Test :
Le Tueur 3

Temps joué : 3 h 30 min


Introduction

Seb Lucas nous propose un nouveau Black Dressed Autistic sous le nom du tueur 3. Mêmes mécaniques de jeu, mais améliorées, nouvelles features et toujours cet univers et cet humour si particulier.

Voyons voir si il rempli toute ses promesses.

Je vais éviter, autant que possible de faire des redites de mes précédents test sur la série des tueurs ce qui est clairement très compliqué tellement il s'inscrit dans la patte de celle-ci.


Awards généraux

Gameplay (Note : 4,25/5)

Avec un gameplay qui a déjà fait ses preuves et qui a déjà été rodé avec les autres opus, il est clair que le jeu partait déjà avec un sérieux avantage: il avait trouvé le bon équilibre gameplay.

Toujours les mêmes mécaniques que je ne vais pas répéter d'une manière antépénultième, avec un ajout du temps qui passe.

Cette notion du temps a été l'une des deux plus grandes frustrations de cet opus avec celle du passage en prison quand on se foire.

Qu'on s'y trompe pas, ce n'est pas parce que j'ai senti deux types de frustrations supplémentaires que je vais trouver le résultat moins bon, du moins j'ai pas vérifié ma note du dernier opus, mais j'estime que cela doit être pris en compte.

Devoir attendre et faire en sorte d’être à telle heure à tel endroit pour une action précise m'a semblé une bonne idée, mais qui manquait un peu d'ajustement. J'avoue que j'ai déjà joué à un jeu (un FF il me semble) où c’était déjà le cas et dans ce jeu ils proposaient de faire défiler rapidement le temps à l'endroit où l'on se trouvait sans que cela impacte le résultat de la quête. J'ai trouvé cela sympa dans l'absolu, mais inclure un système de temps alors qu'on a pas à attendre, c'est un peu en dehors du concept je suppose. Mais bon, j'aime pas attendre quand je joue.

Là dans le tueur 3 on attend un peu trop à mon gout. Mais je me suis fait violence quand même.

Histoire (Note : 4,25/5)

L'histoire fonctionne bien et elle est simple en fait. Mais le fil conducteur est si lié à celle-ci que cela la grandit. Toutes nos actions possèdent une répercussion réelle sur l'histoire du jeu.

Clair et efficace, mais manque peut être un peu de profondeur, mais ça reste bien au dessus, niveau structurel, que certains RPG sur RPG maker dans sa justesse.

Le fait d'incarner un tueur, avec ce côté humoristique apporte vraiment à l'histoire un plus assez somptueux. Le fil conducteur participant à celle-ci de manière assez douce pour être acceptée, là aussi fonctionne bien.

Ambiance et immersion (Note : 4,25/5)

Tout est fait pour nous immerger dans l'univers du jeu et on va en parler sur les awards secondaires pour la musique et le graphisme.

Mais hormis ces éléments significatifs, il y a aussi les détails, comme le mapping, les personnages hauts en couleur, la réalisation (surtout des scènes de zigouillage), l'ambiance générale du jeu, etc.

L'ensemble est cohérent et fait souvent mouche dans ce côté.

Je pourrait parler aussi des dialogues, mais vu qu'ils sont aussi en bande son, c'est mieux d'en parler en bande son non?

Graphismes (Note : 4,25/5)

Les graphismes ne sont jamais dissonants, il sont propres et adapté au choix de l'univers.

Que dire de plus?
En fait rien car on en reparlera dans les graphismes customs.

Bande-son (Note : 4,75/5)

Avec des doublages audios bien gérés, des musiques lissées et des sons bien dosés, la bande son globale est clairement quelque chose au dessus de presque tout les jeux RPG maker que je connaisse.

Déjà gerer la puissance du son (moi qui teste tout au casque) est clairement un plaisir auditif à ne pas baisser le son car tel élément sonore est trop haut par rapport à l'autre ou trop haut par rapport à un réglage qui passe normalement (sauf sur beaucoup de jeux RPG maker beaucoup trop pu*1 de fort).

Faire une bande son plus complète serai compliqué puisse que tout les dialogues sont doublés. Comment ne pas mettre une bonne note, je vous le demande?

Bon, les sons d'ambiance sont présents mais c'est un poil léger (peut être pour certains), mais ça fait le bon thé menthe qui demande son petit frère.


Awards spécifiques

Level design (Note : 4,25/5)

Avec la vue sur le côté et la structuration logique de l'ensemble du jeu, on peux dire que le level design est propre, intuitif et bien raparti. Pas d'endroit trop chargé ou vide, juste un environnement crédible qui mériterait d'être pris comme exemple.

Quoi? On me dit dans l'oreillette qu'on peux pas faire aussi bien réalisé sur une vue RPg maker classique.

Heum, en fait si on peux. Faut juste bosser sur son projet. A vos éditeurs de map du coup.

Systèmes (Note : 4,5/5)

Les systèmes mis en place fonctionnent bien, il sont custum et bien travaillés, je regrette un peu le système d'heure où on est tributaire du temps qui passe. Mais à part cela rien à signaler qui m'a sauté aux yeux.

Narration et Mise en scène (Note : 4,25/5)

La mise en scène en particulier est très appliquée et réfléchie. C'est là qu'on vois que suivant le type de jeu, les contraintes ne sont pas les mêmes.

Je dirais que le jeu, dans son style, se prête très bien à ce gendre de développement. Là où certains types de jeux n'ont aucun intérêt à trop développer ce type d'éléments.

Univers (Note : 4,5/5)

L'univers, même pour ceux qui ne connaissent pas la serie est palpable partout, tout le temps sur l'ensemble du projet. Il est efficace, identifiable et assez simple pour être compris.

Comme quoi faire simple ne veux pas dire nécessairement vide et sans intérêt.

Personnages (Note : 4,75/5)

Les personnages, on en a déjà parlé brièvement, oui. Après si je devait lister la pertinence de chacun, cela prendrait plusieurs lignes pour chaque PNJ et ce serait pas intéressant. Enfin je crois.

Donc là aussi, pas grand chose à redire, on est sur un système qui marche où chaque interaction est un émerveillement et les personnages le centre de nos émerveillements de justesse.

Comme quoi on a pas besoin d'avoir des perso torturés qui ont vécu mille batailles pour en faire des éléments marquants et pertinents dans un jeu. Faut juste leur donner une âme.

Introduction (Note : 4,75/5)

L'introduction pose clairement le décor de manière pertinente, drôle et en plus, cerise sur le gâteau c'est une vidéo.
Elle introduit très bien le personnage dans l'histoire et les raisons de sa quête, elle annonce aussi le ton et la couleur du jeu.

Bref elle nous propose clairement un café gourmand avec aperçu des desserts de la carte.

Graphismes originaux (Note : 4,5/5)

Que n'ai-je pas dit sur le fait que ce sont des graphismes originaux? En fait pas grand chose, il faut dire. Certaines scènes sont animées et font clairement écho au graphisme des charas du jeu.

Il n'y a clairement pas d'élément dénotant entre chacun. Ils sont très bien réalisés et propres. Personnalisés et adaptés à l'univers.

Musiques originales (Note : 5/5)

Les musiques sont adaptées au moment, elles sont agréables et utilisent les mécaniques rythmiques, musicales et instrumentales qui collent au moment où elles sont utilisées.

Et gâteau sur la cerise du gâteau, c'est enregistré en studio. Ne pas mettre 5 serait un crime.


Conclusion (Note totale : 4,25/5)

Avec des mécaniques déjà bien huilées, le tueur 3 surf sur ses succès précédents avec beaucoup de points communs concernant les opus précédents, mais avec un résultat encore meilleur.

Pour moi une suite, reste quand même, une fois qu'on a une bonne recette, un réutilisation d'un truc qui fonctione et c'est là dessus où je pense qu'il serait judicieux pour l'auteur de tenter autre chose. On sait qu'il fait de l'excellent travail, maintenant il serait pour lui le temps d'oser autre chose même si son opus ne déroge pas dans la règle du très bon jeu rpg maker.

Prend des risques Seb Lucas !!!


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !