Test :
Valor Adventures: The attack of Santa
Introduction : un bon jeu qui peut faire passer un agréable moment.


AWARDS MAJEURS

Systèmes : (1/5)

Il n’y a pas grand-chose à dire. C’est du classique, avec du combat au tour par tour et vue sur le côté. De plus, les ennemis sont invisibles sur la map (donc, pour résumé, ce sont des combats aléatoires).
Le Menu est classique et a ce qu’on demande dans un menu (objet, équipement, statut etc…)

Sinon, c’est du classique avec de l’exploration et vous parlez avec des PNJ…


Histoire : (2/5)

Pour résumer le scénario, un empereur (pourquoi un empereur, on voit tout de suite, via les règles du RPG, que c’est un méchant) veut conquérir Valor et lance ses hostilités pendant que les festivités de fin d’année battent leur plein. Le déroulement est classique, avec beaucoup de blabla pour rien et surtout, qui ne nous donne aucune surprise.


Âme du Jeu : aucune note

Je ne comprends rien à cet award. Il ne sert à rien, ne veut strictement rien dire et surtout n’est absolument pas un critère objectif pour tester.


Conception sonore : (1.5/5)

Là, je ne suis pas objective, mais rien que le fait que l’auteur est mit « Emprisoned City » de Suikoden II, au tout début du jeu, augmente cette note :p

Non, je plaisante. Bien que les musiques collent assez entre elles, certaines sont mal employées (notamment la musique de danger). Mais surtout, ce qui gène vient des bruitages… Ceux-ci viennent de différents jeux (notamment Final Fantasy pour les curseur), ce qui enlève le charme et l’immersion du jeu.


Graphismes : (2.5/5)

La plupart des ressources utilisées vienne du pack d’origine de RPG Maker 2003. Mais, au moins, ici, les ressources sont bien utilisées et les personnages sont assez cohérents (niveau graphisme) avec les décors.


AWARDS MINEURS


Univers : 2.5/5

L’univers se déroule dans le monde de Valor, qui est un monde heroic-fantasy commun au créateur, au point qu’on le trouve dans plusieurs des jeux de CCD-Tof (notamment aussi dans Valor Adventure : The strange story of Chewie). Cependant, il est regrettable que, dans le jeu, il n’y ait rien qui fasse allusion à l’univers… Mis à part qu’il y ait un Noël. Ce qui est pénalisant


Scénario : 2/5

Pour résumer le scénario, un empereur (pourquoi un empereur, on voit tout de suite, via les règles du RPG, que c’est un méchant) veut conquérir Valor et lance ses hostilités pendant que les festivités de fin d’année battent leur plein. Le déroulement est classique, avec beaucoup de blabla pour rien et surtout, qui ne nous donne aucune surprise.


Personnages : 3/5

Les personnages ont tous leur aptitudes et leur caractères, même s’ils sont classiques. La magicienne forte en magie et stratège, le bourrin au cœur d’artichaut, le guerrier peu causant, le félin rapide qui frappe plusieurs fois etcetera…
De plus, et cela est regrettable, puisqu’on n’a rien qui dit comment l’équipe s’est formé, sur quel critère. S’il faut jouer aux jeux précédents, cela est handicapant pour ceux qui prennent un épisode pour tester.


Intro-Départ : 1.5/5

Dans l’intro, on voit clairement le défaut de la majeur partie de la production française dans le making, mais aussi dans d’autres œuvres de départ ou intermittentes… C’est-à-dire donné toutes les informations dès le départ… Je ne suis pas contre donner des informations au départ, mais trop nuit à la capacité à se plonger dedans. On sait ce qui va se passer, avec quelques subtilités.
Bref, ce point est à retravailler.


Originalité : 1.5/5

Le fait que le méchant utilise Noël et ses festivités pour balancer son attaque est classique, mais marche dans une logique stratégique. Cependant, les attaques surprises ne sont pas tellement surprises étant donné que les héros savent déjà que certaines villes sont déjà tombées dans les mains de l’envahisseur. Bref, il y a quelques soucis de détail, car un méchant n’aurait aucun intérêt à laisser les rumeurs circuler et ferait tout pour les étouffer.

De plus, les adversaires sont tellement stupides qu’on sait déjà que leur plan va échouer. En fait, c’est comme si l’auteur avait voulu nous faire un remake de Tail Concerto dans son propre univers.


Conclusion : Un assez bon jeu, même s’il manque quelques petites choses pour vraiment le rendre mémorable. L’auteur devrait aussi faire gaffe à l’équilibrage… Ou, du moins, à éviter les combats tous les deux pas qui ne sont que de la rallonge artificielle de durée de vie. Sur certaines maps, on fait un pas et on est attaqué, ce qui a tendance à irriter !


Note Globale : 3/5

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !


Fatal error: Uncaught Error: Class 'Message' not found in /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/affichage/a-test.php:168 Stack trace: #0 /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/design/newdefaut/cadre.php(87): include() #1 /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/index.php(76): include('/home/users2/a/...') #2 {main} thrown in /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/affichage/a-test.php on line 168