Pré-test :
Polaris 03

Temps joué : 4 h 30 min


Avis

(Honnêtement, je ne sais pas vraiment combien de temps j'ai joué à ce jeu... Alors je mets le temps un peu au pif. En tout cas, je l'ai fini)

Polaris 03 est un jeu d'ambiance et de réflexion développé par une petite équipe. Il s'agit d'un jeu collaboratif, puisque chaque collaborateur a apporté ses graphismes, ses énigmes, ses systèmes de gameplay, et même ses musiques il me semble.

Il en résulte un jeu très hétérogène, que ce soit en bien ou en mal.
En bien d’abord. Puisque les énigmes sont plutôt très variées : on retrouve entre autres des problèmes de math, des objets à combiner, des labyrinthes, une séquence d’infiltration, un petit « jeu de la vie », et même un boss final. On ne s’ennuie pas car les énigmes se renouvellent constamment.
Mais en mal aussi. On constate par exemple un manque d’harmonie graphique entre les différentes sections : certaines sections sont en vue de ¾ comme dans un jeu RPG Maker classique, et d’autres sections sont en vue de dessus comme un Zelda en 2D (bien que votre personnage ne change pas pour autant). Autre exemple : au fil du jeu, vous découvrirez de nombreux documents qui vous aideront à résoudre les énigmes ou à comprendre le scénario. Ces documents ne sont pas du tout harmonisés entre eux : dans une section ils s’affichent sous forme d’une page couverte d’écriture manuscrite, dans d’autres sections ils s’affichent sous la forme d’une simple boîte de dialogue.

L’hétérogénéité se retrouve dans les énigmes, puisqu’on y trouve du bon comme du moins bon. Il y a de nombreuses énigmes très bien faites, mais on a aussi la PIRE énigme que j’ai jamais vu dans un jeu vidéo (le record précédent étant détenu par une énigme de Tomb Raider 4, qui avait placé la barre très haut...).
L’énigme est la suivante :
A+ B = C
E + C = H
H + E = M
Vous devez déterminer la valeur de M...

Si vous vous y connaissez un minimum en maths, vous savez que ce système n’a pas de solution unique. Alors comment déterminer la solution ? Je vais vous l’écrire à l’envers pour ne pas vous spoiler, parce que ce serait dommage d’avoir la réponse directement alors que vous pourriez passer des heures à bloquer là-dessus pour rien.
.tebahpla’l snad serttel sed gnar el resilitu tauf lI.
C’est génial comme énigme, parce que plus tu es bon en maths et plus tu persévères, plus tu es puni par le jeu. Sans rire, j’ai dû passer 25 % de mon temps de jeu total sur cette énigme...

Et puis à côté de ça on a aussi des énigmes pas mauvaises, voire même très imaginatives dans leur fonctionnement, mais...
Enfin, je veux dire, si on prend toutes les énigmes du style « Jeu de la vie »... Bon elles sont géniales, mais honnêtement, c’est largement plus simple et rapide de les résoudre par la force brute que par la réflexion... Donc niveau énigme ça le fait moyen.

Maintenant qu’on a fait le tour du gameplay, nous pouvons nous intéresser au scénario.
Vous incarnez un astronaute (ou spationaute, ou cosmonaute, je sais plus trop lequel est français), dont la navette s’écrase en Antarctique. Vous découvrez alors une base scientifique nommée Polaris 03, apparemment abandonnée. Vos objectifs sont donc multiples : trouver un échappatoire, trouver de la nourriture, et même peut-être trouver des réponses à ce qui s’est passé ici...

Vous rencontrerez assez vite un scientifique qui... qui est quand même passablement stupide, et en fait tout le scénario qui tourne autour de ça n’a aucune logique. Je suis désolé mais le dialogue ressemble littéralement à ça :
Professeur : Vous n’avez rien à faire ici. Vous devriez partir.
Héros : Alors, oui, justement, je cherche un moyen de sortir. Pourriez-vous me l’indiquer ?
Professeur : Je vous conseille de partir, le plus vite possible.
Héros : Oui d’accord, mais je voulais savoir comment on fait pour partir d’ici...
Professeur : Vous ne devriez pas rester ici. Partez.
Je me réjouis juste que ce scientifique ne travaille pas à la préfecture de police...

Sinon, un truc que j’ai du mal à comprendre c’est l’intro en vue à la 1ère personne... Elle est très bonne, mais elle dure 10 secondes, et d’après les crédits de fin, il y a 5 programmeurs qui s’y sont mis pour la réaliser... Je ne suis pas sûr que ce soit très pertinent d’un point de vue efficacité, cela dit le jeu derrière n’a pas l’air d'en souffrir le moins du monde.
Le combat final est assez brouillon. On sent une volonté de bien faire et un réel talent dans l’utilisation du logiciel... mais RPG Maker n’est juste pas fait pour ça.

Que ce soit les bons ou mauvais côtés du jeu, tout vient à la base ce côté collaboratif. C’est un petit jeu très réussi, à tester absolument si l’on recherche des énigmes variées et originales. Par contre, son côté hétérogène limite fortement l’impact de la narration, et donc l’immersion dans l’univers.

Résumé

Points positifs

  • Certaines énigmes sont très bonnes...
  • Énigmes très diversifiées et originales
  • Narration sympathique qui se révèle au fil de l'enquête du joueur
  • Systèmes customisés très efficaces

Pistes d'amélioration

  • ...D'autres beaucoup moins
  • Graphismes hétérogènes
  • Narration limitée par l'hétérogénéité
  • Combat final brouillon, même si très bien fait


Verdict : Favorable

(L'appréciation ci-dessus représente l'avis d'un seul juré et ne signifie pas à elle seule l'élimination du jeu ni sa victoire.)

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !