Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
ARCH ULTRA - Final Act
Par Parkko

Temps joué : 1 h


Introduction

L'année dernière, j'avais déjà testé Arch Ultra, et malgré un jeu intéressant j'avais pointé différents problèmes. Chose agréable, le jeu cherche à y remédier en proposant la version finale du jeu.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Scenario et Univers (Note : 3,25/5)

L'année dernière, j'avais reproché à Arch Ultra de ne jamais laisser le joueur pénétrer dans le monde et dans l'univers proposé. Ici, il y a du changement. Des déplacements vous en aurez, même beaucoup d'aller-retour inutiles dirons-nous, mais au moins le joueur découvre un peu le monde et n'a pas l'impression d'être juste là pour lire les dialogues (j'adore les jeux narratifs, mais il ne faut pas non plus pour autant oublier que cela reste un jeu et que le joueur aime, un tant soi peu, avoir l'occasion de jouer).

Le scénario de Arch Ultra, reste, malgré tout, un poil décevant, car l'auteur essaie de faire assimiler à son joueur un paquet d'informations en un jeu complet assez court (1h de jeu environ) où jamais on ne laisse le temps de s'approprier un peu tout ce qui nous est bombardé. C'est intéressant, mais probablement trop confus (encore que cela a son charme) et parfois indigeste pour réellement convaincre.

Il reste malgré tout une part de mystère, l'idée d'un jeu un peu bizarre et imparfait qui me plait bien, comme un foutrac, bordel incroyable, mais qui a le mérite de proposer une idée forte et originale.

Meilleure Narration et Mise en Scène (Note : 3,25/5)

Encore une fois, la narration est plus soignée que lors de la fois précédente, déjà par les fautes d'orthographes qui sont beaucoup moins nombreuses (pas disparues, mais quand même, elles sont nettement moins grossières). J'ajoute aussi qu'il y a parfois des petits effets de mise en scène (défilement de l'écran, action des personnages dans le cadre), alors qu'avant le joueur n'était juste là que pour appuyer poliment sur la touche validée.

Je reste encore un peu dubitatif sur certains choix de narration, comme je disais précédemment, tout va trop vite et le joueur se retrouve parfois un peu bombardé d'un endroit à l'autre, ou devant faire des aller retour inutiles, ce qui nuit un peu au déroulé pertinent de la narration et qui vient un peu alourdir le propos.

Mais tout de même, il y a un vrai effort fait pour installer quelque chose de glauque, de bizarre et de dérangeant. Cela ne marche pas à tous les coups, et souvent c'est fait de façon trop brutale, mais ce rendu un peu chaotique produit presque quelque chose d'intéressant vu le type de jeu proposé.

Meilleur Gameplay (Note : 2/5)

Je reste un peu déçu du gameplay parce que le jeu se présentait, du moins à la base, comme un jeu narratif avec des choix qui pouvaient complètement bouleverser le reste de l'histoire. Or, là, pas mal de choix sont en fait "inutiles" car arrivent sur la même conclusion. Bref, vous avez l'impression de diriger l'histoire, mais en fait, pas tant que ça.

J'ajoute que les choix possibles, sont souvent stupides. Les personnages répondent des choses de façon brutale, ou alors le choix est genre un "no-brainer", tellement cela sonne faux.
C'est presque si on demandait "se jeter de la failaise les yeux fermés" "descendre prudemment les rochers". Enfin, vous avez compris le principe quoi.

Le gameplay possède aussi une option de discussion, mais qui devient vite redondant vu que les personnages disent la même chose sur le même sujet, peu importe l'évolution du jeu.

J'ajoute qu'il faut parfois chercher dans le décor pour poursuivre son aventure, mais cela reste vraiment minimaliste, il n y a pas vraiment de challenge là dedans. Notons que les interactions possibles sont signalées par un petit point d'exclamation.

Meilleurs Graphismes (Note : 4/5)

Je reste, comme l'année dernière, vraiment happé par les graphismes de Arch Ultra. Pour plusieurs raisons. Déjà, parce que, comme tout le projet, il se dégage un truc de l'empreinte visuelle. C'est parfois un peu bizarre comme rendu, c'est parfois un peu intrigant, mais ça donne un style au jeu.
Ensuite, parce qu'il y a un soucis du détail, un jeu d'ombre et de lumière, les panneaux lumineux qui se réfléchissent au sol, par exemple, sont vraiment très bien réussis.
Le tout est baigné dans un café, comme si un immense filtre de désespoir s'était répandu sur tout le jeu.
Les graphismes sont des ressources originales, et c'est vraiment un plus, cela sert vraiment le jeu, cela lui permet de sortir un peu du lot, d'avoir un truc à part, un peu comme tout le jeu de toute façon, qui se révèle être original.
J'ai aussi beaucoup aimé les animations des personnages (lever les bras etc.)
Le point négatif, pour moi, reste les facesets, qui ne vont pas avec les personnages, ou du moins qui ne vont pas avec le style du jeu, en lui donnant parfois un côté cartoon enfantin.

Meilleure Ambiance Sonore (Note : 3/5)

Pour l'ambiance sonore, il est indiqué pour les ressources originales :
Musiques originales : Une bonne partie
Effets sonores originaux : Une bonne partie

Je m'amuse de voir que l'année dernière, les effets sonores originaux n'étaient indiqués que en "un peu".
Je ne sais pas s'il y a eu des ajouts importants (je suppose, sinon pourquoi mettre ce changement), mais j'ai été un peu plus intéressé par l'ambiance sonore que lors de mon précédent test. Il m'a semblé que les effets sonores étaient plus nombreux, permettant au joueur de s'imprégner plus facilement de l'atmosphère du titre.

Quant aux musiques, elles sont sobres et simples, mais elles ont un petit côté inquiétant qui s'inscrit avec le titre.

Il est dommage, je pense, que Arch Ultra ne cherche pas à mieux utiliser les ressources musicales, là elles ne sont que comme accompagnement et jamais comme moteur de l'histoire, ou du moins de la mise en scène.

Enfin bon, pour ce qui est de la musique et des effets sonores, le tout fait assez bien le travail, mais sans non plus parvenir à sortir du lot. Honnête, dirons-nous.


Conclusion (Note totale : 3,5/5)

Le jeu s'est largement amélioré par rapport à l'année dernière, donc je monte ma note en conséquent. J'avais attribué 2.75 au jeu, que pourtant j'aimais bien, mais qui était très imparfait et qui surtout était une promesse non tenue. On m'annonçait un jeu intrigant, mystérieux, et au final c'était un soufflé qui redescendait.

L'effet est parfois un peu le même, ici, mais notons tous les progrès apportés : les fautes d'orthographes sont moins nombreuses, il y a quelques efforts de mise en scène, on peut se déplacer dans les maps...

On regrettera tout de même le côté un peu chaotique de l'oeuvre, et que le tout reste souvent trop indigeste. Tout va trop vite, c'est un peu bordélique, et l'auteur ne prend pas le temps réellement à son jeu de se poser, à ses idées de se mettre en place.

Il en ressort un jeu imparfait mais attachant, bourré d'idées mais faisant l'effet d'un trop plein, beau et étrange. Il ne rentre pas toujours dans les clous et dépasse parfois un peu, probablement trop brusque et trop brouillon, mais il en ressort une sorte de charme, un certain plaisir à voir une oeuvre oser ainsi, avec un désir de raconter une histoire, même de façon brusque . Et au final, c'est ce qui reste pour le joueur.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !

Page : 1
Pseudo Commentaire
Page : 1

Vous souhaitez donner votre avis sur ce test ? Connectez-vous à votre compte, ou créez-vous un compte !