Test :
Listhère
Par Elogio

Temps joué : 50 min


Introduction

Ce jeu court de no0ony avait créé la surprise en s'inscrivant le dernier jour.
(Et aussi car le projet n'avait vraisemblablement pas été révélé auparavant.)

Mais loin d'être bâclé en vitesse pour participer au concours, la durée de jeu est courte car il ne s'agit que d'une démo.

Du coup, que vaut ce jeu mystérieux rien que par sa participation?

Et bien il vaut plutôt de bonnes notes!


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 5/5)

Un univers aux petits oignons pour bien commencer le test de ce jeu.

Je vais commencer par un petit point sur les personnages, notamment sur la famille de Lise.
Ce trio est adorable.
La petite famille est très attachante, surtout le couple car Lucas oscille entre le gamin insupportable et l'enfant malade... Du coup je l'aime bien tout en le détestant, un peu bizarre comme relation...
Mais l'affection qu'ont les personnages entre eux est très bien restituée et c'est de suite prenant de les voir unis malgré d'apparentes difficultés.

On ne traverse pas beaucoup de lieux dans cette démo.
La maison est l'unique lieu de la première partie. Je ne regrette pas ce choix mais j'aurais apprécié peut-être plus d'interactions avec le décor dans certaines pièces, notamment la chambre de Lucas qui ne sert à rien dans ce chapitre. Pour le coup, certains endroits de la maison sont assez inutiles dans cette démo, je ne pénalise pas le jeu dessus car il n'est pas fini mais je ne pense quand même pas que le scénario nous fasse revenir à la maison...

Le background est évoqué assez subtilement, l'accident est montré au début mais ce n'est pas répété directement par les personnages, c'est assez agréable de le comprendre par soi-même.

Bref, l'univers de ce jeu est très bien mené et agréable à découvrir!

Meilleure Narration (Note : 2,5/5)

Alors je vais sûrement passer pour quelqu'un de très sévère car la narration de ce jeu reste efficace, elle va droit au but et elle crée même des dialogues assez touchants.

Mais pour moi il y a quand même de trop gros défauts.

Tout d'abord: les fautes.
Les fautes, les fautes, les fautes... Ah là là, quel dommage. Le jeu aurait mérité une relecture, vraiment.
La plupart des fautes sont largement évitables:
- il vous faudra utiliser la touche "entré"
C'est quand même marqué sur le clavier "Entrée" normalement...
- la ville a était condamnée
Faute de conjugaison toute bête sur l'utilisation du passé composé mixé pour une raison inconnue avec de l'imparfait... Il y a beaucoup de fautes dans ce genre tout au long de la démo, c'est vraiment regrettable car ça me sautait aux yeux et me sortait un peu des propos...
- et si Tony arriverait plus tôt
Non là vraiment je ne m'explique pas le choix de conjugaison qui a été fait... Essayez de lire à voix haute cette phrase, ça sonne horriblement mal non?
- le trou paumé que je suis
Alors, qu'elle garde ses fantasmes sexuels inassouvis pour elle...
- c'était que des foutaises
Là aussi c'est tout bête quand même, il suffit de voir que juste après c'est au pluriel et que le verbe est au singulier pour comprendre que ça marche pas...

Le plus dommage c'est qu'il y a des fautes jusque dans les messages informatifs joliment affichés sur l'écran...

En dehors des fautes, j'ai un second problème: les références à un passé inexistant.
Je m'explique, plusieurs fois dans le deuxième chapitre il y a des rappels de ce que certains personnages sont supposés avoir dit. Mais probablement à cause de la possibilité de choix, les personnages en question n'ont jamais rien dit...

C'est sûrement la barque que me parlait le pompiste.
Hormis la faute, "dont me parlait le pompiste", il ne m'a jamais parlé de barque ce gentil monsieur...
J'ai vérifié dans le script du jeu fourni avec (super sympa d'ailleurs), et je ne l'ai effectivement pas vu en parler...

L'homme dans la cabane n'a jamais été évoqué lui non plus, alors que Lise dit que le pompiste est supposé ne plus avoir de nouvelles de lui...

Dans la même idée, on me demande de choisir si Lucas va prendre ou non ses médicaments au début du jeu... Très bien mais c'est un peu hasardeux quand même, car on n'a aucune idée de la raison pour laquelle il en aurait besoin...
On le découvre seulement par la suite, une fois que je l'ai obligé à les prendre. Et là je regrette de l'avoir forcé à se doper, bien joué!

Voilà, je suis un peu passé à côté de certains moments du jeu à cause des fautes qui me désolaient autant qu'elles m'horrifiaient, et même en suivant à peu près le déroulement du jeu, ce qu'on nous donne parfois pour acquis n'a jamais été ne serait-ce qu'évoqué... déroutant.

Meilleur Gameplay (Note : 4,5/5)

La gestion de l'angoisse est une super bonne idée.
Élément de gameplay central du jeu, il faut veiller à ne pas terroriser notre héroïne au risque de la voir décéder d'une crise cardiaque...
Le fait de pouvoir attendre pour faire redescendre la jauge offre une excellente durée de vie au jeu! Et plus sérieusement, ça rend les joueurs un peu pressés plus facilement punis et permet de contempler la beauté des maps (sur lesquelles je vais revenir).

Tout devient prétexte à stresser, on est aussi angoissé qu'elle est c'est génial pour l'immersion!
Je regrette que dans ces deux premiers chapitres on ne soit pas réellement en danger mais je sais que ça viendra vu comment monte rapidement la fréquence des passages angoissants.

Par contre, j'ai quelques problèmes avec les obscurcissement de l'écran à partir de l'angoisse à 10.
Entre la pluie, le brouillard et les flashs causés par son angoisse, la cinématique où elle découvre que ses pneus ont crevé (oui j'insulte les voyous moi... et après ils me crèvent mes pneus) rame comme pas possible.
Globalement, j'ai rencontré quelques lags dans les déplacements sur les maps en présence de la pluie, plus du brouillard, plus d'angoisse supérieure à 10 (ce qui arrive assez vite finalement).

D'ailleurs, je trouve aussi que ces obscurcissements/floutages de l'écran sont un peu trop fréquents même avec une faible angoisse, ou alors trop forts car ça rend momentanément la map illisible et ça force à sortir ses yeux de l'écran... Dommage pour l'immersion du coup et un peu pénible d'attendre que ça passe pour avancer sans ramer et sans avoir les yeux qui piquent...

Le jeu ne s’embarrasse pas d'énigmes tordues demandant de fouiller le décor et merci pour ça! Les icônes des portes ou les points d’interrogation qui permettent de savoir ce qui est interactif ou pas est une très bonne idée.
Il en va de même pour les flèches bleues et les points lumineux qui aident à savoir quoi faire et à quel moment.
On se sent guidé et c'est pour le mieux ici.

Meilleurs Graphismes (Note : 4,5/5)

C'est beau, c'est sombre, c'est harmonieux, ça fait plaisir!

La cinématique dans la voiture au début est plutôt bien faite, je m'attends rarement à ce genre de cinématiques sur un jeu RPG Maker, c'est toujours un énorme plus je trouve.

Le mapping est très beau, vraiment très beau. Les maps sont jolies à regarder, agréables à explorer... Que demander de plus?

Je rajoute une mention spéciale pour toutes les animations des personnages qui sont très sympa et dynamisent le jeu.
L'animation de câlin entre Lise et Lucas est adorable, ça me fendrait le cœur si je ne venais pas volontairement de droguer le gosse pour calmer son agitation...

Ce sera dit partout comme ça: la porte qui mène vers la chambre de Tony s'ouvre mais l'héroïne rentre dans le mur... Il n'y a pas le trou dans le mur, c'est marrant comme petit oubli dans un jeu aussi propre.

L'écran titre est très joli, assez rare aussi des écrans titres animés comme ça sur du RPG Maker, j'étais agréablement surpris.
Même chose pour le menu assez sobre même s'il n'est pas réellement utile pour cette démo car peu rempli. En tout cas, il va à l'essentiel.
Le résumé des parties sauvegardées depuis le menu de chargement est une bonne idée, en fonction du moment de la sauvegarde qui plus est, c'est très bien fait.

Par contre, en point négatif je relèverai le brouillard.
Il parasite la lisibilité des maps plus qu'il ne crée une ambiance.
Ce ne serait pas pareil sans brouillard évidemment, mais soit il faut trouver un moyen de diminuer sa densité, soit il faut l'enlever car il est bien trop gênant.
Notamment à la fin de la démo, en sortant de la cabane, où il est beaucoup trop fort, la map est illisible.
Heureusement qu'on en vient et qu'on peut à peu près se repérer mais honnêtement j'ai d'abord cru à un bug tellement c'était intense...

Meilleure Ambiance Sonore (Note : 4,5/5)

La cinématique du début est très jolie mais elle est aussi accompagnée d'une musique dont je ne me souviens plus du nom mais qui, selon mes notes, m'avait bien plu.
Les passages en voiture sont amusants grâce à la radio (enfin jusqu'à ce qu'elle se fasse une frayeur en ne captant plus la radio...).

Au-delà de ça, la gestion de la musique est assez folle. Dire que toutes les musiques sont créées pour le jeu... Ça se ressent car elles collent super bien avec les dialogues ou les animations.
La musique de la maison au début du jeu est très calme, posée mais avec un fond un peu oppressant et mystérieux, l'ambiance est posée!

On regrettera que les musiques ne se bouclent pas car ça aurait été vraiment plaisant d'attendre que la jauge d'angoisse baisse en les écoutant...

Je parlais des animations des personnages juste avant, une scène que je trouve véritablement géniale d'un point de vue technique, c'est le brossage de dents de Lucas. Les animations montrent de suite ce qu'il fait mais ce qui est génial c'est d'avoir des bruitages qui collent parfaitement à la scène.
Le bruit du pipi juste après, hahaha des barres!...

Je vais donc parler des bruitages maintenant, c'est un des points sur lesquels le jeu a prêté le plus d'attention je trouve.
Il y a beaucoup de bruitages, l'ambiance sonore est très fournie.
C'est louable d'avoir prêté attention à ce qui est relégué au rang de simple détail dans beaucoup de jeux mais ça n'est pas toujours efficace ici.

Tous les bruitages n'ont pas été créé pour le jeu selon la page du jeu, et ça se voit.
Autant on a des scènes qui sont sublimées par des bruitages à la milliseconde qui fonctionnent à merveille, autant parfois les bruitages semblent en décalage complet avec l'ambiance du jeu.
Par exemple, les bruitages des voix ne correspondent pas toujours au physique ou à l'âge des personnages, c'est un petit peu perturbant et ces bruits sont bien trop sourds...
Ou alors les transitions de map qui se font via des portes et qui sont toujours accompagnées de bruits de pas... Bruyantes ses chaussures... on dirait qu'elle monte un escalier à chaque fois qu'elle passe une porte, ça avait perturbé ma représentation de la maison dans un premier temps...

Mais globalement, j'apprécie et j'encourage cette décision.

Meilleures Ressources Originales (Note : 2,5/5)

J'ai hésité à faire entrer le jeu dans cette catégorie car il participe essentiellement pour ses musiques, mais sait-on jamais?

Du coup, les animation des chapitres sont bien sympathiques et c'est toujours agréable comme transition même si elles sont un peu longues.

Encore une fois, les animations des personnages offrent un peu de dynamisme en jeu, même si la transition entre l'animation et le sprite de base n'est pas forcément réussie, ce qui est pénalisant ici car je dois devenir assez pointilleux.

Toutes les musiques sont vraiment jolies, de belles compositions et adaptées à l'ambiance du moment.
Dommage qu'elles n'avaient pas été pensées pour se boucler car il risque de falloir en refaire et c'est regrettable à la vue de leur qualité...

Encore une fois, les bruitages sont inégaux mais si leur présence était suffisante à offrir une bonne note dans "Ambiance Sonore", ici j'ai besoin de plus d'harmonie, plus de cohérence pour pouvoir monter cette note.

En bref, ça manque cruellement de graphismes customs ici, ça manque de bruitages aussi dans une autre mesure et il y aurait quelques ajustements à faire pour que le jeu obtienne une meilleure note dans cette catégorie.
Malgré tout j'ai choisi de le noter sur ses ressources originales car pour une démo assez courte il y a déjà un certain contenu de fourni et je me devais de revenir dessus.

Prenez ça comme un encouragement!


Conclusion (Note totale : 4/5)

Listhère est une très bonne démo.
Le soin du détail est remarquable et l'ambiance est déjà posée.

On attendra plus de tensions, plus de ressources originales et un gros coup de balais sur les dialogues pour que je monte mes notes mais c'est déjà un résultat que je trouve très satisfaisant pour un jeu aussi court.
Bonne continuation, n'hésitez pas à revenir quand le jeu sera complet, ça sera d'autant plus intéressant!


Remarques diverses

Listing des bugs ou incompréhensions diverses relevées pendant mes sessions de jeu:

- Dans l'écran titre, "Options" apparaît plus foncé quand on est dessus qu'en étant sur les autres catégories...

- La cinématique avec le monsieur aux cheveux bleus dans la station service est difficile à lancer, il faut passer sur une case bien précise où je ne pensais pas spécialement à aller... Il pourrait nous siffler au contact, ou sur plusieurs zones proches...

- Les objets sensés être au sol dans la station service ont une passabilité bizarre, ils sont au-dessus des personnages...

- Les messages sont parfois un peu longs à passer, ils ne veulent pas s'en aller quand j'appuie sur "Entrée"...

- Freud aurait fait un malaise en voyant la considération qui est faite sur l'utilité du psy...

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !