Test :
Chroniques de la guerre des Six-Ragnarok
Par Parkko

Temps joué : 1 h 45 min


Introduction

C'est avec un certain soulagement que j'ai terminé la démo dans un temps plus rapide que celui annoncé. Car, en effet, le jeu présente beaucoup de défauts que je vais tenter d'exposer ici tout au long de ce test. Loin de moi l'idée de vouloir casser ou détruire un jeu, mais j'espère pouvoir pointer des axes de progression pour l'auteur.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 1,5/5)

Je tiens à souligner le travail accompli par l'auteur, qui, il n'en fait nul doute, aime ce qu'il fait, est passionné par son projet de Chroniques de la guerre des 6, à tel point qu'il en a fait plusieurs jeux et même une (ou plusieurs ?) BD.
C'est donc un peu déçu que je ressors, tout comme j'étais ressorti déçu de la chute d'Atalanta, de l'univers proposé. Car il ne suffit pas d'aligner cinquante peuples, quatre-vingt légendes (jetées à la figure du joueur dès l'introduction) pour dire qu'on a créé un monde propre et intrigant.

Ici, les personnages sont très fadasses, il faut dire à leur décharge qu'ils n'ont pas vraiment le temps d'être autre chose que des clichés tant ils apparaissent et disparaissent au rythme du récit sans que le joueur ait pu faire connaissance avec eux ou lire autre chose que des platitudes.

Quant au monde, de manière générale, il témoigne d'un imaginaire assez pauvre, où tout semble déjà vu et sans grand intérêt malheureusement. L'auteur doit faire preuve de plus de fougue, d'originalité dans ce domaine là. Quant aux personnages, il devrait revoir sa structure pour, au lieu d'en proposer 50, se limiter à un petit nombre mais qui seraient travaillé.

Meilleure Narration (Note : 0,5/5)

Si ma note est si sèche et si sévère, elle ne révèle pas d'une quelconque complaisance. Mais, je veux particulièrement souligner le fait que la narration est désastreuse dans ce jeu. À elle seule, elle ruine tous les efforts faits par l'auteur et gâche entièrement son jeu. La retravailler, complètement, pourrait donc lui permettre de considérablement changer l'image renvoyée par son projet.

Je vais essayer d'aborder les points les plus problématiques de ce jeu.

-Une mise en scène incompréhensible : l'auteur ne peut pas, décemment, enchaîner des dialogues et des combats comme il le fait, nous téléporter à toute vitesse un peu partout. Pour vous donner une idée, vous allez enchaîner en 2 secondes un combat, puis 3 dessins, puis un petit "5000 ans plus tard" puis un combat... Il n'y a aucune transition. Tout est bombardé comme ça, alors qu'il faudrait ménager des pauses entre chaque chose. Et que c'est pénible de lire des "oh tiens, un ... nous attaque" en plein milieu d'une discussion et d'être projeté dans le combat. L'auteur n'a aucune idée de ce qu'il fait en terme d'enchaînement des actions. Le joueur est bringuebalé d'un endroit à l'autre, téléporté comme si de rien n'était "oh, il faut aller à tel endroit" et hop, nous y voilà. Il faut qu'il apprenne à faire des fondus, mettre un temps de latence. Là, tout est fait sans aucune cohérence, dans un bordel incroyable.

-Un manque de cohérence évident dans la narration entre jeu et BD: si je ne suis pas contre, loin de là, à l'idée de voir des images de BD s’infiltrer dans le jeu, ici, c'est très mal fait. Passons déjà sur le fait que l'auteur, entre 2 images, nous retéléporte là où on était. Je m'explique. Vous êtes dans une maison et tout d'un coup une image apparaît. Au lieu de passer directement à la seconde image, vous vous revoyez une fraction de seconde entre les 2 images. J'ajoute que l'auteur ne sait pas quoi faire de ces images. Il les incorpore sans se demander ce qu'elles vont apporter de plus à cette scène. Car, le plus souvent, c'est inutile. Sans tenir compte du fait que bien sûr il n'y a aucune transition entre une scène et une image. Préparez-vous également à être bombardé d'images pendant les combats.

-Les dialogues, et de manière générale l'histoire, sont très pauvres. Je crois que la faute est au fait que l'auteur ne laisse jamais une scène durer, on n'a jamais le temps de s'intéresser à ce qu'il se passe, surtout que le tout reste souvent peu valorisant pour le joueur "allez me tuer des scorpions" "ok" "allez me chercher du cuivre" "ok". Et si on voit que l'auteur fait des efforts pour plonger le joueur dans son intrigue, le résultat n'est, clairement pas à la hauteur.

Meilleur Gameplay (Note : 1,75/5)

C'était peut-être la chose qui m'avait le plus convaincu dans Chroniques de la guerre des Six - La chute d'Atalanta. Cela donnait un côté fun, assez marrant au titre, chose qu'ici le jeu n'a, malheureusement pas.

En reprenant la structure très classique des combats RPG, et en ne proposant que des petits jeux pas très palpitants qui finalement n'ont aucune incidence sur l'histoire (pêche et carte), l'auteur peine à amuser le joueur devant son écran.

Lors des combats, le héros a le choix entre l'attaque, les magies et les techniques, ou également de garder pour récupérer quelques MP (bonne idée, tant les MP sont parfois difficiles à récupérer dans certains RPG). On s'arrêtera donc là en terme d'inventivité des combats.
J'en profite pour m'interroger quant au fait qu'Esuna redonne quelques HP, à part mettre le joueur face à une certaine confusion, j'ai du mal à comprendre ce choix.

Pour le reste du jeu, vous n'aurez qu'à aller d'un point A à un point B dans des donjons très peu palpitants, hormis le labyrinthe qui se révèle assez plaisant, en traversant des villes également ternes et sans enjeux.

Meilleurs Graphismes (Note : 2/5)

Le mapping est plutôt honnête, malgré quelques erreurs, tout comme les ressources utilisées. Quant aux dessins, je reste toujours admiratif face à ceux qui savent manier crayons, stylos, feutres etc. tant je suis incapable de faire ça et qu'ils me semblent posséder un pouvoir magique ou un secret que personne ne voudrait me révéler.
Sauf que... ici, rien ne va ensemble.

En effet, si l'auteur a redessiné les monstres et les personnages afin de les coller à la BD, l'intervention des images ne correspond pas du tout au reste du RPG. Il aurait fallu donner un côté beaucoup plus BD à ses chipsets, par exemple en proposant un effet crayonné (certains logiciels permettent de faire ça, de modifier une image classique en lui donnant un aspect un peu plus dessiné main) ce qui aurait été complètement différent. Tout comme le fait que les couleurs vives des dessins ne correspondent pas du tout aux couleurs du jeu. Du coup, alors qu'il s'agit du même univers, on a l'impression que deux entités très éloignées se croisent et cela donne une cohérence et une harmonie visuelle proche du zéro.
L'autre choix aurait été de faire un jeu composé entièrement de ressources originales, afin de donner une réelle unité au tout. L'intégration de dessins est plutôt cool, mais l'auteur doit revoir à la fois la façon dont il les utilise et à la fois l'homogénéité avec les ressources de son jeu.

Meilleure Ambiance Sonore (Note : 2/5)

J'ai trouvé également ici l'auteur rapidement à court d'idées quant aux musiques utilisées et globalement à sa bande sonore.
D'une part, il n'y a finalement aucun effet sonore dans le jeu, ou très peu, alors qu'ils sont toujours agréables et permettent une immersion facilitée dans le titre. C'est toujours un petit plus agréable. C'est dommage que le titre néglige un peu cet aspect là.

Quant à la composition de l'OST, elle ne surprendra personne, l'auteur ne sachant pas vraiment utiliser les musiques autrement que comme "accompagnement" à l'intrigue, à noter d'ailleurs que certains morceaux me semblent mal choisis.
Une fois le jeu terminé, difficile de se rappeler d'une seule musique marquante ou d'une façon un peu rusée et pertinente de l'utilisation de la musique. Nous sommes ici dans quelque chose de très (trop) classique, où chaque titre sera plutôt doucement présent.
Je relève toutefois, qu'à part une musique d'attaque (pas celle de combat) aucune n'est vraiment agaçante, mais ici, et je le relève malheureusement une nouvelle fois, l'auteur ne semble pas vraiment avoir réfléchi quant à l'utilisation des musiques pour rendre son jeu meilleur.

Meilleures Ressources Originales (Note : n/a)

Le jeu ne participe pas à cette catégorie.


Conclusion (Note totale : 1,5/5)

C'est donc un avis très négatif que je me vois obligé de laisser au jeu Chroniques de la guerre des Six - Ragnarok.
Ce n'est pas un plaisir, tant je sais que chaque jeu est très personnel pour chaque auteur, témoin de nombreuses heures de travail, surtout ici pour un auteur qui a pris le temps d'en faire plusieurs jeux et même une BD.

Mais, j'espère que mon test pourra permettre à l'auteur de revenir sur certains points. En priorité, celui de la narration qui est un désastre absolu, sans aucune exagération. Le joueur est tout le temps envoyé d'un endroit à l'autre, sans qu'il n'y ait aucune pause, aucune transition. Le tout, souvent entrecoupé d'une ou plusieurs images, qui en plus sont très mal intégrées au jeu car le joueur se revoit entre deux images.

Pour rester sur la thématique des images, l'auteur n'a, malheureusement, aucune idée sur la façon de les utiliser pour rendre son jeu meilleur. Sans compter le manque évident de cohérence visuelle entre le jeu et la BD, il est à noter que souvent l'auteur propose une image sans jamais rien en faire. Pire, elles finissent par agacer car le joueur se demande quel est l'intérêt de leur utilisation, tant l'auteur ne semble pas y avoir réfléchi.

Il faut dire que le joueur est, malheureusement, vite agacé par le jeu. Il est déjà confronté à une introduction où il lui est raconté une légende avec dix noms propres différents, chose qui me semble toujours très peu pertinente pour débuter un jeu, que d'expliquer directement les dessins d'un univers. Cela semble aussi très vite montrer les limites d'un scénario hyper classique aux personnages inexistants. Autant dire que les enjeux pour le joueur sont proches de zéro, le tout étant souligné par un gameplay très pauvre et très peu inventif.

Bref, le jeu a donc beaucoup de choses à revoir, et j'aimerais que l'auteur réfléchisse d'abord à une question qui devrait guider tout son jeu : comment raconter de la meilleure façon possible cette histoire ? Car, il est sûr, que celle qu'il a choisi, n'est pas la bonne, loin de là.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !