Test :
LoveMaster v1.3.24

Temps joué : 2 h


Introduction

Test de Lovemaster, un jeu où on suit un petit lapin perdu dans la forêt et qui clairement va devoir survivre dans un monde de prédateur.

Le jeu possède cependant certains bugs, rendant le test complet impossible sans décrypter et corriger manuellement.
Ce test porte donc sur toute la partie du début jusqu'à la maison de Drake.


Awards généraux

Gameplay (Note : 2/5)

Le gameplay général est classique d'un RPG. Déplacement sur la map classique, combat tour par tout ATB.
Juste, il est assez peu présent car le jeu est pour beaucoup de la narration à suivre, entrecoupé de peu de phase de gameplay.

Il y a quelques systèmes (j'en parlerais plus bas), mais ils restent assez mal expliqués.

Histoire (Note : 2,75/5)

L'histoire est un bon point fort du jeu. Malgré quelques soucis à noter, elle donne envie d'avancer pour en savoir plus.
On y suit un petit lapin bleu qui n'a aucune idée de ce qu'il fait là et qui va chercher de l'aide, se faisant recueillir par une gentille maman (biche visiblement selon le texte).

Le soucis vient du choix de la narration. Il y a certains passages qui sont passé trop rapidement (exemple : un passage où ils parlent d'aller chercher du bois est passé en "quelques heures plus tard" de manière assez brutale alors que cela aurait pu être joué).

Ensuite, il y a clairement l'éternel "4ème mur brisé" devenu étrangement célèbre (inspiration undertale ? ) où une voix clairement différente des personnages croisé nous parlent à nous, en nous appelant Ever (le nom du lapin) mais rapidement laissant bien comprendre qu'elle sait qu'elle ne parle pas à Ever mais à celui qui le contrôle.

Ca rend curieux (c'est ça l'ombre qu'on voit dans la 1ère partie avant de rejoindre la maison de Mim ? Elle disparait ensuite).

Et au bout d'environ une heure de jeu, on en apprend un peu plus sur l'univers régit par le fait que les prédateurs chassent les proies.

Ambiance et immersion (Note : 4/5)

L'ambiance est clairement bien mise en place. Les effets sonores accompagnent les scènes, arrivant même à faire ressentir des émotions lors des scènes liées.
Comme lorsque la maman demande au lapin ce qu'il fait là et s'il sait où il habite. En plus du texte, la petite musique discrète (accompagnées d'une diminution du bruit de l'orage) donne une petite profondeur bien appréciable à la scène.
Ou celle où Ever et le chiot se font engueuler, t'as pas envie d'être à leur place.

C'est très travaillé sur ce point et vraiment agréable.

Graphismes (Note : 3,25/5)

Les graphismes sont agréables à l'oeil et ont leur propre style pixélisé-enfantin/dessins à la main.
Pas noté particulièrement de soucis sauf pour les faceset qui sont parfois un peu trop "brouillons" par rapport au reste. Même si c'est un style voulu que ça ai l'air d'être dessiné à la main, certains traits mériteraient d'être une peu plus propres (je pense par exemple aux yeux d'Ever sur une face où ils sont vraiment très étranges).
Et ceux de Sparkie sont vraiment à la ramasse par rapport aux autres pour le coup (temporaire ?).

Bande-son (Note : 3/5)

La musique du jeu est assez particulière et peu habituelle. D'un style un peu "old school" (désolé mais encore une fois ça me fait penser à Undertale pour la musique d'intro entre autre). Elle accompagne cependant assez bien les différentes scènes sans trop s'imposer, même si elle peut par moment surprendre (je pense à la scène où Ever est recueillit dans la maison, la musique est assez bizarre. Calme et d'un coup plus forte).

Pour le bruitage, il est bien utilisé pour mettre l'ambiance.


Awards spécifiques

Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes (Note : 1,25/5)

Le jeu possède quelques systèmes qui sont plus ou moins bien expliqué et plus ou moins bien réalisé du coup.

L'expérience du jeu : Pour en obtenir il faut activer un buff via une action dans la liste des actions qui (d'après la fiche de jeu) ralenti le personnage et permet de gagner de l'expérience.
Ce point est très mal expliqué dans le jeu lui même. Ca parle vite fait du système mais de façon vraiment peu clair.
Ce qui peut vite amener à croire qu'on a provoqué un bug dans le jeu quand on gagne 0 xp.

La cuisine : ce point je n'ai pas pu l'expérimenter, mais au stade actuel c'est surtout une question d'équilibrage. C'est cher et je n'ai pas comprit pourquoi il faut payer pour cuisiner des ingrédients que l'on possède.


Les mental-lines : Le point le plus problématique.
Les explications du début ne sont pas forcement très claires (et pouvoir les revoir serait intéressant car on peut très bien y aller par curiosité au début et avoir oublié ce qui s'est dit).
Le système en lui même a des soucis. Que les chemins soient payant, pourquoi pas. Mais qu'un aller retour coute une blinde ?
On peut vite cramer toute l'expérience accumulée juste parce qu'on n'a pas comprit cette histoire de prix, surtout qu'il n'y a jamais de confirmation. On avance, on est prélevé. On est jamais bloqué, on peut toujours avancer (dans la limite de la zone où on est vu qu'il y a plusieurs zones) mais si l'expérience nous manque pour activer un bonus il n'y a même pas un message pour dire "ce bonus coute XX expérience, vous n'avez pas assez".

Ce soucis apporte un autre soucis : L'équilibrage.
Le problème que j'ai eu sur ma première partie, je suis arrivé au premier boss. Je n'ai pas spécialement fuit ni cherché le combat, j'ai avancé de manière "casuale".
J'avais pu acheter un bonus de vie pour Ever, rien pour Todd. Résultat : Le boss a ONESHOOT Todd quoi que je fasse. Ma meilleure tentative a été bénie de la reine RNG grace à la confusion. Mais échoué.
Après plusieurs tentatives, j'ai été obligé de tricher pour passer ce combat en m'ajoutant manuellement de l'expérience pour ne pas avoir à farmer pendant des heures. C'était ça ou je n'avançais pas sur la suite sur jeu.

Narration et Mise en scène (Note : 3,25/5)

Pour la narration et la mise en scène, c'est plutôt bon. Comme dit plus haut, l'ambiance est bien mise avec la musique et le fond sonore.
Les dialogues des scènes sont assez touchant. J'ai parlé de celles avec Mim à qui on s'attache assez vite, mais je pourrais aussi parler de celle où ils fuient à contrecoeur, abandonnant Mim à son triste sort (même si depuis le début j'ai pensé "toi... tu vas mourir très vite").

On reprochera certains passages trop rapides où on aurait aimé pouvoir jouer. Et l'affichage assez décalé du reste des statistiques des personnages. Cela coupe complètement la scène où ça apparaît et ça n'est pas particulièrement utile. Ca aurait bien plus sa place dans le menu statut.

Je rajouterais que le choix du langage "mal écrit/sms" pour les prédateurs que l'on voit assez rapide est franchement pas un très bon choix.
Il est bien possible de faire comprendre que le personnage n'est pas très malin sans tomber dans le ridicule de ce type de langage.

Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 3,5/5)

Les personnages principaux sont assez vite attachant. Comme dit plus haut, les dialogues et la mise en scène font que l'on comprend aisément leurs sentiments.
Mim est vite attachante en tant que "maman tendre et aimante", Ever et Todd on ne les connait que peu mais ils ont clairement leur personnalité.
Et pour Drake, la scène où il essaye d'expliquer ce que sont les prédateurs et les proies aux gamins et qu'il est en galère le rend plutôt attachant (on peut avoir pitié de lui car qui n'a jamais eu de mal à expliquer quelque chose de complexe à un enfant ?).

Pour les autres personnages, soit trop peu vue (Sparkie on la voit trop peu pour la comprendre, juste qu'elle est assez bizarre et "fofolle"), soit juste dans leur cliché "g s8 mésant" (j'exagère mais le coup de la mauvaise écriture n'est pas du tout en leur faveur, même si ce n'était que des sbires).

Introduction (Note : 3/5)

Je vais compter comme "introduction" toute la partie jusqu'au moment de la scène où les prédateurs attaquent le village (élément perturbateur quoi).

Pendant toute cette partie, c'est principalement les cinématiques. La partie gameplay est peu présente et limite ennuyeuse quand il faut croiser les doigts pour trouver des combats contre les carottes (RNG ça). Les cinématiques comme déjà décrites font très bien leur travail.

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 3,5/5)

Comme décrit plus haut, la musique est vraiment particulière et atypique. Cependant elle colle au style du jeu et reste agréable à l'écoute même si un peu perturbante par moment.
(petit plus pour la musique nommée Alones in the fear que j'ai trouvé très jolie, surtout l'intro)




Conclusion (Note totale : 1,75/5)

Que dire si ce n'est que le jeu est partagé. Il a des points très positifs mais assez vite massacrés par les soucis qu'il possède (je n'ai pas parlé des bugs plus haut, ne sachant pas où les ranger, donc je l'ai noté dans remarque diverses juste en dessous).
Cela pourrait probablement être un très bon jeu mais entre le combat impossible à passer en jouant normalement (pour un premier boss c'est violent. Vu le scénar lié à celui ci, une fin non létale si on perd le combat pourrait être envisagée aussi. Ca ou rendre le combat plus accessible.) et les bugs fatals, ça fait trop malheureusement.

J'encourage vraiment l'auteur à tester son jeu car les deux bugs rencontrés lors des tests sont impossibles à éviter, prouvant que la démo n'a pas été testée en intégralité.

En ce qui concerne la note, j'ai été très partagé sur quelle note mettre.
Le jeu en oubliant les bugs me tendait à donner une note dans les 3.25.
Les bugs tendaient à me faire noter a 0 car "bug fatal".

J'ai fini par trancher et mettre la moyenne des deux.
(Note : Je ne trouve pas les notes comme étant le plus important dans les tests effectués, mais il faut en mettre).


Remarques diverses

Je ne savais pas trop où mettre ça. Car ce n'est pas des bugs très "grave" (dans le sens où ça se corrige vite) mais ce sont quand même des bugs bloquant.

Ca en fait 2 en une heure de jeu (timer affiché sur la sauvegarde). Le premier avait été corrigé entre temps entre les prétest et le test, le second est présent dans l'actuelle version (1.3.25).
Le second est "simple" aussi vu qu'il s'agit d'un oubli d'afficher l'écran après une cinématique qui l'effaçait.

Ca plus le fait que pour passer le premier boss j'avais le choix entre abandonner le test là, farmer pendant des heures l'expérience, tricher.
Vous m'excuserez, mais j'ai été forcé de décrypter le jeu pour ajouter de l'expérience manuellement pour pouvoir avancer un peu (je n'ai rien touché d'autre).
Le boss était limite impossible sans avoir de la chance pour la simple raison qu'il peut oneshot nos personnages même avec vie et défense améliorée. Et prier sur la confusion n'est pas une stratégie viable.

Les 2h de jeux effectués au final sans ces soucis m'auraient amené beaucoup plus loin dans le jeu, la sauvegarde s'arrêtant a 1h.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !