Test :
Pouvoir 3 - Kaizo's Mission
Par Parkko

Temps joué : 10 h


Introduction

Long de 10 heures, Kaizo's Mission a le mérite d'offrir un jeu complet, mais qui, malheureusement, enchaine tous les poncifs du genre.
En effet, très vite, le titre est en mode pilotage automatique. Préparez-vous à enchainer les différents donjons élémentaires (feu, glace, terre, vent...), avec des combats incessants et un scénario vraiment flaibard.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 1,5/5)

Je pense que l'auteur sera déçu de ma note dans cette catégorie, car à mon avis il a l'ambition de développer un univers fort et intéressant. Or, ce n'est vraiment pas le cas.
Le monde se compose de plusieurs planètes. Vous découvrirez la planète des héros, la planète quittée par les aïeux des héros et également des planètes "élémentaires" : feu, vent, glace etc.

J'aborde rapidement le manque évident de logique dans ces dernières. Elles semblent de taille "normales" lorsqu'on voyage en vaisseau, mais une fois posé, vous n'aurez qu'un donjon assez réduit où vous trouverez une pierre "magique". C'est plutôt bizarre de se dire que sur une planète d'une telle taille, le héros parvient toujours à se poser pas trop loin de la pierre. On peut également se demander, franchement, qui sont les humains qui ont construit des murs, posés des coffres, des socles d'orbes... dans ces planètes.
A noter, qu'en plus, les planètes sont interchangeables : même monstres (ils changent juste de couleur et de nom : flan de feu, devient flan de glace, etc.)
Les autres planètes ne sont également explorées que dans le même objectif : trouver ces fameuses pierres. Jamais un lieu ne sortira du lot, donnant réellement l'impression d'un jeu fait trop rapidement, et manquant vraiment d'un travail beaucoup plus fourni et beaucoup plus personnel sur cet univers qui manque cruellement d'intérêt et de saveur.

Le problème vient également des personnages, qui se multiplient rapidement, et qui sont, malheureusement, tous assez fades et sans intérêt. Ou alors, très caricaturaux. On a également bien du mal à comprendre les PNJ, notamment les "méchants", tant leurs motivations semblent vaines, et simplement issues de la volonté de l'auteur.

L'univers, ici, n'est qu'un prétexte à l’enchaînement d'un scénario programmatique, où il s'agit de cocher une liste de choses : personnages jouables obligatoires, personnages jouables secondaires, pierres à récupérer, monstres incessants, boss, grand méchant qui veut conquérir l'univers.


Meilleure Narration (Note : 1/5)

Si la note est très sévère, elle me semble cependant assez juste. Je veux ici faire comprendre à l'auteur, qu'il n'est pas (plus ?) possible de faire des RPG aussi stéréotypés, avec une trame si cadenassée.
J'aimerais que l'auteur prenne un peu de recul et se pose la question : qu'est-ce que j'ai envie de raconter ? Comment le raconter de la meilleure façon ? Est-ce que le joueur y trouvera, lui, un quelconque intérêt ?

Car, en effet, ici, le joueur est complètement oublié. Difficile, en effet, de trouver un quelconque plaisir dans le jeu, tant il est sans surprise et sans saveur : le joueur ne fait qu'aller d'un endroit à l'autre selon les demandes du scénario "il faut aller dans la forêt noire" "il faut aller sur Aura".
Chaque demande vous donnera droit à un donjon, avec des combats interminables, répétitifs et très fréquents. Il faut dire, malheureusement, que cette façon de faire, ne propose vraiment pas d'intérêt pour le joueur, d'autant plus que le scénario est inintéressant au possible.
L'auteur pense t-il vraiment que le fait de voyager dans tout l'univers dans le but de contrer un dictateur va donner assez de punch et de folie à son jeu pour tenir le joueur intéressé au bout de 10 heures ? A mon avis, l'auteur a réellement programmé le jeu de façon rigoureuse, enchaînant les map et les maps, sans jamais prendre du recul et se dire : est-ce que ce que je fais là est pertinent ou non ? Est-ce que cela est intéressant, motivant ou stimulant ?

Je passe sur la mise en scène car il n y en a pas (aucune scène n'est construite comme telle de toute façon, les "révélations" sont glissées dans des dialogues et jamais vous ne trouverez une idée de mise en scène originale, même lorsqu'un personnage vous explique qu'il est en fait le 9e élément car il possède les pouvoirs du cristal...), tout comme l'immersion dans le jeu qui est moindre, tant on a l'impression que le jeu est plus fait pour l'auteur que pour le joueur.
C'est quand même dommage, car même les moments un peu "nostalgiques" comme la fin qui prend une tournure différente de ce qu'on aurait pu craindre (elle est beaucoup plus douce amère en fait, ni happy end, ni terriblement triste), tombe à plat et ne procure aucune émotion chez le joueur.

Les dialogues (qui comportement beaucoup de fautes) se veulent être assez humoristiques, mais ça ne marche pas trop, car malheureusement le joueur est plutôt agacé par la progression de son histoire et n'a pas très envie de plaisanter, contrairement à ses protagonistes.

Meilleur Gameplay (Note : 1,5/5)

Je ne peux pas vraiment mettre plus pour cette catégorie, car le gameplay est, également, sans grand intérêt. Je suis, une nouvelle fois désolé pour l'auteur, mais il faut dire que ce qu'il propose n'est pas très stimulant.
Vous enchaînerez donc des donjons très classiques où vous devrez utiliser des leviers, placer des objets aux bon endroits pour progresser. Attention, cependant, vous aurez un combat environ tous les 15 pas, ce qui sera vite pénible, surtout lorsque l'auteur s'amuse à glisser des "faux chemins" vous menant, non pas vers la suite du donjon, mais vers des coffres inutiles, certains comprenant même "0 euro"...

En plus de ça, les combats en eux mêmes sont vraiment très pauvres. Ils sont, déjà, très longs. Préparez-vous à devoir attaquer 4, 5 ou 6 fois pour tuer un ennemi, donc le double lorsque vous en avez deux. La barre anti time battle est, de plus, assez longue à se renouveler.
Ensuite, vous aurez le choix entre attaquer, faire de la magie (dont invocations) ou utiliser des techniques.
Le titre laisse un peu de liberté au joueur qui peut (partiellement) choisir son équipe.

Meilleurs Graphismes (Note : 2,5/5)

Ce qui est bizarre dans le jeu, c'est que certaines map sont plutôt réussies, et d'autres, au contraire, sont vraiment un peu ratées.
De manière générale, je trouve que l'auteur a fait un effort pour beaucoup d'endroits, même s'ils paraissent assez vides, en particulier les villes ou les intérieurs.
Mais, bizarrement, les donjons sont vraiment complètement ratés. Sans parler même du fait qu'ils sont inintéressants, je ne reviendrai pas dessus, mais en plus de ça, ils n'ont aucun intérêt graphique ou visuel.
C'est dommage, il y a quelque chose d'assez singulier car il y a des choses réussies dans le jeu. Je trouve que même s'il y a un problème d'échelle, la prise de vue en vaisseau est plutôt bien faite, que ça soit au-dessus d'une planète ou carrément dans l'espace.
Et pourtant, alors que ça a du lui demander un certain travail, il y a des choses incohérentes très bizarres parfois, surtout dans les donjons, je me rappelle notamment de certaines plateformes qui semblent "flotter" dans le vide par exemple.
Bref, le jeu reste assez inégal visuellement parlant.

Meilleure Ambiance Sonore (Note : 2/5)

Les musiques, sont un peu, malheureusement, à l'image du jeu, assez fades. Malgré les nombreuses musiques, aucune ne m'a vraiment marqué, certaines m'ont même d'ailleurs plutôt agacé. Il faut dire que lorsqu'on passe un looooooong moment dans un donjon, et que la musique n'est pas parfaitement choisie, elle peut très vite devenir agaçante, énervante car trop répétitive. C'est d'ailleurs ce qui a été le cas pour la musique des combats, car ils sont très nombreux, et en plus, comme les combats sont longs, elle a parfois le temps de "redémarrer".

De plus, l'auteur ne sait pas utiliser la musique d'une autre façon que comme "accompagnement de map". Jamais, il ne va décider de l'arrêter, d'en mettre une valeur... pour justement, mettre en valeur une scène, un moment clé de l'histoire, une révélation. Elle défile juste, là, en arrière fond sonore, parce que, comme je l'ai dit souvent, le jeu est en mode "pilotage automatique", on coche une liste de choses, et la musique, malheureusement, en fait partie. Je mets une musique sur chaque endroit, et voilà, c'est tout. C'est, cependant, ce que font beaucoup de makers, mais, malheureusement ici, les musiques ne sont pas d'un niveau incroyable, ou alors elles sont peu originales.

Quant à l'univers sonore, il est, également, assez pauvre.

Meilleures Ressources Originales (Note : n/a)

Le jeu ne participe pas à cette catégorie.


Conclusion (Note totale : 1,5/5)

Malheureusement, c'est une note très sévère que j'inflige à ce jeu, chose qui ne me fait pas plaisir et que je vais essayer de développer au mieux, afin de donner au créateur, des conseils pour améliorer son jeu, ou du moins ses futurs jeux, celui-ci étant terminé, il ne me semble pas pertinent de tout reprendre.

J'aimerais que l'auteur comprenne et se mette à la place du joueur, en se demandant si ce dernier peut ressentir un plaisir, ou du moins un intérêt, à jouer à son jeu. Car, si lui, ses personnages il les aime, son univers il le chérit et il s'amuse de son scénario, le résultat est tout autre.
Le joueur est comme prisonnier d'un jeu très programmatique, qui enchaîne pendant 10 heures les donjons les uns après les autres dans le but assez vain de récupérer des artefacts dans différentes planètes. Peut-on trouver un quelconque plaisir là dedans ?
Car le scénario est vraiment absolument vide de tout imaginaire, de toute folie, et les rares "surprises" que l'on vient nous proposer tombent à plat car l'auteur ne parvient jamais à insuffler un souffle à son récit. Notamment à cause d'une mise en scène inexistante : il faudrait mettre en valeur tout ça, que quelque chose se passe à l'écran, pour le joueur.

Non, là le jeu ce n'est qu'une suite de lieux à se rendre, de combats interminables à faire, combats qui en plus n'offrent qu'un intérêt extrêmement limité.

Et c'est vraiment dommage d'attribuer une note si mauvaise à un jeu qui a du demander beaucoup de temps de travail, mais force est de constater que l'auteur s'est mis en mode "pilotage automatique", sans prendre la tête de relever la tête de son écran et de se dire. Attends, qu'est-ce que je suis en train de faire ? De raconter ? De vouloir donner à mon joueur ?

L'auteur devrait peut-être partir sur des projets beaucoup plus personnels, et moins stéréotypés, essayer de proposer un imaginaire propre et loin des attendus. Oublier un peu les gros projets qui veulent brasser des mondes, des univers, plein de personnages et une quête "épique" et se concentrer sur quelque chose de plus simple mais finalement de bien plus intéressant.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !