Test :
Rocky Aventure

Temps joué : 4 h


Introduction

Rocky Aventure est un jeu développé par Garruk sur Rpg Maker Vx.

Il raconte l'histoire de... d'une bestiole (on sait pas trop) qui ressemble à raton laveur bâtard d'un ours.
Ah si, plus tard on apprend l'air de rien que c'est un écureuil !
Et il part à la recherche du méchant ténébreux qui sent la mort à la ronde, afin de lui mettre une raclée.

D'après Garruk sur la fiche descriptive du jeu, il faut s'attendre à du fun, pas de prise de tête scénaristique, juste un bon moment sympathique.

Enfin "sympathique", c'est ce que je me suis dit avant de jouer, mais en vrai c'est plus que sympathique, c'est carrément une prouesse technique.

Bon y a quand même quelques lacunes et des trucs pas oufs.

Z'est parti !!!


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 3/5)

L'univers est a priori riche.

On a à faire un monde d'animaux humanoïdes qui parlent, construisent des maisons... dans une ambiance colorée et innocente. Ca me rappelle un peu Crash Bandicoot (attention, pas celui là : ! https://www.youtube.com/watch?v=Fpfn2pGdRck&t=162s

En fait on sait pas grands choses, rien n'est vraiment expliqué... Pourtant c'est très joli, il y a des monstres animoïdes, plantoïdes, des esprits... classique quoi, et pas mal de personnages. Mais des personnages relativement plats de personnalités.

Pas grands choses à dire, j'aurais bien aimé mais voilà.

Un héros qui est choisi pour aller chasser le grand méchant, mais on sait rien du héros. Qui il est, pourquoi c'est lui qui doit y aller...

Les personnages sont notables, et ont un rôle bien défini, on peut pas le nier : Le vieux qui nous explique la situation et qui nous sert de tutos au début du jeu (ce qui est logique que ce soit un vieux qui nous explique la vie), une amie avec qui on peut faire des mini-jeux, des amis qui nous aident en combat, et un super méchant avec ses sbires qu'on doit éradiquer.

Sauf qu'ils n'ont pas vraiment de personnalités, ce sont limites des caricatures. Pas extraordinaire.

Un peu déçu quoi, je m'attendais à des gros délires dans les dialogues, mais aucune prise de risque à ce niveau.

Par exemple : un peu d'humour absurde de la part des méchants qui sont un peu simplets, un héros déterminé qui a une répartie à mettre les méchants mal à l'aise, le vieux qui perd la mémoire, l'amie qui rage quand on gagne à ses jeux...

Je note quand même la richesse des ennemis et des lieux qui sont variés. On passe de forêt à grotte, de visite sous-marine à voyage aérien.

La note aurait pu être meilleure, et y a vraiment moyen.

Meilleure Narration (Note : 2/5)

Aïe.
Y a des beaux efforts d'animations et c'est vraiment plaisant à regarder, mais aïe aïe aïe...

Tout ce qu'on sait : Voile Noir (c'est comme ça que le méchant s'appelle) est revenu 7 ans après (après quoi ?) aidé par ses sbires pour terrasser le héros et foutre le dawa en invoquant des monstres partout sur l'ïle pour on ne sait quelle raison.

(se venger d'après la fiche du jeu, mais de quoi ?)

Ok le scenario est volontairement simple, mais ça veut pas dire qu'il doit être bâclé ! J'aurais bien aimé une petite intro pour expliquer le background du méchant et du héros. Parce que là on sait absolument rien. On dirait une démo technique. C'est dommage.

Les dialogues sont aussi par moments bourrés de fautes, non seulement de conjugaisons ("er" au lieu de "é" quasi à chaque fois) mais aussi de syntaxe :



"que tu me vainques"



"Voici les règles : Si vous faîtes un score de moins de"

Non mais Garruk sérieusement... si t'as 8 ans je te pardonne mais là... suffit de lire à haute voix pour se rendre compte que c'est pas francé ! Une petite recherche sur Google rapidement, ça mange pas de pain.


D'ailleurs, il y a certaines incohérences.

Le docteur Pop est un sbire du grand méchant, on le rencontre et il nous propose un défi. Si on gagne, il nous offre quelque chose. Mais pourquoi ? On est pas sensé être ennemis ? Ca n'a pas de sens, pourquoi me ferait-il un cadeau !?

Au niveau du gameplay, j'ai mis du temps à tout comprendre : par exemple, pourquoi certaines cases dans les niveaux sont transparentes ? On dirait qu'il faut débloquer un truc, mais quoi ?? J'ai compris au bout de 2 heures qu'il fallait trouver des pierres précieuses uniques éparpillées dans les mondes pour débloquer ces cases.

J'ai bien aimé le manoir, c'est un niveau qui m'a pris la tête parce que c'est un niveau d'énigmes, mais elles étaient vraiment dures. Notamment dans la salle du miroir, je vais pas spoiler, mais j'ai galéré, c'était peut etre un peu trop dur d'ailleurs, j'ai fait un truc au pif pour réussir. Et même ensuite quand on débloque une salle, j'ai galéré.

Il y a quelques indications dans des cases-bulles, mais elles sont par moments pas claires, voire inutiles (dans le manoir par exemple, une bulle nous donne un indice sur une énigme, mais c'est un indice qui me semblait déjà évident et ça ne m'a rien apporté).

J'ai mis 2 parce que l'intro et les cutscenes sont jolies. Mais la narration reste assez médiocre. Non seulement l'histoire est ultra classique, mais en plus on en a qu'une partie. Pas de suspens, pas très palpitant.

Meilleur Gameplay (Note : 4,5/5)

Quasi tout est fait en event (90% selon Garruk) donc je note le travail monstrueux que ça a du coûter.

Il y a quelques trucs qui m'ont titillés et m'ont faire rager : impossible de revenir en arrière dès qu'on change de map. Assez frustrant quand on fait une mauvaise manip ou si on veut checker si il faut passer par la map d'après pour passer sur le chemin à côté.
Manque aussi d'indications sur les pierres précieuses, et certains niveaux trop hardcore.
Celui avec la tomate par exemple, qui nous court après : il y a des barrières mais je sais pas si il faut passer au-dessus ou en-dessous, elles sont un peu chaotiques et à cause de ça j'ai pas réussi ce niveau.

Le GROS malus, c'est le fait que ça lag en permanence. Mais je sais pas si ça vient de chez moi étant donné que mon ordi est en fin de vie, et qu'il fait ramer certains jeux. Donc je vais faire abstraction. T'as de la chance Garruk.

Bon à part ça, y a pas à chier c'est ultra plaisant. On sent bien l'influence de Mario, Rayman ou Touhou project.

On se balade sur plusieurs cartes du monde et plusieurs niveaux s'offrent à nous pour débloquer la prochaine carte du monde. On a le choix dans quel ordre on effectue les niveaux, si on veut tous les faire... parce que oui, pour débloquer la carte suivante il faut un nombre de pièces bleues à récolter dans chaque niveaux, et on se rend vite compte qu'on a pas besoin de trouver toutes les pièces (juste un nombre nécessaire) pour débloquer la prochaine carte.
C'est plutôt cool quand certains niveaux sont vraiment hardcore, ça nous permet de revenir plus tard si on le souhaite, une fois qu'on est plus expérimentés, pour récolter des pièces bleues par exemple.

Oui, parce que là ça devient très intéressant aussi. On a la possibilité de faire évoluer notre personnage avec des médaillons. Un médaillon débloque une capacité au choix. Un médaillon s'offre à nous quand on récolte 400 pièces jaunes, ou dans des coffres, ou quand on a tué toute la faune d'un monde, ou dans des mini-jeux....

Des mini-jeux qui sont vachement cools. Une amie se pointe de temps en temps sur la carte du monde pour nous proposer de jouer à un jeu qui nous permet de gagner soit une vie supplémentaire, soit des pièces bleues, soit un médaillon.

Parfois même ces mini-jeux font office de niveaux. Et ils sont vraiment originaux, on a un tetris-like, un jeu inspiré du jeu d'echec, un bingo... Ca contribue à la variété du gameplay énormément, et à la richesse des niveaux.

On sent que c'est inspiré des jeux d'époques en 2D comme Rayman ou Crash Bandicoot. Il y a des niveaux course poursuite, des niveaux d'énigmes, des niveaux où il faut zigouiller tout le monde si on veut pas décéder brutalement.
On s'ennuie pas une seconde !! Dingue !!

Les boss sont plaisants aussi, mais ils sont à la longue un peu répétitifs... ils tirent dans tous les sens, invoquent des monstres, et faut s'acharner en le mitraillant.
Ce qui est intéressant, c'est que la façon dont on fait évoluer notre héros influe énormément sur la difficulté. Je me souviens du deuxième boss : la première fois que j'ai eu à faire à lui il m'a éclaté en 2 minutes, j'ai halluciné, je pensais que c'était impossible.
Et puis j'ai farmé, j'ai augmenté quelques capacités par ci par là (la santé et le multi-tir par exemple) et je l'ai dégommé en 10 secondes.


On a aussi la possibilité de poser des pièges sur la carte du monde et de capturer des Nopinos. Ce sont des créatures qui nous donnent des points supplémentaires ou des capacités spéciales en fonction de celle qu'on équipe.

Ah oui un truc un peu désuet, ce sont les alliés. A part l'oiseau qui nous sert à faire des grands bonds, à partir du moment où on a fait évoluer notre héros de manière significative, l’espèce d'ours ne nous sert plus à rien puisqu'on est plus fort que lui. Dommage.

Bref, GG.

Meilleurs Graphismes (Note : 4/5)

J'aurais pu mettre 5 si il n'y avait pas certains sprites qui étaient de mauvaises qualités (jpg versus png) ou mal détourés.

Parce que globalement c'est vraiment beau. Je sais pas quelles ressources viennent de quels jeux (j'ai reconnu du Rayman pour les cages), mais ça colle. C'est coloré, harmonieux, rien à dire de plus.

Les animations sont rigolotes, nombreuses, on a envie de regarder partout, les décors sont splendides. De toute beauté.

Bravo.

Idem pour les cinématiques et les cutcene, la qualité est là, c'est fluide, propre, pro.

Meilleure Ambiance Sonore (Note : 3,5/5)

Les effets sonores sont tirés de divers jeux, j'ai reconnu du crash bandicoot ou Ape Escape par exemple.

Bon y a pas immondicité, les musiques sont super cools, elles collent très bien à l'ambiance. C'est gay gai, rigolo, épique, dans un style retro des jeux des années 2000.

J'aurais bien aimé un ptit bruitage ou jingle quand mon meurt (pas le game over, mais quand on perd une vie) histoire de rendre ça plus catchy et vraiment faire comprendre au joueur que c'est une merde !!

Il y a juste ce trucs qui m'a un peu perturbé. Mais sinon globalement c'est plutôt bien réussi. Les musiques sont variées en fonction du monde et du type de niveau, celle de la mappemonde est bien choisie et pareil pour l'écran titre : paisible et bien représentatif de l'univers dans lequel le joueur est jeté.

Les effets sonores sont nombreux en combat sont cohérents à l'ambiance shoot em up un peu destroy, ça contribue beaucoup à l'immersion.

Meilleures Ressources Originales (Note : n/a)




Conclusion (Note totale : 4/5)

Je pense que Rocky Aventure mérite totalement sa place aux concours des Alex D'or.

J'ai passé de très bons moments à jouer à ce jeu, c'était vraiment plaisant.

Comme je l'ai dit, les deux gros défauts de ce jeu sont le lag général et les dialogues (pas très élaborés et plein de fautes) qui m'ont cassé le délire par moments.

Je ne sais si ce jeu est le meilleur du concours, mais je pense qu'il a de quoi remporter un ou plusieurs Alex. En gameplay, en graphisme ou en univers.

J'espère que Garruk prendra compte de mes critiques qui pour moi peuvent l'orienter à remporter, disons le, l'Alex D'or. Peut etre pas pour cette session, mais l'année prochaine peut-être !

J'ai été un peu dur par moments dans mes critiques, mais je pense que ça en vaut la peine. On approche de la perfection, mais c'est pas encore ça.

Je te souhaite de tout coeur de remporter un Alex, Garruk, c'est un sacré boulot que d'avoir réalisé ce jeu et lé résultat est remarquable.

Bravo.

Bye.


Remarques diverses

-J'ai arrêté de jouer au bout de 4h suite à un bug : un son tournait en boucle et rendait la progression insupportable, et l'image de fond du menu ainsi que des combats avait disparue.

-Trop de fautes d'orthographes.....

-Le jeu mets 15 secondes à se lancer. ????

-Le jeu lag tout le long.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !