Test :
Thief
Par Zexion

Temps joué : 1 h 30 min


Introduction

Thief est un jeu de Dirdy développé sur RPG Maker VX Ace. A première vue il a l'air sans grandes prétentions, mais on n'est jamais à l'abri d'une surprise. Le test qui suit couvre l'intégralité de la démo. C'est parti !


Awards généraux

Gameplay (Note : 2/5)

Le jeu prend la forme d'un RPG relativement classique.

Très rapidement (et sans explication), le jeu offre au joueur le choix de spécialiser chacun de ses deux personnages en attaque ou en défense. On aurait aimé en savoir un peu plus pour pouvoir faire un choix. Les combats fonctionnent au tour par tour, de la manière la plus classique qui soit. Quand vient le tour d'un personnage, le joueur a le choix d'attaquer, d'utiliser une compétence, un objet, ... Puis les ennemis attaquent.

Étonnamment, dès que je suis passé au niveau 2, les ennemis ne me faisaient tous "0" de dégâts. C'est peut-être lié au fait que j'ai spécialisé mes deux personnages en défense, mais ce n'est pas normal. Les seuls trucs qui me faisaient encore perdre de la vie c'était les boss et les statuts comme le poison (qui d'ailleurs fait beaucoup trop mal).

Le jeu est également entrecoupé de phases de jeu un peu différentes. Par exemple une phase d'infiltration au début de la démo. Bon, on ne va pas se mentir, elle est assez mal faîte, et n'apporte pas grand chose en soi. C'est dommage.

Histoire (Note : 1,75/5)

Thief narre l'épopée de deux voleurs qui viennent de dérober une mystérieuse perle dans une ville fortifiée. Alors qu'ils espèrent être payés, leur commanditaire exige d'eux qu'ils livrent l'objet du larcin dans une autre ville, plus au sud. Et voilà nos deux compères déambulant à travers la world map pour mener à bien leur mission. Étape sur leur trajet, la ville de CastleRéal sera également l'occasion pour eux d'essayer de subtiliser de nouvelles richesses, en tirant profit du célèbre tournoi organisé par la ville.

Ca peut avoir l'air intéressant dit comme ça. Le problème c'est que je viens de résumer le scénario de toute la démo. Et quand je parle de résumé, il n'y a pas beaucoup plus que ça à vrai dire. Le tout est vraiment très léger. D'autant plus qu'au cours de ce voyage on n'apprendra presque rien sur l'univers, ni sur les personnages. Je pense vraiment qu'un gros travail peut encore être accompli de ce côté.

On notera toutefois que les dialogues sont plutôt bien écrits, mais demeurent un peu simplets, sans réelle profondeur.

Ambiance et immersion (Note : 1,5/5)

Bon, 15 minutes après avoir commencé à jouer, le joueur croise un personnage qui refuse de le laisser passer si les deux héros ne sont pas au moins au niveau 5 (ils sont à peu près au niveau 2 à ce moment là). C'est vrai que les RPG à l'ancienne ont tendance à exiger du joueur qu'il fasse un peu de level-up, mais là tout de même, 15 minutes après le début du jeu ? Rien de tel pour agacer le joueur qui va devoir passer 20 minutes à dégommer des monstres sur la world map.

On aurait pu croire qu'il suffisait d'aller faire l'une ou l'autre quête annexe. Mais il n'y en a pas, pas une seule. Malgré la présence de lieux secondaires sur la world map. Ils ne servent que de shop et à trouver quelques coffres (contenant le plus souvent des objets à la valeur dérisoire). Le monde est tristement vide et creux. Il n'y a rien à faire. Les quelques PNJ à qui on peut parler nous abreuvent de dialogues sans intérêt.

La fin de la démo est occupée par un tournoi qui oppose l'un des héros à plusieurs concurrents. Si les trois premiers ne sont qu'une formalité, le quatrième est abusivement long. Pire : lors de la scène qui s'ensuit on se rend compte qu'on est supposé perdre le combat (alors qu'il est tout à fait possible de gagner en persévérant). Frustrant, surtout lorsque comme moi on a utilisé une quantité astronomique d'objets de soin pour rien.

Graphismes (Note : 2,75/5)

L'essentiel des graphismes provient de ressources de base de RPG Maker MV. Les personnages reprennent ceux de RPG Maker sur DS (je crois). Il y a quelques ressources supplémentaires, notamment celles issues du pack "japon féodal" que j'ai cru reconnaître, mais il me semble aussi avoir vu un peu de Celianna. Tout ces styles se marrient tant bien que mal, mais rien de bien choquant non plus.

En revanche, en combat, ce sont des characters de Ragnarok Online qui sont utilisés comme battlers. Et là, ça colle bien moins bien, surtout qu'on peine à reconnaître les héros qui sont très différents sous cette forme. Pourtant, ça n'aurait pas été très compliqué de les recolorer pour atténuer cette impression.

Il faut toutefois signaler l'écran-titre personnalisé représentant l'un des deux protagonistes dans un style aquarelle. Franchement sympathique.

Bande-son (Note : 2,75/5)

La musique est sympathique. Particulièrement celle de l'écran-titre. Globalement, les BGM se marient plutôt bien aux lieux qu'elles sont censées dépeindre. Pour une curieuse raison, toutefois, certaines maps n'ont pas de musique du tout. Je regrette aussi un peu l'absence d'une bonne musique bien entrainante pour les combats.

L'utilisation des bruitages est correcte, faîte aux bons moments. J'en aurai ajouté à l'un ou l'autre endroit, mais rien de choquant.

Les dialogues sont illustrés par de petits effets sonores comme des rires, des intonations. La trouvaille aurait pu être intéressante si elle n'était pas trop utilisée. Surtout concernant les rires, ça devient très vite agaçant d'avoir un personnage qui s'esclaffe tous les deux messages.


Awards spécifiques

Level-design (Note : 1,5/5)

J'ai un peu de mal à comprendre pourquoi l'auteur s'inscrit dans cette catégorie. Globalement, les maps sont trop grandes, ce qui tend à donner le sentiment qu'elles sont vides. On sent que peu d'efforts ont été faits de ce côté là.

La phase d'infiltration avec les gardes au début du jeu est mal pensée. L’environnement est trop ouvert, la vision des gardes trop réduites, et le rythme de leur déplacements trop lent.

Enfin, concernant le donjon dans les égouts (le seul de la démo), c'est l'exemple parfait de ce qu'il ne faut surtout pas faire (surtout pour un premier donjon). A savoir une structure labyrinthique à rallonge, avec des combats aléatoires tous les dix pas. Autant vous prévenir, vous allez passer du temps sur cette map, mais pas par plaisir. Et comme si ça ne suffisait pas, il y a une énigme qui force à faire des aller-retours. Pour une raison que je ne comprend pas, on peut quelques fois marcher dans l'eau et quelques fois pas. Je n'ai rien trouvé qui indique lorsque c'était possible ou non. Bref, ce donjon est une torture.

Systèmes (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Narration et Mise en scène (Note : 1,75/5)

Non, toujours pas. Les scénettes sont tout ce qu'il y a de plus basique. Les animations se réduisent au minimum syndical.

Notons qu'il y a des bruitages pendant les dialogues, comme des rires et des exclamations, mais ça devient vite agaçant.

Pas non plus d'animations dans les villes.

Les dialogues sont bien écrits, mais sans originalité. Ils font leur job mais rien de plus.

Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 1,5/5)

Non, cette catégorie non plus, désolé. Les deux personnages principaux ne sont pas crédibles du tout. Ils ont si peu de personnalité que la seule façon de les différencier est leur apparence. Ce sont des voleurs, mais on n'y croit pas un instant. Ils n'ont pas le profil, on dirait plutôt deux collégiens rigolards. Bref, ça ne colle pas, on se demande vraiment comment ils arrivent à berner tous les soldats d'un château avec la mentalité immature dont ils font preuve dans les dialogues.

On n'apprend rien non plus sur la vie ou le passé des personnages, hormis que l'un des deux héros a un petit frère. C'est dommage, ç'aurait été une bonne occasion de faire en sorte que le joueur s'attache un peu aux personnages. Loupé, mais qui sait, c'est peut-être prévu plus tard dans le jeu.

Graphiquement, le design des personnages est sympa (même si leurs battlers en combat ne sont pas ressemblants). Niveau caractérisation, les rires et autres exclamations qu'on peut entendre pendant les dialogues pourraient être sympathiques s'ils ne devenaient pas aussi rapidement agaçants (surtout les rires en fait).

Concernant les personnages secondaires, aucun ne parvient réellement à sortir du lot.

Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2/5)

Les lecteurs de ce test le devineront aisément : Thief est un jeu que je ne recommande pas. Ne vous y trompez pas : le jeu à des qualités, mais elles sont éclipsées par ses défauts. Le fait est que durant mon test, je n'ai pris que peu de plaisir à jouer. La faute en premier lieux à des combats peu intéressants, les ennemis étant faciles mais longs à battre. Le développeur rallonge en plus artificiellement la durée de vie du jeu en imposant très tôt dans le jeu une barrière de niveau.

Le scénario, très lent, peine à décoller. Les personnages ne parviennent pas non plus à intéresser. Si la quête principale est déficiente, on pourrait se rabattre sur les objectifs secondaires. Si seulement il y en avait. On se retrouve donc avec un jeu très linéaire qui ne parvient jamais réellement à satisfaire le joueur.

Le jeu enchaîne les erreurs: phases d'infiltration mal réalisées, donjon pénible, tournoi qui dure trop longtemps (d'autant plus qu'on est obligé de le perdre). Le pire dans tout ça, c'est que la démo s'arrête sur un cliffhanger qui pourrait être intéressant. Dommage.

Au final, Thief me donne l'impression d'un jeu qui s'est présenté trop tôt aux Alex d'Or. Il faudrait qu'il prenne le temps de peaufiner les défauts relevés, rééquilibrer ses combats, ajouter des challenges annexes, augmenter sa durée de vie, ... Je ne pense pas qu'il ait la moindre chance de remporter un award face au niveau des autres jeux. Mais que l'auteur ne se décourage pas, il pourra retenter sa chance une autre année.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !