Test :
Le progrès du ciel promis

Temps joué : 1 h


Introduction

Hein? Quoi? Déjà !


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 3/5)

On ne perds pas le temps, ni le joueur. Le jeu commence d'entrée de jeu à placer la synopsis en un court dialogue, pour ensuite nous placer le flashback. Nous y découvrons alors les 2 personnages principaux.
Le premier, Ryo, est entouré de mystère, nous ne savons pas d'où il vient, ni ce qu'il faisait là, ni ce qu'il lui est arrivé. Le second personnage, est Lena. C'est elle qui est pour le moment le plus développée. Légèrement tête en l'air (perte de montre, oublier d'aller chercher de l'eau...) elle apporte un coté attachant, avec une petite révélation sur ses regrets passés.

Coté personnage secondaire, on en a très peu. L'oncle, dont on ne sait pas grand chose. Coline, très courte apparition, mais vu qu'elle a un nom, j'en déduis qu'elle a peut être un autre rôle que de simplement indiquer le chemin. Et le mystérieux ami de Ryo. Il est mort il y a 10 ans, mais la lettre nous informe du contraire.
La lettre permet de placer un morceau du passé de Ryo, la perte de ses parents et de ses amies suites à une explosion. Je trouve que c'est bien amené, le passé raconté dans le présent suite à un évènement.
Le monde dans lequel vit les personnages n'est pas introduit directement. Une prise de position vis à vis de Ryo, afin de mettre le joueur en osmose avec la situation du personnage, ou un manque de temps pour introduire plus d'éléments? Dans tous les cas, celui ci se développe petit à petit en ajoutant des mystères à l'intrigue.

Bien entendu, la durée du jeu, reste un peu pénalisant sur l'étendu de l'univers qui nous est proposé.


Meilleure Narration (Note : 3,5/5)

Le jeu se base essentiellement la dessus.
L'auteur souhaitait que le joueur se laisse bercer par la narration et se pose des questions sur la suite des évènements. Et je dois malheureusement avouer que ca a marché sur moi. Du coup, je reste sur ma faim !

Comme dit précédemment, on commence avec un dialogue entre Ryo et Lena parlant de la lettre et du fait qu'elle soit envoyée par un ami mort il y a 10 ans. C'est épuré, et clair.
Une petite mise en scène visuel avec la lettre et son contenu, et donc l'identité de l'auteur de la lettre, Leo. Cette lettre permet d'expliquer le but de nos protagonistes ainsi que de placer plusieurs mystères. L'auteur soit disant mort, un futur à éviter, et le lieu de destination. En quelques lignes on sait où l'on va. C'est efficace comme manière de faire.
Le flashback nous apportera des éléments de personnalités des personnages notamment Lena, sa rencontre avec Ryo et le changement que cela apportera aux 2 protagonistes. Ce petit truc qui nous fait dire que c'était le destin, même si on peut aussi penser à une facilité scénaristique. C'est Lena qui arrive à convaincre Ryo de croire en cette lettre, et ainsi faire avancer l'histoire et le tout avec un développement du personnage de Lena qui raconte ce qu'elle ressent de son passé et de son présent. C'est alors qu'elle décidera de l'accompagner dans ce périple !
En vrai, c'est assez cliché, mais j'aime bien !

La narration est bien maîtrisée dans son ensemble, elle est efficace, simple et relance l'histoire avec des petites révélation et des mystères à résoudre. Un petit "Professeur Layton" un peu.
Après sur ce que j'aurai à redire, car rien n'est parfait, se serait certaines scènes qui me semble un peu inutile et casse un peu l'immersion. 2 exemples, genre quand on a le titre du jeu qui apparaît pour amorcé qu'on revient dans le présent, pour ensuite avoir un fondu pour nous dire chapitre 1 (ou un truc du genre).

Le faire en une seule fois ça aurait été plus propre de mon point de vue. Second exemple, dans la tour de l'horloge, lorsque Ryo trouve le mécanisme, il appelle Lena qui se trouve à quoi, 6 cases de lui, elle dit "j'arrive" et il y a là encore un fondu pour skip ses déplacements. Je trouve qu'à ce moment là, c'était inutile. Et niveau cohérence, je vais chipoter sur ce point, mais c'est Lena qui convainc Ryo de croire à la lettre, mais dans les premiers dialogues, on a l'impression qu'elle y croit moins que Ryo. C'est subjectif, je le reconnais !
Quelques fautes de frappes que je détaillerai à la fin si jamais l'auteur souhaite faire une correction.

Meilleur Gameplay (Note : n/a)

Il n'y a là qu'un début de concept. L'idée est intéressante, pousser le joueur à faire attention à certains détails dans les dialogues ou événement de l'histoire pour ensuite choisir les "bonnes" réponses. Une seule énigme dans le jeu... c'est peu pour noter le gameplay.

J'ai trouvé les phases de tutoriel totalement inutile. Déjà car pour passer les dialogues on appui déjà sur la touche pour interagir, du coup le joueur connait déjà la touche avant l'explication. Et les touches directionnelle pour se diriger... je ne sais pas trop si ce genre de tutoriel est nécessaire.

Meilleurs Graphismes (Note : 2,5/5)

Niveau graphisme on est dans la moyenne.
On commence avec un écran titre fort sympathique. Il est assez simple, mais rend très bien, et je trouve qu'il colle à l'ambiance du jeu.
Du coté mapping, c'est bon et maitrisé. Pas grand chose à dire, ca fait le boulot. Dans la ville, on est guidé par le mapping, du coup même si la ville semble grande, on ne peut pas se perdre.
Des mises en scène assez cool, comme le coup de la lettre, ou la phase du chariot extérieur puis intérieur. J'ai trouvé que ca offrait un plus à l'immersion.
Petit soucis du détail apporté à Ryo avec un petit charaset qui cligne des yeux, c'est appréciable !

Loin d'être exceptionnel, je trouve les graphismes suffisamment bien exploités.


Meilleure Ambiance Sonore (Note : 2,75/5)

Tout comme les graphismes, l'ambiance sonore fonctionne bien.
Les musiques sont bien choisies, et les divers effets sonores apportent un petit plus à l'immersion.
Les oiseaux au réveil du héros, le son de la charrette et d'autre petit truc du genre.

Par contre, quand le "truc" passe au dessus de la maison et que tout le monde sort, on a bien une courte musique de tension qui disparaît assez vite tout comme l'objet volant. Mais on reste un moment sans aucun son, il faut avancer dans les dialogues. Autant la disparition de la musique lors du "boom" c'est pas mal, autant le petit moment sans aucun son après la disparition de l'objet volant, c'est un peu étrange.
Mais globalement, je trouve que c'est bien choisi et cohérent avec le moment.

Meilleures Ressources Originales (Note : n/a)




Conclusion (Note totale : 2,5/5)

On a là un cas difficile. Le jeu se termine en une trentaine de minute, mais propose une histoire sympathique. On se laisse pousser tel un nuage par le vent. Mais ce délais ne permet pas de sonder l'intégralité de l'histoire et de l'univers. Difficile d'évaluer un jeu qui mise sur sa narration sur un temps aussi court.

Je met la moyenne car on se laisse assez bien prendre dans l'histoire, mais je ne peux pas mettre plus au vue du peu d'élément que propose le jeu.
J'ai lu que l'auteur compter s'arrêter à ce projet sur RM, mais j'aurai bien aimé avoir la suite quand même. J'aime beaucoup les histoires qui se bases sur des timelines ou des voyages dans le temps. Du coup j'avais l'impression que ca partait sur un délire de ce genre.


Remarques diverses


La formulation est étrange. Peut être un truc du genre: "que vous fassiez bonne route et que vous preniez soin de vous.".


Compter sur lui


Un petit k en trop.

Je suis loin d'être un pro de la grammaire ou quoi. Et cela n'a strictement pas jouer sur la notation !
On va pas pleurer pour 3 fautes quoi.

J'ai mis 1h car j'ai joué 2 fois.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !