Test :
Rustysoul .2019.
Par Parkko

Temps joué : 2 h 15 min


Introduction

Narrant l'histoire d'un ordinateur à la recherche de son utilisateur, le jeu Rustysoul semble plus se servir de cet incipit comme un prétexte à un voyage que comme véritable axe moteur et ligne forte et claire du jeu.
S'il s'agit là d'un défaut regrettable: le manque d'un scénario clair et qui motiverait à la fois le personnage principal et le joueur, le jeu possède de très nombreuses qualités, lui permettant d'offrir une oeuvre personnelle, juste et finalement très réussie.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 3/5)

Si chaque petit monde traversé reste finalement assez réussi et plutôt bien travaillé, l'ensemble de l'oeuvre me semble parfois boiter. En effet, il ne faut pas tant chercher la logique de progression du personnage, tant on peut passer par des univers très disparates où finalement rien ne fait un tout commun, qui ne nous donnent pas l'impression d'évoluer dans un monde cohérent et sensé.
C'est une faiblesse du jeu, nous donnant l'impression d'assister à une suite de petits jeux plus qu'à un jeu entièrement pensé et réfléchi comme appartenant à un monde entier.

Pour autant, je dois dire que chaque petit univers développé par le créateur reste assez fort et prenant, avec une préférence pour le Far West, le dernier que j'ai visité, où nous avons droit à une véritable petite plongée dans cet univers.

L'auteur, très avare en explications et en détails sur son univers (ce qui n'est pas forcément un mal, il préfère nous laisser le découvrir) fait plaisir à varier les différents personnages (squelettes, chats, et autres animaux côtoient des personnages plus humains, il n y a pas de logique dans tout ça, mais le tout semble pourtant logique quand on y joue !) mais le joueur peine tout de même à trouver ses repères dans un jeu qui peine à faire apparaître un univers cohérent et fort.

Meilleure Narration (Note : 4/5)

J'ai vraiment du mal à noter la narration du jeu, tant cette catégorie contient ici un melting pot de choses très disparates.
Je suis à la fois très convaincu par la façon dont l'auteur raconte son histoire, toute la mise en scène (j'y reviendrai plus tard), mais beaucoup moins sur tout ce qui concerne la progression de l'histoire.

Car pour l'instant, le jeu ne semble être un peu qu'un prétexte à faire évoluer le personnage principal à travers différentes quêtes et petites histoires selon l'environnement traversé. On y rencontre des personnages assez intéressants, assez attachants et pas dénués d'intérêt. C'est agréable. Mais, il manque au jeu une grande histoire qui traverserait le tout, car pour l'instant, on a du mal à réellement apprécier les pérégrinations de notre personnage principal, tant la quête qu'il semble poursuivre semble bien mince, comme s'il avait lui-même oublié le début de son histoire.
Heureusement, les mini-histoires développées par l'auteur sont plutôt réussies et permettent au joueur de rester intéressé, mais vraiment, il manque un fil rouge beaucoup plus fort. La progression de l'histoire, reste donc, un poil décevante.

En revanche, l'auteur fait preuve d'une inventivité plaisante quant à sa mise en scène, il sait produire de petits effets, assez simples, pour narrer au mieux son récit, et pour plonger le joueur dans son monde.
J'ai été surpris à être ému par certains passages, tout simplement car l'auteur sait comment mettre en avant une scène, un moment du récit, une histoire. Il y a des petits effets réguliers qui permettent de vraiment donner un plus à son récit.

Meilleur Gameplay (Note : 2/5)

Peut-être est-ce ici un des points faibles du jeu, mais il faut reconnaître également que le jeu ne mise pas trop sur ce point.
Au niveau des combats, rien de bien folichon à se mettre sous la dent, d'autant plus que certains sont mal calibrés en terme de difficulté. Vous apprécierez plus la musique que réellement l'action possible. Le jeu, ensuite, s'organise plutôt autour de quêtes avec des mini-histoires à débloquer, incluant de parler aux personnages ou d'effectuer quelques mini-tâches. Autant, c'est le genre de chose qui me plait, autant l'auteur manque d'inventivité pour dynamiser un peu tout ça.
Un mini-jeu pour ouvrir le coffre-fort. Un autre pour ouvrir la lettre cachée. Une énigme où nos méninges seraient mises à rude épreuve pour effectuer telle ou telle action. Voilà ce qu'il manque au titre pour être beaucoup plus dynamique et attrayant en terme de gameplay.
Le seul moment où le jeu fait preuve d'inventivité, c'est lorsque le personnage prend l'ascenseur, où un petit jeu vient, avec grand plaisir, réveiller un peu le joueur qui n'aurait eu tendance qu'à appuyer sur valider pour faire défiler les dialogues.

L'auteur doit donc travailler sur ce point, car même si ce n'est pas l'objectif premier de son jeu, essayer de réfléchir quant à un gameplay plus imaginatif serait un véritable plus pour son oeuvre.

Meilleurs Graphismes (Note : 3,75/5)

L'aspect visuel renforce l'immersion que dégage le titre, les graphismes étant travaillés dans ce sens-là par l'auteur. En effet, les graphismes du jeu sont très convaincants, permettant au titre d'imposer une patte visuelle propre, plaisante et dont la cohérence ne se dément jamais tout du long.
Si je suis moins convaincu par la partie aquatique du jeu, et par les grottes, ce qui me fait diminuer un peu la note, il faut reconnaître que je me suis senti plongé rapidement dans un village de Far West, grâce à un visuel réussi et gratifiant pour le joueur.
On regrettera que les map semblent parfois un peu mortes et que plus d'effets visuels auraient pu permettre de dynamiser un peu le tout.
Au niveau des dialogues, rien de très original, mais il est toujours agréable de voir apparaître le personnage et ses différentes humeurs à l'écran. Le tout est finalement assez léché, sans grosse erreur de mapping ou de faute de goût (à part quelques trucs un peu plus discutables) permettant au joueur d'évoluer dans un environnement travaillé et réussi en terme de graphismes.

Meilleure Ambiance Sonore (Note : 4,25/5)

Si je voulais être tatillon, je dirais que le jeu pourrait mettre un peu plus en avant la musique en essayant de l'inclure complètement dans les scènes prévues à cet effet. Car sinon, le jeu fait presque un carton plein.

Le titre souffle un grand vent de fraicheur, de vitalité, d'audace et de renouveau sur l'OST. Oubliez les traditionnelles mélodies des RPG et plongez vous sur des titres jazzy, country & co. L'auteur fait preuve d'une véritable audace, n'hésitant pas à proposer des musiques plutôt décalées parfois par rapport à l'ambiance souhaitée (cf par exemple la musique des combats) et pourtant les choix opérés se révèlent être efficaces. Une fois la surprise première passée, on ne peut qu'apprécier la patte auditive appliquée par l'auteur, donnant à son jeu une véritable identité musicale forte et cohérente, tant les morceaux sont bien choisis.

Je ne peux que féliciter l'auteur d'avoir autant travaillé et autant réfléchi sur le choix de ses musiques, d'avoir osé sortir des sentiers battus mais de ne pas l'avoir fait à la va-vite et d'avoir réellement fourni un travail très abouti sur ce registre là.

Le tout est agrémenté de petits effets sonores venant aider le joueur à s'imprégner de l'ambiance du titre. Bravo.

Meilleures Ressources Originales (Note : 3,75/5)

Je vais principalement parler ici des graphismes originaux, vu que comme il est indiqué :

Graphismes originaux : Tous
Musiques originales : Aucunes
Effets sonores originaux : Aucuns

Je dois dire ici que les graphismes originaux apportent un apport intéressant au jeu, lui donnant un charme indéniable, et une patte différente et propre à l'auteur. L'auteur a su vraiment bien adapter ses ressources graphiques à l'histoire qu'il souhaitait raconter, donnant un ensemble cohérent et plutôt bien foutu. Je trouve, en effet, que le travail effectué par l'auteur, apporte un réel intérêt pour le jeu qui fonctionne beaucoup sur ce côté sympathique et attachant que dégage le jeu, parfaitement mis en valeur par les graphismes plutôt mignons et bien adaptés.
Comme dit précédemment, les graphismes sont vraiment plaisants, et il y a des effets simples mais plutôt efficaces.
L'auteur sait donc comment utiliser ses ressources originales pour en tirer un parti pris intéressant, apportant au jeu un plus pas désagréable. Il aurait peut-être été intéressant de proposer quelques effets sonores originaux pour contribuer à rendre le tout encore plus charmant. Quoiqu'il en soit, je félicite le créateur du jeu pour le travail sérieux effectué quant aux ressources originales.


Conclusion (Note totale : 4/5)

Rustysoul est un jeu qui a des défauts mais qui m'emporte en tant que véritable oeuvre artistique réfléchie. Je regrette vraiment que le titre n'ait pas un scénario plus clair et plus fort, tant l'histoire principale semble passer au second plan. Ce n'est pas si grave, car l'auteur a un vrai talent de conteur pour nous narrer ses histoires secondaires, mais au final, on ne relance le jeu que pour le plaisir de retrouver cet univers, et jamais pour les enjeux soulevés par le scénario. Le tout tient la route, mais il lui faut vraiment une ligne beaucoup plus claire, un objectif qui serait bien plus prenant, car là, le jeu ne semble être qu'un prétexte à ces petites histoires.
Et c'est dommage, car tout le reste est vraiment excellent. Je ne peux que souligner le véritable apport artistique de l'oeuvre, tant sur le point de vue visuel que sur l'ambiance musicale. Nous sommes ici en présence d'un jeu dont les graphismes et les musiques ont été réfléchis, pensés de façon intelligente et audacieuse.

Mais c'est peut-être finalement dans la mise en scène que le jeu gagne ses gallons les plus forts. Le titre raconte quelque chose de finalement très simple, et il parvient à être plutôt émouvant, plutôt fort, avec différentes petites idées toutes bêtes mais où tout d'un coup, on est complètement immergé et plongé dans ce monde. Voir le robot s'adresser directement au joueur, face à l'écran, est un petit effet simple mais efficace. Avoir tout le décor qui s'efface et qui met tout d'un coup en avant un élément du décor, c'est pas compliqué, mais à l'écran ça donne un tout autre relief à la scène. Et le jeu est ainsi, réfléchi, pensé, dans une seule et même direction : comment raconter de la meilleure façon possible cette histoire, ou plutôt ces petites histoires. Et, à chaque fois, l'auteur fait mouche.

Alors oui, le jeu n'a pas un scénario fort qui nous donnerait envie de nous replonger dans le titre, on est beaucoup plus sur des petites histoires déconnectées du jeu, mais finalement, le tout marche complètement et le titre donne envie de s'y replonger.

L'auteur a fait un véritable travail réfléchi et offre un jeu réussi et convaincant.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !