Test :
Fictitious World

Temps joué : 2 h


Introduction

Le jeu nous propose une ambiance mystérieuse et sombre avec une présence sonore sobre. Si il a des côté intéressants, il en reste relativement obscur (sans mauvais jeux de mot) quand aux choix faits.

Et c'est ce que l'on va voir durant ce test.


Awards généraux

Gameplay (Note : 1/5)

Le gameplay global est simple mais le côté punitif des trous dans l’escalier et quelques autres détails quant à ce que l'auteur nous montre, nous explique (ou pas) donner un effet global de gameplay qui n'est pas encore bien optimisé.

J'ai même trouvé l'idée le principe de la sauvegarde passant pas un objet (donc à raisonner) intéressante dans un sens, mais n'apporte pas vraiment, si ce n'est un peu plus d'angoisse par le principe de la rareté. Mécanique pas vraiment bien introduite, ni convaincante, ni judicieuse.

Il y a des interactions décors et des moments où on a l'impression que l'auteur a voulu intégrer un style gameplay. Il peut suffire pour y jouer et même l'apprécier, mais il est trop juste dans son ensemble et ses mécaniques. Ce n'est pas à proprement parlé lié uniquement au gameplay, mais aussi de la façon dont celui-ci est mis en avant.

Pour donner un exemple de problèmes gameplay du jeu on peux les voir très tôt.
Par exemple la sortie de la chambre avec des lits où du sang apparait. Dans le couloir, un personnage apparait et nous fonce dessus et si il nous touche on recule d'une ou deux cases et après dans certains cas on meurs et d'autres non.

Je n'ai toujours pas compris comment j'ai pu passer cette étape après moult essais. J'ai plusieurs fois réussit à survivre mais je me suis retrouvé bloqué soit ne pouvant aller nulpart ou n'arrivant pas à trouver le téléport ou même de l'autre côté d'une barrière à gauche après avoir été touché par la personne qui me suit.

Et le reste du jeu est dans la même veine. Je n'arrive pas à déterminer si ce sont des series de bugs, un manque cruel d'informations pouvant nous aider, les jump scare ou le fait que je n'ai rien compris à ce que l'auteur voulait faire. Toujours étant que j'ai passé tout mon tempt de test à recommencer encore et encore à peu près les mêmes trucs.

Histoire (Note : 1,5/5)

Avec des scènes non liées scénaristiquement où l'on passe d'un lieu à un autre, l'histoire est brouillonne à souhait.
Il y a bien des moments à postériori qui tentent de nous résumer ce qu'on a vu, mais passer d'un endroit à l'autre comme ça, d'un moment à l'autre d'un coup, d'une situation à une autre comme si le jeu était un ensemble de scènettes qu'on essaye de faire coller ensemble sans vérifier si les bouts sont bien collés.

L'histoire, je ne l'ai ni bien comprise dans ce qu'elle voulait me raconter, mais c'est certainement à cause des autres éléments qui l'incluent comme la narration, la mise en scène et le fil conducteur. Bref, le jeu se tire une balle dans le pied par ses choix globaux et ça se ressent sur l'ensemble du jeu.

Ambiance et immersion (Note : 2,25/5)

Avec une sur-utilisation de l'absence de lumière où certains niveaux se passent à la limite du tâtonnement tellement on y vois rien. Luminausité à fond sur l'ordi, dans une pièce dans le noir et en plein écran, c'est encore trop juste niveau clarté de certains lieux.

Bref, à vouloir faire trop sombre, trop mystérieux, l'ensemble casse un l'immersion que l'auteur tente de nous mettre.

Graphismes (Note : 2,5/5)

Avec des maps plutôt bien réalisées pour certaines et d'autres correctes pour être suffisante, le jeu propose un global suffisant. De là a vouloir participer niveau level design je reste plus que dubitatif.

Bande-son (Note : 2,25/5)

Globalement, la bande son est présente et l'utilisation des son d'ambiance et de la musique est présente. Elle est nécessaire pour un jeu d'horreur et doit être omniprésente, rythmée, dosée. Là, le jeu fait certes globalement des efforts, mais des fois très timide. Nous dirons quand même presque suffisant, mais sans plus.


Awards spécifiques

Level design (Note : 1,75/5)

A changer de map et d'endroit de téléport souvent, à se retrouver certaines fois dans un noir complet, voir si présent qu'on ne sait pas où on est. Quand passer d'une map à l'autre se fait sans interaction et que pour faire demi tour il faut interagir avec une échelle pour sortir d'une pièce...

Bref, le jeu utilise le level design comme mécanique, mais celui-ci dans un jeu d'horreur mérite quand même beaucoup plus de subtilités que des maps qui vont ensemble. Là il ne fonctionne globalement pas bien.

Systèmes (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Narration et Mise en scène (Note : 2/5)

La narration est clairement cassée par les téléportations épisodiques et ça se ressent aussi dans l'immersion. La mise en scène quant à elle existe, mais ses entrecoupements incessants la rendent anecdotique.

Je sais que je répète, mais c'est le plus gros défaut du jeu et celui qui déstructure son ensemble. Le jeu avec une correction de ce défaut structurelle, resterait un peu juste à comparé à d'autres jeux du genre proposé aux alex d'or. Il est en plus très compliqué d'accrocher au jeu tant l'histoire est peu mise en avant ni même bien mise en place.

Univers (Note : 1,75/5)

Univers très peu effleuré et énigmatique. Beaucoup d'inconnu et qui ne sert pas vraiment le jeu. L'univers est là, il existe, mais on se sent pas trop impliqué par celui-ci. Nous le sommes plus à comprendre la démarche de l'auteur et comprendre aussi ce qu'on doit faire, ce qui se passe.

Mis à part celà, les graphismes, l'utilisation des sons ne participent pas aussi directement à l'univers là où la patte (même avec du rtp like) est palpable et en devient un univers à part entière.

Personnages (Note : 1,25/5)

J'ai presque envie de résumer les personnages de la manière suivante:
Des artworks, des personnages vites identifiables par leurs caractère et clichés du genre. Et heu, à l'intro. Le reste du jeu ne développe pas vraiment les persos de manière à rendre cohérent le tout. Et franchement les dialogues ne rattrapent pas vraiment ce manque de développement.

Introduction (Note : 2,25/5)

Il y a une introduction qui introduit des personnages, le contexte, de manière presque correcte, du moins à la limite suffisante. Après je l'ai trouvée presque inutile, pas très pertinante et un peu longue. Ça reste un gout personnel, mais il est renforcé par le reste du jeu où en fait on a l'impression que l'introduction ne lance pas les dynamiques de manière efficace pour la rendre judicieuse et nécessaire. Comme pour, avec la même chose, la rendre normale et nous lâchant bien comme il faut dans l'intrigue.

Mais elle pourrait être plus percutante grâce à la manière dont l'auteur rebondit dessus.

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 1,25/5)

C'est un jeu qui peut diviser de part ses choix. Et, en essayant plus longuement le jeu, il n'aurait pas du passer les pré-tests.

Il est obscur, un peu juste dans les mécaniques de l'horreur, mais possède un petit quelque chose qui fait qu'il est intriguant. Il faut vraiment que l'auteur prenne plus le temps à travailler sa narration et la structure du récit dans le temps, mais aussi propose des mises en scènes plus efficaces et percutantes.

Le jeu a passé les pré-tests avec justesse, et un peu comme un encouragement positif, même avec les notes que j'ai mises qui peuvent sembler punitives. C'est le cas, ce jeu est à refaire.

Les choix fait quant à la narration, les indications de jeu et le résultat obtenu me donne comme un gout de dynamiques gameplay pas du tout maitrisées.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !