Test :
Le Tueur 3

Temps joué : 2 h


Introduction

Le Tueur 3 est un jeu de SebLuca réalisé avec RPG Maker XP.
Il est le troisième épisode de la série de jeux-vidéo réalisés par SebLuca "Le Tueur", d'où son nom...

SebLuca est un maker impressionnant. Son jeu l'est tout autant.

C'est bien le seul jeu que je vois aux Alex d'Or à participer dans absolument TOUTES les catégories cette année... c'est dire s'il y a de la matière !

Voyons donc tout cela en profondeur avec ce test, je l'espère, rédigé méticuleusement.


Awards généraux

Gameplay (Note : 5/5)

Le Gameplay est très clair.
Il est bien géré, il est drôle

Bon, on peut dire que c'est un Gameplay intelligent du coup.

En plus, il est varié, et il est omniprésent dans le jeu.
Il se marie parfaitement avec l'univers du Tueur.

On a une grande liberté, on est puni quand on fait trop de bêtises (la police, la privation ou encore notre réputation dans le jeu...)


Tous les menus sont très clairs, très bien pensés. On navigue dans ce jeu avec un naturel aussi surprenant qu'agréable.
C'est vraiment très charmant.

Je note aussi que le jeu joue énormément sur les perspectives, jusque et y compris sur la vue en size-scrolling, qui est non sans apports au Gameplay et également à l'immersion.


En bref, c'est vraiment du tout bon. Autant il m'arrive de dire "Ce n'est pas assez", mais là, c'est vraiment mesuré et excellent. Donc, la note est à bloc.

Histoire (Note : 3/5)

On incarne un débile plutôt coriace qui résiste à un crash d'avion, on arrive sur une île, et on tue des gens pour "Sociabiliser", n'est-ce pas.

Justement, j'ai bien apprécié d'incarner un antihéros.
C'est le ressort de l'histoire du jeu qui est plus exploité, d'ailleurs.


Je ne considère pas que Le Tueur 3 soit un jeu à scénario. Je mets donc une note quelque peu arbitraire ma foi, parce que je ne peux dire que l'Histoire est la plus grande des qualités du jeu.

En revanche, elle reste très bien utilisée et très bien conduite.
Elle n'est pas prise de tête, elle ne comporte aucun élément inopiné.
Elle est naturelle. Elle est fluide. Elle est articulée.


Bon, c'est pas aussi bien qu'un livre, quand même.
Mais je ne pense pas que ce soit l'objectif du Tueur 3.

C'est un jeu humoristique qui utilise les ressorts de l'humoristique et du Jeu de Plateau.
L'histoire n'est donc pas sa tasse de thé, c'est pas grave.

Ambiance et immersion (Note : 4,75/5)

L'ambiance est excellente. On a des sonorités propres au jeu.
Et tout est entièrement doublé.

Quant à ce qui ne tient pas du sonore, tout dégage une personnalité et un soin.
Il y a un très bon sens du détail. Et je ne vois vraiment pas que dire de plus.


Les personnages ont une personnalité jusqu'au point de parler, même oralement, doublé avec voix et assurance.
L'ambiance est si caractéristique qu'on est immergé rapidement dans le jeu et qu'on ne se pose pas beaucoup de questions.

Sauf si on n'a pas d'humour... pour ça, vous pouvez lire un éventuel test de quelqu'un qui n'a pas d'humour... je ne sais pas si on en a cette année dans les jurés, c'est à voir...


Pour ma part, je perds mes mots. Et le côté Jeu de plateau très ludique et très bien utilisé y est pour beaucoup.
Il est d'ailleurs également à relever pour ce qui est de l'immersion et de l'ambiance.

Je suis plutôt habitué à dire que les choses ne sont pas bien. Mince alors !

Bon, ce qu'on peut toujours dire d'un peu négatif, c'est que les fils conducteurs du jeu ne sont pas forcément très visibles. Tout se "Fond" un peu trop, et on peut vite avoir la sensation de "Tourner en rond".

Je me suis rendu par extraordinaire immédiatement dans la mairie... mais rien ne m'indiquait d'y aller, je crois !

Peut-être que le clochard du début du jeu pourrait nous dire d'aller à la mairie, et insister sur ce point ?

Peut-être qu'un rappel, ou tout simplement un appel attiserait notre curiosité.

Que donner de plus comme occasion à notre Tueur pour usurper l'identité d'un héros que d'occasionner, et de mettre en scène en tant que créateur de jeu-vidéo une agression dans la mairie, clairement visible de l'extérieur, pour nous donner envie d'y aller tout de suite ?

C'est un exemple parmi d'autres.

Graphismes (Note : 5/5)

Pour être très franc, les captures d'écran de la fiche de présentation du jeu ne sont pas très alléchantes...
En tout cas, elles ne m'ont pas alléché.


Une fois arrivé en jeu, j'ai été très impressionné.
Déjà par l'intro, mais aussi par tout le reste.

Tout est "Fait maison". Tout est homogène. Tout est lissé.
Tout est propre, les décors annexes sont bien intégrés... que dire, je ne vais pas garder ce ton ébaubi pour dire que les toiles d'araignées dans le jeu sont magnifiques, mais tout de même !

On retrouve un grand sens du détail. Jusque et y compris dans certaines "Affiches" présentes dans le jeu, qui sont des illustrations humoristiques directement inclues dans l'expérience du joueur. Classe !

Les jeux sur la perspective sont très intéressants également : tantôt en size-scrolling, tantôt en pseudo Mode7, tantôt dans une autre vue encore...
Tout ceci dans la plus grande homogénéité.

C'est adroit, c'est beau, c'est maîtrisé.
On me demande de tester, je teste... et j'adhère !

Bande-son (Note : 5/5)

Les musiques sont custom.
Les musiques ont été jouées et enregistrées en condition studio... en tout cas, c'est l'impression que l'on en a !

Quel plaisir d'entendre une vraie guitare et non pas un VST atroce de Fruity Loops, par exemple.
D'autant que, même si ça gratte un peu parfois en mode "Variétoche" ou musique un peu simplette...
(De ce côté, je peux me tromper. Et je peux me le permettre : c'est la magie du bénévolat !)

J'adhère, je trouve que ça se prête bien au jeu. C'est sans prétention.
Ce n'est pas la "Grande musique"... Que je n'aime pas, de toute façon.

C'est propre.
Ça fait plaisir.

Je ne vois pas que dire de plus... je ne vais tout de même pas donner des conseils de composition : ce n'est pas mon domaine, et je teste avant tout un jeu-vidéo.

Quand je me place en tant que joueur, je trouve ça super.
Alors peut-être qu'en se plaçant en tant que musicien, on aurait beaucoup de choses à redire... mais je ne peux m'étaler davantage.

Donc, je dis que c'est positif, si les musiciens ont autre chose à nous dire...
Ce ne pourra être qu'encore plus enrichissant.


Awards spécifiques

Level design (Note : 4,75/5)

Comme je l'ai déjà dit au niveau de l'ambiance et de l'immersion... le fil conducteur est un peu dur à trouver.
Trop de jeu plateau qui tuerait presque l'harmonie jeu de plateau/jeu vidéo.

Ceci dit, rien de grave.

Pour le reste, c'est le jeu présenté aux Alex d'Or qui a le Level Design le plus construit de cette année.
Il se passe quelque chose sur chaque map et en plus les maps communiquent entre elles.

Les villages sont supers (ce sont de vrais environnements dans lesquels toutes les maps communiquent entre elles et où chaque bâtiment souligne un aspect du Gameplay et offre des interactions différentes).
Les milieux en size-scrolling aussi.


J'ai quelque peu à redire sur la forêt avec les sangliers...
J'ai trouvé ça un peu curieux, comme une sorte... "D'interlude", ou de "Break" sans vraiment chercher à donner de la profondeur entre les deux villages pour ce qui est de cette forêt...

Systèmes (Note : 5/5)

Les systèmes sont très bien conçus et épousent un Game Design réfléchi.

J'ai déjà parlé du Gameplay et du Level Design... alors je ne me répète pas.

Je n'ai pas parlé des menus, donc j'en parle ici.

J'ai grandement apprécié le carnet de bord très bien géré.
J'ai grandement apprécié la carte du monde ainsi que ses informations que l'on peut "Moduler" : choisir de ne voir que les points de cabine téléphonique, par exemple.


Le système Jour/Nuit dont je vais parler ici plutôt qu'ailleurs est très bien. Il donne une âme au jeu, il est convenablement utilisé : horaires de fermeture, d'ouvertures, d'appels téléphoniques machiavéliques, et autres !

Il n'est pas envahissant : ni trop rapide, ni trop lent, ni trop mis en avant...





Pour résumer, tous les systèmes sont bons et épousent le Gameplay.
On sent qu'il y a une réflexion dès le point de départ et que tous les systèmes sont là pour mieux encore nous faire profiter de cet univers qui est très coloré, très diversifié, très dense, et très amusant.

Narration et Mise en scène (Note : 5/5)

J'ai déjà beaucoup parlé de la narration et de la mise en scène dans les lignes précédentes.

C'est très bien narré et mis en scène : c'est le seul jeu RPG Maker intégralement doublé que je connaisse, avec NivAlis (jeu de eXaHeVa, n'est-ce pas).

L'axe Jeu de plateau est encore une fois au service de la narration.
Et la mise en scène gravite autour de cet axe du jeu.

Ça suit, c'est fluide, c'est articulé.
Toute cette machinerie fonctionne très bien !

Univers (Note : 5/5)

L'univers est sympathique.
Mais c'est un peu comme pour l'Histoire...

Que dire de ce jeu sur son univers ?

Et bien, que c'est génial.
Que les personnages sont tous valorisés et tous mis en avant.
Que cet univers Jeu de plateau fonctionne très bien.

Que tout cela a du charme. Et ainsi de suite...

Mais, ce n'est pas ce qui me touche personnellement le plus en matière d'univers.
C'est sympathique et amusant.

C'est un univers de jeu humoristique !




Malgré que ce ne soit pas ce qui me toucherait le plus en terme d'univers de jeu-vidéo, je mets la note à bloc pour rester juste quant au travail et à la qualité de ce qui a été produit.

Personnages (Note : 5/5)

Les personnages ont tous une personnalité.
Aucun autre concurrent de cette année ne fait le poids.

Ils sont même parfois mis en avant avec de petites scènes à la Zelda Wand Of Gamelon... sauf que contrairement à Zelda Wand Of Gamelon, c'est bien fait.

En gros : ce que ce mauvais Zelda fait pour être "Sérieux", SebLuca le fait "Pour rire".
Et ça marche très bien ! C'est super, parfait !

Pour le reste, j'ai déjà beaucoup dit dans les lignes précédentes...
J'aime bien tout.

Introduction (Note : 5/5)

L'introduction nous jette dans le jeu.
On comprend tout de suite que c'est burlesque.

L'introduction est drôle. Bien animée.
J'ai rarement vu ça dans des jeux RPG Maker.

C'est un travail conséquent, pour seulement quelques secondes.

On prend tout le plaisir qu'il y a à prendre.

Graphismes originaux (Note : 5/5)

Déjà tout dit.

Musiques originales (Note : 5/5)

Déjà tout dit (ce serait au tour des Musiciens de parler...).


Conclusion (Note totale : 5/5)

Best jeu RPG Maker XP ever.
Je ne vois pas trop comment conclure en en disant plus.

J'avais déjà adoré ce que faisait d'autre SebLuca.
Je ne connaissais pas la série Le Tueur.

Je connaissais surtout l'audacieux Monopoly sur RPG Maker XP, déjà très bien réalisé avec les moyens qu'il y avait à l'époque.

Quelle progression ! Et quel bon sens, et quel humour !


J'apprécie énormément le 3e opus de cette série.
Peut-être devrais-je tous les tester et les mettre en comparaison... : une prochaine étape ?


Remarques diverses

Autant dire que si l'award "Game Design" existait encore, j'aurais défendu bec et petites griffes pour qu'il revienne à ce jeu...

Maintenant qu'il n'existe plus, autant dire que c'est pour tous les awards que l'on va se poser des questions parce qu'on ne peut pas se permettre de tous les remettre à ce jeu (si ?). Pourtant, il les mériterait bel et bien tous à mon sens.

Quel sens de l'homogénéité, et quel artiste !

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !