Test :
Le Darkans

Temps joué : 1 h 15 min


Introduction

Pour commencer ce test, je vais d'abord énoncer quelques points importants, qui ne concernent pas directement le jeu, mais sa globalité. Il est très appréciable de pouvoir y jouer avec la manette, avec les configurations et le logiciel requis.
Le jeu est en Français et en Anglais, ce qui pour des petits jeux est plutôt rare à noter. De ce que j'ai pu voir, en une dizaine de minutes, l'Anglais ne semble pas parfait, mais semble très bien maîtrisé.

Pourquoi demander si le joueur est un Homme ou une Femme, si cela est inutile dans la suite du jeu ? De plus, quand on fait cela juste pour dire de le mettre, autant ne pas oublier les non-binaires, parce que là, c'est doublement pénalisant !
Pour parler d'autres choses, juste comme cela, je trouve le jeu relativement lourd pour un jeu aussi petit, c'est à cause du logiciel intégré avec ? Simple question à titre informative ! Les textes sont très lents, trop même. Quand on les passe vite, souvent, on se retrouve, comme avec le fossoyeur, à louper un dialogue et à directement dire que l'on veut le "laisser tranquille", en loupant une quête au passage. Bien dommage.

Commençons sans plus attendre le test !


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

Il y a un tutoriel, désactivable ou activable, sur lequel je garde mon mécontentement vis-a-vis de l’agression de celui-ci. Le tutoriel est un peu inutile, nous explique que dormir nous rends notre vie... On aurait pu le deviner seul...

Attaquer sur la map avec Z, en ayant les monstres devant nous est très agréable, pas de combat qui se lance, on est directement dans le feu de l'action. Les zombies sont au début compliqués à gérer, ils nous foncent dessus et nous font perdre beaucoup de vie, mais on s'y fait. Par contre, plus d'un squelette et c'est la cata, ils nous balancent des os partout !
Il y a des monstres dans les rondins et des noeils sur les arbres, mais on peut pas les tuer ! Le pire, c'est les monstres qui nous font mal dans les arbres et qui sont immortels ! J'ai apprécié (Ironie incoming) le moment où, sans vie, je m'apprête à aller récupérer ma magnifique courge pour la déguster... Et où je me prends un coup de monstre dans l'arbre. Je meurs, je me retape la cinématique, toute la partie de la forêt, je reviens à cet endroit, j'esquive le monstre de l'arbre et BIM, un zombie me tombe sur la gueule... Really ?!

Niveau difficulté, j'ai eu plus de mal contre mon premier zombie que contre le fossoyeur, qui est un genre de mini-boss pourtant.

Petit problème au niveau de la boue, elle nous ralentit, certes, mais quand on est plus dessus mais à côté, elle le fait aussi. Petit problème de hitbox. Également, les marqueurs de dégâts sont bleus foncés, dans la nuit, avec une luminosité atroce. On ne les voit pas.

J'octroie un 2.5, parce que globalement le jeu est aussi bon en Gameplay qu'il est moins bon. Il manque quelques petites choses pour améliorer le celui-ci.

Histoire (Note : 2/5)

L'histoire du jeu reprend classiquement les bases de beaucoup de jeu, un héros très jeune, qui part à l'aventure, qui est quasiment invincible dans son background, qui s'entraîne dur tous les jours et bla, bla, bla... L'histoire est malheureusement bien trop simpliste, alors que pourtant...
L'histoire du parasite et du fossoyeur m'a réellement surprise ! Le fait que ces choses arrivent dans le jeu sans qu'on s'y attende m'ont vraiment fait plaisir ! Mais... si une petite histoire comme cela, qui déclenche une aussi grosse partie de l'histoire est géniale, pourquoi ne pas faire tourner le jeu autour ? Si c'est le cas, vu que c'est une démo, j'en suis désolé. Mais je trouve que le jeu serait bien plus appréciable si tu tournais cela dans ce sens. Après, évidemment, je trouve que le médiéval ne se prête que très peu à ce genre de scénarios, à moins qu'on l'intègre TRÈS bien. Ce n'est pas le cas ici, le monde étant déjà infesté de millions de monstres.

Pour les besoins scénaristiques, les fleurs dont on a besoin (la lysopaïne, sérieusement ?) poussent en une heure sur le cadavre d'un ennemi que l'on vient de tuer... Magique.

Certains éléments sont passés à la trappe. Je pensais jouer un enfant de 8 ans, mais en fait, vers 45/50 minutes de jeu, le vieux m'a dit que mon père était mort. Merci de le préciser, ça fait plaisir. J'aurais apprécié durant le pseudo-générique, un "50 ans après" par exemple. D'autres éléments sont ridicules. Aller voir une voyante ET LA PAYER pour qu'elle nous dise d'aller faire dodo pour avancer l'histoire, vraiment ? Ou bien le "Allez, Dunkel. Tu as 8 ans mais je te fais Milicien ! Vas tuer le monstre à ma place, alors que je viens de traiter un déserteur de couard y'a cinq secondes !"

Des sortes de bug nous empêchent également de faire les quêtes annexes. En effet, si l'on n'a pas la pelle, la blonde des champs (Charlotte ?) ne veut plus nous parler ! A régler. (Ainsi que la hitbox de ces maudits champs).

Il faudra attendre 45 minutes de jeu pour avoir de l'action, complètement coupée par un "Va me chercher une plante à l'autre bout du pays". J'octroie pour cela à l'histoire, un simple 2.

Ambiance et immersion (Note : 2,5/5)

Pour commencer en parlant de l'ambiance, je souhaiterais mettre ici quelque chose que j'aurais pu marquer en Introduction, mais qui m'a personnellement coupé mon immersion, et l'ambiance très sérieuse du jeu. Il s'agit du "Mettez le tutoriel si vous êtes débiles" En fait, on ne peut pas dire cela dans l'introduction d'un jeu, même par "humour". Le problème, c'est surtout que lorsqu'on lance un jeu, on ne veut pas pendant les explications, se faire insulter gratuitement !

Pour commencer sur l'ambiance et l'immersion une fois dans les premières scènes du jeu, j'ai envie de parler du fait que tu brises le 4ème mur. Cela ne me dérange pas dans certains jeux, mais dans un jeu qui se veut immersif, avec son ambiance, ses bruitages... Et bien c'est pas ouf, selon moi ! Ton père, qui sert visiblement de personnage tutoriel, le brise constamment !
Sinon, les bruitages mettent relativement bien le joueur dans l'ambiance, le jeu à une atmosphère très "noire", qui permet de ressentir cette tension, cette "lourdeur" dans l'endroit. Le problème est encore que la musique, (voir ci-dessous l'Award qui y est adressé) ne nous plonge pas dans l'ambiance. Autre chose, l'affichage du nom des lieux. Je trouve que stylistiquement parlant, la police d'écriture ressemble plus à ces tags que je vois a New-York, qu'à une réelle police d'écriture d'une époque médievale.

En parlant de texte, je trouve que les textes sont très bien incrustés, très typique de ce genre de jeux, j'apprécie ! Pour ce qui est des dialogues à proprement parler (avec les personnages), eux aussi cassent l'ambiance :
"Je suis richard, un passant qui aime les ragots?" et moi je suis ScriptuRe, un testeur qui teste des jeux... En fait on s'en fout et c'est tellement pas naturel du tout cette manière de se présenter, d'autant plus que tout le monde pratiquement le fait et... Bah le village comporte à tout casser 30 habitants et ils nous connaissent tous !
Je me suis aussi fais la réflexion en lisant ce texte ;"Je suis ta voisine" Ah bon ? Merci de l'dire, j'le savais pô. Ce genre de petits détails sont très dommageables je trouve, parce qu'ils sont pas utiles et j'ai l'impression que tu ne savais pas quoi leur faire dire ! Petit pinaillage également, le facteur qui se ballade la nuit.

J'octroie pour ton Ambiance et ton Immersion un petit 2.5, pour l'effort et le fait que l'on voit quand même que tu as travaillé un minimum tout ça, mais tu aurais pu t'appliquer plus sur certains points.



Graphismes (Note : 3,5/5)

Surement la meilleure note ici, je le dis directement, j'aurais octroyé un 5/5.

En effet, que dire... Certes, le mapping est parfois affreux, mais les graphismes, eux, sont beaux. Le seule chose à redire est la conception de la falaise du début. Sinon, la forêt est très jolie, elle n'est pas répétitive dans la forme, elle tourne et retourne, elle inclut un pont suspendu magnifiquement animé, la pluie est jolie, les maisons sont bien faites, les monstres également. Bref, le jeu en soit est très joli, il n'est certes, pas exceptionnel, mais personnellement, à partir du moment où les graphismes s’intègrent dans l'univers, j'ai envie de dire, "What else ?"

Et bien what else ? Bah, après avoir refait le jeu une deuxième fois, parce qu'un 5 était peut-être un peu abusé, j'ai fini ma remarquer tout plein de petits défauts, ceux qu'on ne remarque pas tout de suite mais qui frappent un peu après... La première scène avec le père est plutôt très vide, la falaise sur le rocher l'est également, avec ces trois petits cailloux qui se battent en duel et en fait c'est un peu souvent pareil. L'auteur a comblé des endroits très "plats" avec des petits cailloux, des branches et même parfois des petites herbes, d'1.5 ou 0.5 bloc, on ne sait pas trop, qui sont, mais, vraiment étrange, quand on s'y attarde vraiment. Pour la ville, j'en ai déjà bien assez parlé, certains tonneaux remplissent également pour cacher la tristesse et pauvreté de celle-ci, ou encore certaines maisons qui n'ont aucune entrée, juste pour faire figuration.
C'est pourquoi j'octroie finalement un 3.5, qui me semble plus juste, mais tout aussi sincère quant au fait que j'aime vraiment ce style.

Bande-son (Note : 1,5/5)

Je vais d'abord commencer par le son que l'on à dès le début du jeu, celui de la pluie, avec la petite musique. Le bruit de la pluie est très jolie, très réaliste, pas trop kitsch et pas trop fort pour les oreilles. Le son est fluide, aucun problème là-dessus. Pour ce qui est de la musique de l'écran titre... Bah elle est très jolie, surtout après une trentaine, voir quarantaine de secondes. Elle prend un effet épique, plus "médiéval', très entraînante, elle est appréciable. Pourrait-on avoir ce moment dès le début ? Il m'a réellement transporté.

Mais alors du coup, pourquoi avoir décidé de prendre cette musique, clairement géniale, pour l'écran titre et mettre une absurdité auditive lors du jeu ? La musique n'est pas réellement raccordée à l'univers, mais en plus, elle est forte, entêtante, et se répète environ toutes les 3 minutes ! Est-ce une musique trouvée sur Youtube que tu pensais être sympathique ? Non parce qu'elle ne l'est décidément... pas du tout !
Sinon, pour parler de bruitages, celui du drapeau français est à se casser le tympan et le son, mais alors le son, c'est d'une ringardise et d'un too much, incroyable ! Tellement beauf cette marseillaise !

Autre chose à rajouter au niveau des voix des personnages... Si tu ne les a pas implémentées, ne laisse pas le joueur être très surpris et heureux de les mettre, pour que cinq secondes plus tard, tu dises "Ah bah non, je les ai pas mises ! Oups!"
Pendant la nuit, pourquoi entend-t-on des sabres lasers ? Avant notre rêve ? C'est Star Wars, c'est ça ?! M'aurait-on menti ? Pareillement, une musique épique avec le chat et ensuite... Discothèèèèèèque ! Sérieux problème de concordance musicale.

Je t'octroie un 1.5, pour la musique de l'écran titre très jolie, les bruitages du jeu en général, qui sont sympathiques également et qui ne m'ont pas marqué, ce que je préfère à des bruitages trop répétitifs et mal faits !


Awards spécifiques

Level design (Note : 3,5/5)

Pour commencer sur le mapping, je souhaitais d'abord te féliciter pour cette jolie incrustation du village derrière, qui laisse penser que nous sommes sur une falaise, ce que j'ai vraiment trouvé sympathique. Le problème, c'est que je trouve la falaise mal faite, alors que le reste semble plutôt cohérent. La forêt contient des sortes de petites collines, tu joues d'ailleurs avec cela pour créer une hauteur et une profondeur, permettant au joueur de sauter ! Les décors ne sont pas trop fournis, on peut aisément passer, même si parfois certains arbres cachent des objets infranchissables et te bloquent un peu.

Quant à la ville, elle est elle, cependant très mal pensée. En plus d'être labyrinthique, la moitié de la ville est fermée à clé ou en construction, pour essayer tant bien que de mal de cacher la pauvreté du mapping dans celle-ci. La moitié des recoins sont trop sombres pour y voir un passage, des maisons à l'horizontal cachent parfois des portes, même si souvent celles-ci sont fermées. Certains éléments de la ville nous bloquent un peu et nous font contourner de 15 mètres un endroit largement franchissable. La map de la ville est selon moi trop longue, ou bien trop mal pensée. On se perd tout le temps dans la ville. Pourquoi ne pas intégrer une carte ?

Je t'octroie pour tout cela un 3.5 (encore un demi), parce que je n'arrive jamais à trouver la petite chose qui me ferait te mettre plus. Essaie d'aménager les intérieurs de toutes les maisons et de mieux indiquer les portes de maisons horizontales et tu mériteras un bon 5.

Systèmes (Note : 2/5)

Tout d'abord, non, je ne suis pas débile. Oui, j'ai l'habitude de jouer à des RPG et NON, on ne met pas un bouton A pour ouvrir un menu, à côté du bouton Z pour attaquer !
Une fois cela dit, j'aimerais commencer par la base de tous les jeux, l'inventaire ! Tout d'abord, je souhaiterais dire qu'il est très compliqué, je m'explique :
A est la touche pour ouvrir l'inventaire. W est la touche pour AVANCER dans l'inventaire et X la touche pour RECULER et QUITTER l'inventaire. Ensuite, Entrée est pour CLIQUER sur une catégorie, comme les objets possédés, et S est la touche pour CONSOMMER les objets. Vous comprenez là ou je veux en venir ? Pourquoi pas des flèches directionnelles, avec W pour ouvrir et fermer l'inventaire, en plus de mettre les consommables à consommer DEPUIS l'inventaire ?! Ou alors la souris, pourquoi pas utiliser la souris pour se déplacer là-dedans ?
De plus, je n'avais jamais vu un RPG ou l'ont devait équiper la nourriture depuis l'inventaire, pour la manger en dehors de celui-ci, trop inutile selon moi.

Le système de quête est classique et appréciable, on nous demande si l'on veut aider, puis l'on trouve rapidement la solution au problème. On notera juste qu'avec le fossoyeur, le choix de refuser est irrévocable.

J'octroie ici un 2, simplement parce que le menu du jeu est malheureusement ignoble.

Narration et Mise en scène (Note : 2,5/5)

Mise à part la narration de la pseudo-mini-cinématique du début, les explications narratives ne sont pas présentes. Notre personnage se parle en réalité à lui-même, ou plutôt à nous, pour nous expliquer brièvement certaines choses.

Le jeu est extrêmement sombre, en plus d'être quasi-toujours plongé sous la pluie. Cette ambiance crédibilise en effet le jeu, puisque l'on ne nous met pas dans un monde tout beau tout joli, en plein jour. Les graphismes sont "sales", je ne saurais pas trop expliquer en étant clair : Ils ne sont pas parfaits, ils ont des défauts, sont sombres, pas lumineux et correspondent à cette ambiance dans laquelle le jeu nous plonge.
Les animations, du personnage, de la pluie, des monstres, sont également très bien réalisés et plutôt fluides. Le jeu est en général relativement bien mis en scène, mais il n'y a rien qui ait réellement retenu mon attention.

C'est pourquoi j'octroie la note de 2.5.

Univers (Note : 2,5/5)

Je pense très honnêtement et sincèrement que l'auteur n'aurait pas du concourir dans cette catégorie. En réalité, j'ai plutôt l'impression que l'idée lui est venue de créer un jeu autour de cet univers et qu'il s'est automatiquement lancé, sans réfléchir. Cela n'a absolument pas influé sur la qualité des graphismes, mais sur l'histoire, en revanche.

Le background du jeu est plutôt pas mal, mais malheureusement, une petite partie de l'histoire vers 45 minutes de jeu (comme expliqué plus haut) est finalement 100 fois plus intéressante que l'histoire du jeu en-elle même ! Cela rend forcement le scénario simple à comprendre et accessible, mais peut-on réellement dire que celui-ci est recherché ?
Le moment du parasite me fait penser à une explication à la série The Walking Dead, ou bien à la série The Strain (D'ailleurs, si l'auteur s'en est inspiré, qu'il vienne me voir !)

Les environnements visités, il n'y en a que deux, la ville et la forêt, la forêt est intéressante et la ville mal construite, mal faite, mal pensée. Donc... Encore une fois, les éléments se contredisent. il n'y a pas non plus d'incohérence, le joueur avance selon la trame à laquelle il s'attend, point.

J'octroie ici, la note de 2.5, parce qu'encore une fois, des bonnes choses sont gâchées par de mauvaises.

Personnages (Note : 1/5)

Avant tout, je souhaiterais parler du langage des PNJ. Je ne sais pas où tu as lu qu'on remplaçait à l'époque absolument tous les "Pas" pas des "Point" et que l'on mettait absolument PARTOUT le "-je" après un verbe, comme "Dois-je, Puis-je, Devrais-je", mais on ne le faisait pas ! Cela rend le jeu loooourd ! Les PNJ ne sont absolument pas naturels !

Aucun charme, aucun charisme devant ces sortes de zombies. Niveau personnalité, une huître semble en être doté d'une bien meilleure. Comme dit avant également, les personnages se présentent avec leur nom et leur profession, parfois même avec leur lien de parenté. Qu'est-ce que je m'en tape, franchement. Seul deux personnages ont une histoire, vous et le chat. Le chat à d'ailleurs un background plus complet que le notre, ce qui fait peur. La notre est relativement basique, on est le sauveur du monde, le seul et l'unique de tout un peuple décimé ! Le design des personnages est quant à lui cohérent, malgré que dans les boîtes de dialogues, ils sont floutés avec un "?" sur leur tête, alors que l'on voir explicitement leur visage et que l'on les connait, alors que le chat, un inconnu, à son nom marqué ainsi que son visage débloqué.

Comment parler d'originalité quand nous sommes un jeune héros, seul et orphelin ? Bah on peut pas.

J'ose espérer que les personnages seront améliorés et qu'ils ne sont pas pompés sur d'autres jeux. Je suis de base très sensible, donc à la mort de l'un des personnages, en effet, j'ai été touché, d'autant plus que j'ai tout fait AVANT pour le sauver et que l'on aurait pu tuer le facteur qui se balade partout, mais que l'on à préféré pour l'émotion tuer un enfant. A changer immédiatement.
Les personnages n'ont d'ailleurs pas l'air très touché. "Oh, la famille va être dévasté. Bon, on fait quoi maintenant ?" C'est un peu ce que j'ai retenu du vieux. Hilda, elle ,(nan mais sérieusement, une voyante qui s'appelle Hilda... pourquoi pas Irma tant qu'on y est ?!) par contre, m'a semblé humaine, pleine de compassion. Elle préfère sauver les gens plutôt que de ne rien faire. Elle prend certes, le risque de nous envoyer mourir pour sauver une jeune femme, mais elle prend relativement bien soin du village de ce que l'on peut voir.

Le chat, Hilda et notre père sont les seuls personnages plus "marquants" du jeu. Les autres personnages sont fades, à changer également. Notre personnage se fout un peu de la gueule du monde parfois. Il demande au chat "Qui est Maoh", mais deux secondes après "Ah mais je pensais que c'était une légende"... Lol.

J'octroie la notre de 1, notamment parce qu'Hilda est un personnage, hormis son nom, plutôt recherché, on voit clairement que tu sais, toi, le créateur de ce jeu, humaniser un personnage. Alors pourquoi n'en humaniser qu'un seul ?

Attendez... "Mon amie Sabrina la sorcière ?" Non mais je quitte le jeu, ça suffit les conneries hein !!

Introduction (Note : 4/5)

L'écran titre est très épuré, trois options et une image d'arrière plan. Classique. Cependant, comme dit pour les musiques, celle de l'écran titre est excellente et les bruitages sont très beaux.

Il y a une sorte de "Cinématique" mais pas vraiment cinématique puisqu'on la joue, sous forme de tutoriel, plutôt sympathique, mais pas assez détaillée, racontant trop peu l'histoire. Légèrement déçu par ce début. Nous jouons par contre très vite, à peine 5 minutes après ce petit tuto.

Il n'y a rien à dire de plus, le jeu est au stade de démo et j'espère que ce début sera beaucoup plus travaillé. Je ne sais pas si je dois octroyer une bonne note, celle de 4, pour le fait qu'il n'y ai relativement rien à dire, ou bien un 1, puisqu'il n'y a justement rien à en dire... Par défaut et bien parce que c'est une démo, j'octroie un 4.

PS : Après avoir fini mon test, je me suis rappelé d'une cinématique, avec un texte défilant, ou on voyait le héros et son père en arrière-plan, mais le fait que je l'ai oublié, en dit long. Elle dure 25 secondes et encore, merci le texte incroyablement lent.

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2,5/5)

Ce jeu n'est clairement pas le meilleur du concours et il s'est qualifié, donc n'est clairement pas le pire ! Malgré, cela, le jeu est ce que je considérerais comme... Bah comme... Je sais pas trop.

Une vidéaste francophone nous explique par ses expressions "Blop" (contraction de Top et Flop) et "Mi-molle" clairement ce qu'est ce jeu. C'est un Blop, une Mi-molle, autrement dit un jeu dont on ne pense rien, on ne sait pas si on doit le détester, ou l'aimer, il nous laisse sur cette impression de... "Meh". Vous voyez, c'est ce genre de chose auxquelles on n'arrive jamais à exprimer un ressenti, comme le goût de la glace à la pistache, ou le mode multijoueur de GTA V, en fait, on est subjugué par cette sensation de ne pas savoir quoi réellement en penser.

C'est pourquoi au final, la moyenne des notes de ce jeu nous donne un 2.5, tout pile. La note nous montre également à quel point ce jeu est toujours entre les deux extrémités. Et là, c'est vraiment flagrant.


Remarques diverses

Bugs de collision avec le champs, également avec la blonde des champs.
Un petit "Error files, 3.png not found" pendant la 3ème sauvegarde apparaît sur l'image de sauvegarde.

Le jeu lag, pourtant j'ai un bon pc. A moins que ce soit les déplacements qui ne soient pas fluides ? Avec la pluie parfois, c'est pire.

Le jeu prends 35 secondes top chrono à faire rentrer la petite fille dans la maison, et à faire partir la mère vers le cimetière pour chercher son enfant. On n'a pas beaucoup de sauvegardes, j'ai failli reboot le jeu.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !