Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
Version Fille - Chapitre 7

Temps joué : 1 h


Introduction

C'est la septième chapitre du jeu auquel nous allons jouer, il me semblait avoir joué aux autres et apparemment j'en ai pas fait de test. Alors une fois n'est pas coutume, testons celui-ci.

Après, je conseillerais à l'auteur de proposer le jeu entier avec tout les chapitres et de proposer de tester chaque chapitre indépendamment.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Univers (Note : 2,25/5)

Version Fille est, très rapidement, même pour les non initiés aux autres opus, rempli de sous entendus et de remarques plus ou moins explicites à connotations dirons, pour résumer: plutôt orientées ado/adulte. Le champ lexical utilisé et les dynamiques narratives sont vraiment particulières, et on peut dire que c'est partie intégrante du jeu.

Il contraste toujours autant avec le côté kawai des personnages et leur apparente fragilité et certains dialogues clairement puérils.

Même si l'objectif est clairement défini et le contexte relativement suffisant pour pouvoir éventuellement se laisser porter dans l'histoire, il faut dire que l'univers est très peu abordé. Je parle bien sur de l'ensemble des dynamiques géopolitiques plutôt que des personnages que l'on cerne bien au fur et à mesure du jeu. Là dessus, oui l'auteur les a bien travaillés il en va sans dire. Car en effet dans cet opus c'est clairement ce qui est le plus développé au niveau écriture.

Avec le quatrième mur qui est brisé durant une phrase genre: "pourquoi p*te est censuré" (notamment) l'auteur indique bien que le jeu ne se prend pas au sérieux. Oui, mais alors que reste-t-il de la moelle de l'univers du coup?
Le contexte, les principes et les personnages. Pour le reste on repassera et en plus on a pas le temps, le jeu dure une heure environ.

Meilleure Narration (Note : 2/5)

L'introduction du chapitre ne pose pas vraiment le contexte pour ceux qui ne connaîtraient pas les autres opus. Juste une anecdote et une scène visant à montrer que durant leur voyage le danger est présent. J'ai trouvé l'apparition des monstres un peu mal amenée et expéditive si le but était cela.

S'en suit des détails sur certains événements passés et personnages permettant un minimum de se recadrer dans la situation pour ceux qui auraient laissé le chapitre précédent (et les autres, perso je me rappelle plus) un peu loin dans le temps.

Le côté redondant et systématique des crêpages de chignons et des remarques sur le physique (ou autres un peu du genre) est clairement soit appréciable pour qui aime ce style, soit clairement sans intérêt et insipide. Mais centraliser la narration sur ça, je trouve cela vraiment léger. Le but est quand même d'avancer dans l'aventure et de proposer une expérience de jeu complète.

Mais là, comme pour l'univers, la narration est en fait une situation durant laquelle on nous montre qu'il n'y a rien digne d’intérêt si se n'est les chamailleries entre chacune des protagonistes. Et qu'elles essayent d'avancer un peu dans leurs objectifs.

Meilleur Gameplay (Note : 2,5/5)

Si l'on retire la partie donjon c'est comme regarder un film en gros. Quant au donjon, il recèle quelques bonnes idées de gameplay ça et là oui, il y a du danger présent, mais mal utilisé.

La partie château était assez intéressante avec un vrai défi relativement correct. Une petite phase de gameplay qui, même si elle n'a aucun sens sous bien des aspects, a le mérite d'exister.

J'avoue que j’étais parti dans l'idée que le jeu n'aurait pas de réelle phase de gameplay à proprement parler, mais il n'en est rien. C'est juste que je trouve le résultat un peu bancal dans la manière dont c'est amené et de l’intérêt dans le propos de l'aventure d'en mettre vu ce que l'on en fait.

Est ce que je dois noter le jeu comme un pseudo visual novel avec des phases particulières ou comme un RPG classique? C'est là la question que je me suis un peu posé. Le considérer comme un visual novel l'avantage un peu quand même. Disons que niveau gameplay il sera noté comme tel.

Des points de sauvegarde alors qu'on peut sauvegarder quand on veut, c'est d'un intérêt complètement nul je trouve.

Meilleurs Graphismes (Note : 3,75/5)

Les graphismes et les maps sont cohérents et intéressants, reconnaissables et bien amenés. C'est à mon sens le point fort du jeu. Même si le level design de certains endroits de l'horloge me rendent dubitatifs, mais bon passons.

Et vu que j'ai rien à dire à ce sujet de vraiment probant alors même si c'est court, je ne vais pas plus m'étaler.



Meilleure Ambiance Sonore (Note : 3/5)

L'ambiance sonore est moyenne et correcte, bien trouvée et agréable (bon après le son est trop fort, mais je commence à en avoir marre de le dire des fois). J'avoue que là aussi j'ai rien à dire ou a redire ou même à féliciter de manière significative à ce sujet.

Meilleures Ressources Originales (Note : n/a)




Conclusion (Note totale : 2,25/5)

J'ai envie de dire: oui il y a des choses bien faites dans le jeu, mais les dialogues sont longs et si on adhère pas l'univers, il est clair que le joueur va s'ennuyer ferme, il y a la partie de l'horloge qui booste un peu le gameplay un peu filmesque du jeu mais la sauce prend pas.

Qui plus est, je pense que prendre le jeu en entier doit aider un peu plutôt qu'un seul chapitre parce que là j'avoue que le temps de jeu j'avais l'impression d'avoir une partie random sans grand intérêt quant à ce que l'auteur voulait nous raconter.

Bref, se laisse jouer mais sans plus. Déjà, à notéer que j'ai pas râlé dans le jeu, ce qui est quand même bon signe.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !