Test :
Le Tueur 3

Temps joué : 3 h


Introduction

Un jeu duquel j'attendais beaucoup et qui m'a beaucoup déçu sur certains points. Si vous jouez à ce jeu, vous vous rendrez vite compte que la qualité du jeu est gâché par la dizaine de bugs qu'il contient.
Abstenez vous si vous n'avez aucune patience, parce qu'il va falloir comprendre comment marchent et comment résoudre tous ces bugs.

Je tiens à préciser que "Comme de par hasard", les bugs (Que le créateur à pour certains approuvé la véracité et qui pour d'autres sont prouvés par moi même), n'arrivent qu'à moi. Il faut malheureusement croire que j'suis le seul pélo qui arrive a faire tourner plein de jeux sans bugs, mais pas celui duquel j'attendais le plus. Il est donc probable (peut-être) que vous ne tombiez jamais sur ces bugs et grand bien vous fasse, moi j'ai ragé !

Bon test !


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

Peut-on vraiment parler de maniabilité et de praticité pour un jeu qui est doté d'aussi gros bugs ? Je ne pense pas. Le jeu en lui même est accessible, pensé à bien, mais au final, on se rend compte qu'il s'épuise parfois très, - voir trop - vite.

Oui, les mécaniques de jeu sont bien pensées, mais elles sont effroyablement mal réalisées ! Les systèmes sont truffés de bugs, certaines parties de la map sont lassantes et on finit parfois par désespérer de trouver une solution. Il y a un tutoriel, qui lui explique la seule mécanique du jeu sans bug, les cambriolages et qui explique aussi pas mal d'autres choses.
Et c'est finalement tout ce que j'ai à dire en fait... Quand on me pose la question qui fâche : Prend-t-on du plaisir à jouer à ce jeu ?"... Et bien j'ai tendance à dire oui... Et non.

J'octroie au Gameplay de ce jeu un 2.5.

Histoire (Note : 3/5)

L'histoire du jeu est intéressante, elle pousse le joueur à vouloir découvrir l'île sur laquelle son personnage a atterrit. On visite, on découvre et on se rend compte que l'univers du jeu lui est propre. Son histoire est prenante, même si elle est légèrement oubliée au profit du fait que l'on veuille quitter l'île.

Le jeu vous demande souvent une réflexion, il est donc très rare que l'on vous dise directement quoi faire, hormis le tutoriel qui vous explique certaines bases. Certains passages sont incompréhensibles, comme l’obtention des quêtes secrètes. J'ai pourtant cliqué sur tous les recoins accessibles du jeu pour débloquer la quête (encore un bug?).

L'histoire ne surprend pas, puisqu'elle nous est expliquée dès le début, les deux villes se chamaille, on doit choisir laquelle aider, c'est tout. Aucun méchant, aucun ami. La seule chose originale est que la mairesse sait ce que vous êtes... Puis le dirigeant le sait aussi...
L'univers et les personnages sont deux des meilleures choses dans ce jeu, donc oui ils sont de ce côté-là de qualité.

J'octroie la note de 3, au-dessus de la moyenne, sans pour autant casser des briques.

Ambiance et immersion (Note : 1,5/5)

Pour ce qui est de l'ambiance... Non, il ne m'arrive pas d'oublier que je joue à un jeu. Le personnage veut tuer tout le monde pour aucune raisons, personne n'est affecté par un cadavre sous leurs yeux et personne ne se soucie de ce que je vole chez lui, ni de pourquoi je suis chez lui (Si, la secrétaire, mais elle s'en fout quand même).
Les personnages, au delà de leur personnalité, sont quand même cons comme des balais. On peut pas tuer quelqu'un avec un pistolet doté d'un silencieux, parce qu'une personne peut appeler la police, sérieusement ?

Oui, la mise en scène, les graphismes, le mapping, la musique et l'histoire forment un tout cohérent, forcement, mais ce qui est gênant, c'est la pauvreté réelle que l'on à accordée du jeu. On se balade avec une arme, un couteau, des bombes ! Ça ne dérange strictement PERSONNE. On peut tout voler, donc l'argent se fait ridiculement facilement, les personnages ne se débattent pas, sauf un qui se débat tant qu'on a aucune arme à feu ou à distance. Bref... Ce qui est bien, c'est que le personnage principal nous fais ressentir ce que l'on ressentirait en voyant un bébé tout mignon... sauf qu'on est pas "mignon".
J'ai l'impression que cet autiste est là uniquement pour rendre "acceptables" les meurtres qu'il commet. "C'est pas d'sa faute, il est autiste, il comprend pas !"

J'octroie pour cela, la note malheureuse de 1.5.

Graphismes (Note : 4,5/5)

Les graphismes sont beaux. On ne peut pas dire le contraire, le style fait très dessin, il est bien détaillé, on y retrouve des éléments très jolis et très travaillés. Ils ne sont pas faits d'ignobles couleurs et sont plutôt harmonieux. On notera seulement que les arbres à l'extérieur sont peu travaillés et font un peu tâche comparé au reste.
Les graphismes vont tous ensemble, il n'y a pas quelque chose qui m'a semblé être en total désaccord avec le reste.

Je répondrais oui, si on me demandait si les graphismes changent des univers du jeu vidéo 2D ou RPG en général. Ils sont, comme je l'ai dit, sous forme de dessins, comme la cinématique, qui elle est faite main. On voit directement que tout a été travaillé et que l'on a pris soin de dessiner quelque chose qui n'est pas commun. J'avais l'impression d'être le héros d'une bande dessinée, tout simplement. Mis a part pour les routes dans les bois, les décors sont variés, d'une ville à l'autre. Pareil dans la mine, près du pont ou dans la montagne.

J'octroie la note de 4.5 pour les graphismes. Les arbres sont les seuls éléments qui sont différents graphiquement et étant plus nombreux, c'est ce qui est le plus gênant.

Bande-son (Note : 4,5/5)

De l'écran titre au passage auquel j'ai été bloqué, j'ai trouvé les musiques et bruitages très fun. Les musiques, (ou plutôt LA musique ?) était totalement en raccord également avec l'univers. Les bruitages sont cohérents, ils représentent bien l'idée que je me fais du personnage. Ses humeurs ; ses joies, ses peines... Sont représentées par des bruitages eux-aussi très sympathiques, joliment doublés, un pur régal auditif.

Les bruitages peuvent cependant, ainsi qu'au bout de quelques heures de jeu, être légèrement redondants, mais les phases de dialogues presque tous entièrement doublés cassent cette répétitivité. Les bruitages ne sont pas utilisés à tout bout de champs pour tout et n'importe quoi. Ils ont, selon moi tous leur utilité. Quand vous fouillez, les bruitages vont de la déception de n'y rien trouver, à celle de trouver et de voler un objet précieux en or ! Le bruit du personnage allant aux toilettes n'est pas comme j'aurais pu le penser "trop enfantin", le bruitage est simple et hop, c'est fini.

La répétitivité des bruitages et de la musique peut aussi se briser avec une des premières missions que j'ai pu faire (Oui, j'ai tenté de tuer quelqu'un et j'ai été en prison rapidement, j'ai donc été très vite à l'auberge) : C'est celle du karaoké. Certes, je m'y suis pris à 13 fois, mais le voir chanter est un pur régal. Les bruitages, la musique, tout est parfait dans cette scène.

Il m'a semblé qu'absolument tout ce qui était utilisé dans le jeu, niveau musical, était à 100% inventé par l'auteur (ou par une personne de son équipe). Toutes ces musiques se fondent dans l'ambiance du jeu et représente l'univers de cette série de jeu.

J'octroie, pour cette bande-son ma foi forte agréable, mais pour ses quelques redondances, la note de 4.5.


Awards spécifiques

Level design (Note : 2,5/5)

Dans les endroits dans lesquels sont construits des choses, comme l'endroit où l'on puise le pétrole, les grottes, les villes ou le pont, les maps sont bien construites. Mais en ce qui concerne les routes, elles sont longues et interminables, plutôt inutiles, sauf pour faire défiler des animaux (Qu'on enlève avec le parfum en 15 minutes de jeu, en pouvant l'avoir sans franchir aucune route).

Dans les villes, les maisons sont bien placées, la plus grosse ville à deux champs, en haut et en bas, tandis que la ville "taudis" est sur le même plan. Les maisons et magasins sont bien placés, il y a des boutiques, des maisons, la marie et rien de plus qui semblerait inutile. Parfois, quand on va en bas, on atterrit sur une vue vers la gauche, (la route menant au pont) ou par le droite (route menant au manoir), ce qui est en soit un gros problème de mapping selon moi.

Une des map de forêt, celle qui est directement à droite de la gare de la ville plus riche, est tellement inutilement grande (aucun bâtiment dedans), qu'avec les centaines d'arbres et les animaux qui, soient défilent, soient sont bloqués par le parfum, le jeu lag soudainement. Il va mieux "comme de par hasard" sur la map suivante, bien moins chargée.

Tout ce qui est implanté, est décoré et praticable. Jamais une maison ne sera fermée pour le jeu entier. Tout est joli, même si les maisons se répètent beaucoup parfois. Enfiin si, on t'a vu Seb Luca, surement trop flemmard pour faire un commissariat et un hôpital. (I see you)

Pour le côté sympathique des villes, mais contraignant des forêts, j'octroie la note de 2.5.

Systèmes (Note : 0/5)

BEUGGÉS, BEUGGÉS ET MAL FAITS.

Mon dieu, des systèmes qui auraient été géniaux sont complètement gâchés par l’incompétence qu'il a fallu pour les créer. Commençons si vous le voulez bien par le système PRINCIPAL du jeu : Le système jour/nuit. Que dire ? Et bien le système est très bien fait en apparence. Le jour, les magasins sont ouverts, on y fait des achats, etc... Mais la nuit, on peut cambrioler les magasins par exemple ! Certaines personnes ne sont accessibles que la nuit, d'autres le jour, dont des personnages hautement importants pour l'histoire, comme la mairesse et le dirigeant.
Oui, sauf que pour passer le temps, on doit dormir à l'hôtel. L'hôtel qui est absolument ignoble. S'il est 5h du matin et que vous voulez dormir 5h, l'hôtel vous fait dormir... 00:00 minutes ! Donc il est encore 5h... Vous vous dites "pas grave, je vais attendre". Sauf que non !! Une fois cela fait, vous resterez dans une boucle, comme moi, infinie, pendant la nuit !
Preuve vidéo : https://youtu.be/_e_biU6k1do

Mais cela ne marche pas uniquement comme cela ! Il est 6h du matin,et vous souhaitez dormir 3, 6 ou 9 heures, les multiples de 3, en gros, et bien le bug réapparaît ! Sauf qu'on fait comment pour le résoudre ? EH BAH ON PEUT PAS !
Donc il y a des hôtels, mais vaut mieux ne jamais y dormir ! Une fois que le créateur du jeu m'avait "patché" le jeu, et bien si je re-dormais à l'hôtel... Il y avait une chance sur deux que ce bug réapparaissait.

Concernant le sac, il est épuré, simple, malgré les éléments de gauche pour changer de menu et aller par exemple dans les options qui est légèrement caché. Dans le menu pause, on peut sauvegarder, ou quitter la partie. Tiens, parlons-en de la sauvegarde !
Saviez vous qu'à un moment aléatoire, pendant la quête de la mairesse, si vous preniez le train, la sauvegarde se grisait et donc ne pouvait plus se lancer ? Oui, je suis bien en train de dire que certains passages qui bloquent le menu, comme le train par exemple, peuvent également bloquer la sauvegarde. Comment régler ce bug ? En quittant. Et en perdant toute votre progression. Oui. Après 3 heures de jeux et 45 minutes à vous dire "C'est pas grave, le bug va partir" et à vous rassurer tant bien que mal.

Il y a un joli système de karaoké. La première fois, c'est compliqué, j'ai dü faire 13 essais pour le réussir, mais je suis pas très doué de base, donc ça explique tout. Par contre, si vous oubliez de valider la quête du karaoké en reparlant au barman et bien il est possible que si vous sortiez du bar et que vous décidiez à un moment d'y retourner, le temps fera quelque chose d'étrange, en effet, il se mettra sous cette forme "--:12", avec les heures manquantes et les minutes défilantes, qui, à "--:59", repassent à "--:00".
Preuve à l'appui : https://imgur.com/a/cxImPnF
Autre problème avec le karaoké, si vous le réussissez et que vous le débloquez à vie et bien la musique se lancera toujours trop tôt et les bruitages qui simulent le chant, seront décalés. Donc, la musique se terminera, mais vous devrez finir quelques notes. Magique. Pour un système aussi simple, deux gros bugs dont un très ennuyeux.

Il y en a une quantité d'autres, comme la collision des arbres qui me permettaient d'aller très loin dans ceux-ci, alors que je n'étais pas censé y être.

J'octroie donc ici, malgré toutes les bonnes intentions de Seb Luca, un 0 pointé.

Narration et Mise en scène (Note : 3,5/5)

Un excellent point de ce jeu, la mise en scène. En ayant des personnages doublés qui ont (presque) tous leur propre personnalité, le jeu s'assure déjà d'avoir une mise en scène excellente.
L'introduction est elle aussi qualitative, doublée, très jolie, nous impliquant directement dans l'histoire du jeu. Les cinématiques sont jolies et intuitives, on ne se demande pas où on débarque. Le jeu utilise un éclairage très joli et bien fait, rendant des endroits sombres et d'autres moins. La luminosité est bien gérée, ouvrir une porte fera entrer la lumière dans une pièce, etc...

L'environnement est ce qui pèche le plus, en effet, on peut voler, tuer, insulter qui on veut, les gens ne sont pas choqués. Ils ne fuient pas, ne font rien, tant qu'il n'y a pas de police. Un peut bête.

Les animations sont moindres, mais tout aussi sympathiques. Les personnages bougent les bras, se retourne, meurent en faisant des bruits et gestes réellement très drôles, bref, sur ce point, rien à redire.

J'octroie donc un 3.5 pour la narration et la mise en scène générale du jeu.

Univers (Note : 4,5/5)

Le jeu étant le troisième opus d'une série, il est bien évidemment travaillé et cohérent, il suit une suite logique et est doté d'un univers qui lui est propre.
Incarner un tueur à gages, n'est pas le summum de l'originalité, mais un tueur à gages masqué et autiste, est un choix particulièrement original et surprenant. Le jeu à une histoire, il utilise, certes, des éléments TRÈS prévisibles, comme le canard qui fait chuter l'avion par exemple, mais qui sont liés à l'univers du jeu.

N'importe qui peut comprendre et jouer à ce jeu, il faut simplement un minimum de jugeote, quoi que parfois certaines "énigmes" sont plutôt farfelues, les quêtes forcent à réfléchir. La main découpée qui sert à utiliser une reconnaissance digitale par exemple, coule de source, expliqué comme ça, mais demande une certaine réflexion devant le jeu. Pendant tout le long du jeu, j'ai eu l'impression de jouer Dexter, sur l'île de lost après que des gens s'y soient implémentés (Ce qui expliquerait leur profonde stupidité).
On visite des environnements logiques, au vu de l'histoire de l'île, aucun problème là-dessus.

J'octroie un 4.5 pour l'univers de Le tueur 3.

Personnages (Note : 4/5)

Tout bonnement satisfaisant. Les personnages sont drôles, attachants pour la plupart, certains sont ridicules, d'autres incroyablement intelligents pour un jeu qui montre des personnages qui ne volent pas haut intellectuellement. Les personnages ont pour 65% d'entre eux un style qui leur est propre (J'y reviendrais), ils sont doublés, ce qui offre un petit truc, qui nous permet de directement associer une voix ce qui est, dans les jeux indépendant, de plus en plus rare.

Les personnages ont des relations et des liens entre eux, ils sont cohérent entre eux et forment un tout. Seuls quelques personnages se détachent du style général, mais ils sont tout autant des clichés vivant. Car oui, les personnages sont des gros clichés. Entre le mafieux, l'Italien qui fait des pizzas, les blondes par très intelligentes et les gays qui se font des confitures de pétales de coquelicot... Waw.
En parlant d'homosexualité, si je ne donne pas la note maximale ici, ce sera bien à cause de cela. En effet, les personnages sont des représentations de plein de clichés différents, mais alors question gay, il y en a une bonne dizaine, voir quinzaine. J'ai trouvé que cela allait plus dans l'acharnement que dans le réel humour. Entre les "Gay pride", les "Tantouzes" et les "Tata", j'ai trouvé que malheureusement, le jeu allait trop loin.

Les personnages ne sont pas originaux au sens propre où on l'entend, en effet, ils sont repris de clichés, mais ils sont tous très bien introduit dans l'univers du jeu. Le personnage principal, quant à lui, est tout bonnement très attachant. Certes, il tue des gens, c'est un méchant, mais qu'est-ce qu'il est mignon...

J'octroie pour la diversité des personnages, leur histoire, l'humour qu'ils dégagent, un joli 4. Attention aux clichés pour lesquels tu vas trop loin parfois.

Introduction (Note : 4,5/5)

L'écran titre met directement dans l'ambiance. Il contient une musique entraînante, qui m'a personnellement beaucoup fait penser à celle du Joueur du Grenier "Les HLM". Les bruitages de l'écran titre sont mignons, ils collent au thème et à l'ambiance générale du jeu (J'avoue avoir joué le "ME" une cinquantaine de fois). L'image de fond d'écran titre est elle aussi bien dans le thème général du jeu.

Pour la cinématique, elle est magnifique, joliment dessinée, totalement en raccord avec l'univers. La cinématique est doublée, apporte une touche d'humour (Coin coin)... Le jeu commence extrêmement bien, il pose l'ambiance, il fait rire dès ses débuts, il donne très franchement envie de jouer et de poursuivre.
Est-ce qu'il manque quelque chose ? Hum... et bien si je n'octroie pas la note de 5, c'est parce que je trouve que l'écran titre est trop épuré, trop "simple". En effet, quand on voit les dialogues et comment les choix de tuer les personnages par exemple, sont introduits, bah... On trouve que l'écran titre manque un peu de cette jolie.

J'octroie donc la note de 4.5.

Graphismes originaux (Note : 4,5/5)

Inutile de dire quoi que ce soit de plus ici que de ce que j'ai noté dans l'onglet "Graphismes". Comme le dit l'auteur, 99% du jeu est fait par celui-ci.
Les rares éléments qu'il n'a pas dessiné sont petits et ridicules face au reste.

En conséquence de ce que j'ai écris tout à l'heure, j'octroie un 4.5 aux graphismes originaux. Travaillés, beaux et détaillés, sont les trois mots qui caractérisent le mieux le travail graphique de Seb Luca.

Musiques originales (Note : 4,5/5)

Je vais ici beaucoup me répéter (Voir l'onglet "Bande Son"). Comme je le disais, Il m'a semblé qu'absolument tout ce qui était utilisé dans le jeu, niveau musical, était à 100% inventé par l'auteur ou par une personne de son équipe. Toutes ces musiques se fondent dans l'ambiance du jeu et représente l'univers de cette série de jeu. Elles sont agréables, jolies, plutôt dans ce style "enfantin" du jeu, malgré qu'il soit également très "violent" (Qu'on se comprenne, tout est relatif).

Les musiques sont qualitatives, elles ont l'air plutôt pro. Aucune musique ne semble sortir du contexte du jeu et ne semble être hors-sujet. Malgré cela, encore une fois, la musique ne m'a pas parut changer, je serais donc plus apte à dire qu'elle devient redondante et répétitive. Encore une fois, la répétitivité est cassée à travers différents systèmes et différents dialogues du jeu.
L'ambiance musicale générale semble beaucoup se démarquer des autres jeux auxquels on n'a ici l'habitude de jouer, ce qu'il est également bien de noter.

Je finirais donc en disant que j'octroie la note de 4.5 pour les musiques originales de ce jeu.


Conclusion (Note totale : 3,25/5)

Concrètement, si le jeu avait été un peu moins "gay-centré" humoristiquement parlant et complètement vidé de ses bugs, alors oui, il aurait probablement été le meilleur jeu de cette année. Malheureusement, je pense que d'autres, contrairement à celui-ci, auront d'excellentes notes, sans pour autant se taper un 1.5 ou un 0 à côté.

Ce jeu est décevant, selon moi. Il promet beaucoup et parfois n'offre rien, pour les systèmes notamment, alors que parfois il offre des choses tout bonnement excellentes. Ce jeu est soit extrêmement déséquilibré, soit pas fini. Le jeu finit par devenir lassant.

J'octroie donc en note globale, la note de 3.25/5.


Remarques diverses

"Tantouze" et pas "Tantouse"
"Grazie" et non pas "Gracié" (Mes yeux d'Italien ont saigné avec le mafieux, parce que ce n'est pas la seule faute d'Italien qu'il dit).

Certains personnages disent des formulations légèrement différentes de ce que l'on peut lire en sous-titre, quitte à en mettre, autant les faire correspondre à 100%.

Ce jeu est truffé de bugs, de bugs de collisions, de bugs de script... Mon dieu, corrige ça s'il te plait.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !