Pré-test :
Chroniques de la guerre des six : La guerre des temps anciens

Temps joué : 1 h


Avis

INTRO : Chronique de la guerre des six: La guerre des anciens temps, un jeu créé par Delta sur le logiciel RPG Maker VX ACE.
En lisant la présentation du jeu, je m’attends à un jeu haut en couleur avec un bon background. Suivons dès à présent les aventures de Phryné.


TEMPS DE JEU : 1 heure


AVIS :

Le jeu commence par une longue cinématique qui plante un peu le décor. Celle-ci nous explique alors un peu le background du jeu et donc nous présente l’époque où nous, joueurs, allons débarquer. Beaucoup beaucoup d’information à digérer d’un seul coup avec quelques fautes d’orthographe au passage… On dit Éternité, pas éternalité… Après pour le coup de mélanger les noms mythologiques pour en faire un scénario warcraftien… Disons que ça me va. S’ensuit un monologue qui m’a fait penser un peu à CE monologue-là. Dans un autre dialogue tu écris « Magilite » j’imagine que ce sont des pierres de magie dans ce cas l’orthographe correcte est « Magilithe » où Lithos en Grec veut dire Pierre justement. Pour finir sur les trucs chiant de l’orthographe, quand on écrit « après que » on met un indicatif, pas un subjonctif. Donc le message du brigand aurait dû être : « Vous retrouverez vos sens après qu’on vous a mis en cage »

Le jeu en lui-même… C’est très beau graphiquement. Les décors des maisons ainsi que l’extérieur est très complet, très coloré. Le mapping est impeccable, le level design est très cohérent et assez intuitif. Les portes des maisons ont le syndrome du « chat mitraillette », je spamme ma touche « entrée » et le son se fait en boucle. J’apprécie tout particulièrement le script de journal de quête, facile d’utilisation, on a un objectif clair et on n’est pas paumé si on reprend le jeu quelques mois plus tard.

J’ai relevé un problème de musique dans le château du démon, il y a la musique de la carte du monde dedans, j’imagine que ce n’est pas la bonne musique ? Pendant que je parle de ce lieu… on nous présente Balor pour être quelqu’un de cruel et pas très clément, encore plus quand on connait son histoire mythologique ! Alors c’est quoi ces trois lignes de dialogues où il laisse une chance aux héros ? Je m’attendais tellement à un combat pour l’offense d’arriver au château sans présent et les laisser repartir si jamais ils étaient assez puissants… Parlons des combats maintenant ! Quand le perso principal est seul, les combats sont beaucoup trop long 6 tours (voire 8 quand le perso rate) alors que le perso n’est même pas en danger… C’est assez inintéressant. La courbe d’xp est quant à elle assez bonne. Il faut pas mal de combat pour gagner un niveau. Mais les combats sont tellement soporifiques que je n’ai pas cherché à farmer les mobs. Les combats contre les brigands ont déjà un peu plus d’intérêt, ils tapent plus fort et m’ont fait utiliser des items de soin. Continuons à parler de la grotte des bandits, il y a un elfe en captivité qui se revendique Archimage mais qui ne peut pas sortir de la prison. Pourquoi ? TGCM. J’sais pas, passe par le mur… ? Ah le mur aussi est en cailloux de scénarium, au temps pour moi. Alors je ne sais pas si c’est une référence à Naheulbeuk avec le sortilège qui empêche d’emprunter un escalier pour piéger un gros démon mais là vu le contexte… Je me dis que je suis allé chercher très loin.

Parlons un peu des personnages. Ils sont tous vide. Le seul qui ait une véritable motivation et un but, c’est Acérone. Kiltian est là par un concours de circonstances et Phrynée bah… Elle ne devait pas juste renforcer une barrière magique avec les magilithes qu’elle a obtenus ? Chose qu’elle ne fera jamais.
Kiltian parle de l’artefact que possède Balor, Il résume ça en deux lignes… Il manque des infos et des questionnements. Comment ça se fait que « l’archimage » puisse téléporter des gens alors que 10 minutes avant il ne pouvait pas ? Pourquoi avoir le titre d’archimage quand ce dernier n’a qu’un sort ? Boah dans le doute : TGCM !
Outre le monologue schizophrénique de Phryné en début de jeu, le seul personnage ayant été un peu approfondi est Acérone…


CONCLUSION :

Quand les seuls gros points forts du jeu sont les graphismes et un mapping minutieux, je ne peux pas être favorable à ce que le jeu poursuive le concours. Il manque beaucoup d’explication sur des éléments scénaristique. Les personnages s’unissent et se font confiance sur aucune base. Le dieu démon réputé cruel et sans merci qui n’est en vérité rien d’autre qu’un nounours plein de clémence.


VERDICT : DÉFAVORABLE

Résumé

Points positifs

    - Graphismes
    - Mapping et lvl design cohérent
    - Journal de quête
    - Mini jeu de pêche
    - Artisanat

Pistes d'amélioration

    - Revoir un peu l’orthographe de certains mots
    - Dieu démon cruel clément…
    - Combats inintéressants
    - La magie est impotente
    - Personnages vides sans aucun but réel
    - Scénario trop enfantin
    - Pas assez de dialogue explicatif sur des éléments scénaristique
    - Trop de « ta gueule c’est magique »


Verdict : Défavorable

(L'appréciation ci-dessus représente l'avis d'un seul juré et ne signifie pas à elle seule l'élimination du jeu ni sa victoire.)

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !