit approximatif, ce ne serait rien. Ce serait dommage, certes, mais ça serait pas trop grave. Non, là où on a vraiment un problème dans ce jeu c'est que la version française aussi est incompréhensible... et pour cause, il y a presque un mot sur trois en anglais ! J'aime bien le franglais, c'est très pratique. Mais c'est à réserver pour l'oral, et c'est à doser avec parcimonie. Pas à diluer dans l'intégralité de l'interface.

Ceci étant dit, si on prend patience pour aller au delà de l'écrit, c'est juste un jeu qui n'est, à mon sens, pas mûr pour être joué. Il y a beaucoup, beaucoup de choses dedans, j'irais même jusqu'à dire tellement de choses que l'on en perd l'essentiel. Le résultat n'est pas à la mesure de l'ambition.

Alors oui, tout ce qui est sur la boite est dans le produit. Il y a un aspect simulation. Il y a des possibilités d'actions vastes. Il y a un monde ouvert. Il y a une certaine liberté de mouvement et/ou de choix. Le problème n'est pas qu'il manque quoi que ce soit : il ne manque rien. Le problème, c'est plutôt que tout est là "pour être là". En l'essence, Arsh's Dream est plus une collections de systèmes et mécaniques de jeu lâchés ensemble dans un même espace virtuel. Il n'y a rien qui ne parvienne à faire le lien entre tout les éléments.

Il y a du travail derrière ce jeu, c'est indéniable. Il y a même de bonnes idées. Se lancer dans quelque chose d'aussi vaste, 'fallait le faire. Mais le contrecoup, c'est qu'il y avait énormément de choses à faire, et, clairement, à force de ne pas se concentrer sur une chose ou une autre, il n'y a rien qui ne soit bien fait. Les systèmes introduits sont fonctionnels, mais font le minimum syndical. Le jeu se retrouve souvent à ramer, pas assez pour que ce soit ingérable, mais assez pour que ça fasse vraiment pas propre. Encore une fois je vais pas rentrer dans les détails des problèmes un par un, il suffit de dire que si, en général, ça fonctionne, ça manque vraiment, mais alors vraiment, de finesse et d'homogénéité. Tenez par exemple c'est en appuyant sur tout les boutons au hasard (parce que je me faisait mordre par un chien, et que j'essayais de trouver la touche pour taper le chien) que j'ai découvert qu'il existait un HUD avec des jauges de besoins (se laver, dormir, etc.).
Je passerais sur le scénario, qui présente finalement la même faiblesse que le reste : faute d'avoir eu le soin nécessaire, il tient sur un mouchoir de poche (du moins, de ce que j'en ai vu) et manque singulièrement de profondeur.

Précisons avant le mot de la fin que l'auteur définit ce qu'il nous présente comme une "beta". Ce terme me paraît approprié. Arsh's Dream est un brouillon. Ce n'est pas finit. Ce jeu est dans un état où il est tout à fait pertinent de le faire tester et en discuter. Le travail déjà fourni ne demande que les avis d'utilisateurs bienveillants pour corriger le(s) tir(s) et revoir ce qui est à revoir. Sur un jeu de ce type, il semble même indispensable de faire appel à une petite poignée de testeurs. En revanche, dans cet état, le jeu n'est à mon sens pas prêt à être soumis à un avis plus large.



En l'essence et vous l'aurez compris, je ne peux vraiment pas recommander Arsh's Dream. Peut être un public précis, qui serait particulièrement réceptif à l'ambiance et aux thèmes du jeu, pourrait dépasser le manque total de finition et de soin porté à ce jeu. Pour les autres, dont je fais manifestement partie, je crains que l'expérience ne soit déplaisante.
Pris comme un brouillon, comme l'idée d'un jeu en cours de développement, Arsh's Dream est prometteur et pourra sans doute donner de belles choses, même si ce n'est pas encore le cas. Pris comme un jeu, par contre, c'est un produit très clairement décevant et inabouti.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !