Test :
Pokémon Jaspe 2.0
Par SMB64

Temps joué : 13 h


Introduction

Voici donc un fangame Pokémon francophone plutôt bien foutu. Et croyez moi, ils ne sont pas légion. Si vous appréciez les jeux Pokémon, mais que la formule de base, bien rodée depuis 25 ans, commence à avoir un gout de plat réchauffé au micro-onde, lisez la suite, vous pourriez avoir envie d'un soupçon de changement qu'apporte Pokémon Jaspe.

Et le changement, c'est maintenant !


Awards généraux et spécifiques

Meilleur Scenario et Univers (Note : 3/5)

Le scénario de Pokémon Jaspe s'articule autour de mystères. Il y a d'abord le mystère des disparitions massives, celui du starter en hibernation, un mystérieux inconnu qui nous contacte pour nous mettre en garde, un autre inconnu assez aggressif, le père du joueur qui semble se donner beaucoup de mal pour nous éviter, et meme un étrange portail. Même certaines zones baignent tellement dans le mystère qu'elle s'appellent "mystère" ou "mystérieuse".

Pokémon Jaspe a beau être un JRPG, son scénario relève plutôt d'un mélange d'intrigue policière et fantastique. Les mosaiques de l'introduction du jeu ne font qu'entretenir le mystère, car il n'y a pas de texte et les images s'enchainent à bon rythme, laissant une très large marge à l'interprétation personnelle.

L'univers du jeu respecte et s'inscrit dans l'univers Pokémon tel qu'on peut le voir dans d'autres jeux de la licence. Les humains cohabitent avec les Pokémon et tirent parti des capacités de ces derniers. La plupart des dresseurs aiment s'affronter et une ligue compétitive existe comme dans chaque jeu. En plus des arènes où on collecte les badges de la ligue, le joueur peut parcourir des petits donjons exclusifs possédant une poignée de dresseurs et un champion, à la manières des arènes classiques.

Meilleure Narration et Mise en Scène (Note : 4/5)

La mise en scène du jeu est très bien conçue, l'ambiance de chaque zone facilite l'immersion. On peut trouver pas mal de Pokémon arpentant les diverses zones en volant pendant qu'on s'y déplace, et ce dès le prologue. L'ambiance visuelle et sonore colle à l'environnement.

L'heure en jeu s'adapte par ailleurs à l'heure réelle, ainsi si vous jouez de nuit, il fera nuit dans le jeu. Cela affecte les PNJ, qui peuvent se promener dans le village ou tenir un stand au marché en journée, et se reposer dans leur maison de nuit.

Meilleur Gameplay (Note : 3,75/5)

Le gameplay est celui d'un jeu Pokémon classique. A cela viennent se greffer des mécaniques un peu différentes, telles que la pêche ou la Worldmap listant les Pokémon présents, ou carrément inédites, comme le journal de quêtes, le choix de la difficulté au démarrage, ou la gestion de la faim du joueur, qui doit régulièrement manger et consacrer une partie de ses revenus à acheter de quoi se sustenter dans les commerces alimentaires disséminés sur l'ile.

On notera la présence d'infirmières Joëlle de terrain dans certains de ces commerces ou même parfois en plein milieu d'une route, afin de pouvoir soigner ses Pokémon sans devoir se retaper le trajet jusqu'à la ville précédente. De même, certains affrontements plus épiques se solderont par un soin global et discret de l'équipe, afin de pouvoir enchainer dans l'aventure plutôt qu'avoir à s'interrompre pour relever les morts de l'équipe.

A propos des donjons qui ont été mentionnés plus tôt, la difficulté des champions d'arène sera rehaussée pour chaque donjon terminé, afin que les amateurs de challenges y trouvent leur compte. Ces champions feront d'ailleurs un commentaire en début de combat pour vous faire savoir si vous avez fait assez de donjons pour qu'ils soient au sommet de leur puissance ou non.

En ce qui concerne les combats, l'expérience est répartie au prorata du nombre de tours passés à affronter l'ennemi, ce qui a ses avantages et ses inconvénients. Là où cela récompense les Pokémon plus faibles s'ils font l'effort de rester plus longtemps en combat avant de passer le relais à un autre qui achèvera l'ennemi en un seul coup et prendra donc une plus faible portion d'expérience, dans le cas où ce Pokémon viendrait à mourir, son quota d'expérience lui reste attribué, bien que l'expérience ne le soit pas, ce qui peut provoquer de lourdes pertes d'expérience lorsqu'on est obligé d'achever un ennemi avec un nouveau Pokémon après avoir passé de nombreux tours avec celui qui vient de se faire mettre K.O.

Avec ma tendance à préférer laisser mourir un Pokémon condamné plutôt que de le changer et laisser un Pokémon plus apte à gagner prendre un coup gratuitement, j'ai perdu pas mal d'expérience potentielle avant de me demander pourquoi certains ennemis de haut niveau me rapportaient moins d'expérience que des sauvages plus faibles de la même espèce.

A la fin de la démo du jeu, il y a un casino où l'on peut jouer au black jack ou à la voltorbataille, qui est une espece de démineur avec des voltorbe. J'ai mis quelques parties à comprendre le systeme mais une fois qu'on a saisi, on a du mal à décrocher, et sur les 13h30 que j'ai passé à tester le jeu avant de finir la démo, j'en ai passé 2 dans le casino ". On a gagne aisément plus de jetons que l'on n'en joue, et les 50 premiers sont gratuits en recevant la boite. Par ailleurs, il n'y a pas de lot, mais les jetons s'échangent au taux de 1$ pour 1 jeton, ce qui fait du casino une bonne source de revenus, meme si la démo s'arrêtant peu après, elle n'est nécessaire que si l'on continue de jouer après la fin, car il faut alors aussi continuer de s'acheter à manger si l'on décide d'entrainer nos Pokémon en prévision d'une mise à jour permettant d'aller plus loin dans le scénario.

Meilleurs Graphismes (Note : 3,5/5)

Le jeu dispose de beaux graphismes, aussi bien les tilesets que les facesets ou charsets. Je n'irai pas jusqu'à dire que tout est exclusif, mais il y a tout de même beaucoup de ressources originales, à commencer par les fakemons et les portraits des personnages principaux. De même, la séquence d'introduction est faite de dessins originaux et on a même des séquences animées.

Le jeu dispose par ailleurs d'une option permettant d'activer ou désactiver un filtre HD qui lisse les graphismes ou bien les laisse pixelisés à l'ancienne. Je suis moi-même plutôt du genre à garder les pixels apparents mais certains pourraient apprécier ce lissage qui donne aux graphismes un petit aspect cel shading que j'apprécie également, mais moins que l'aspect 16 bits pixelisé.

Meilleure Ambiance Sonore (Note : 3/5)

L'ambiance sonore, comme je l'ai dit dans la mise en scène, colle très bien à l'environnement, ou à l'action. J'ai joué à peu de jeux Pokémon, donc je ne jurerais pas que toutes ces musiques étaient exclusives, en dehors de celle du centre qui est évidemment reprise des jeux originaux, mais la plupart de ces musiques m'ont semblé inédites.


Conclusion (Note totale : 3,75/5)

Il s'agit donc d'un très bon jeu, même si ce n'est encore qu'une démo. Et naturellement, c'est un jeu Pokémon, donc la plupart d'entre vous connaissent déjà les mécaniques de base du jeu avant même d'y avoir joué, donc vous n'avez aucune excuse pour ne pas l'essayer sous prétexte que ce serait trop difficile. D'autant que la difficulté est ajustable au début de la partie.

Un petit bémol cependant concernant ce choix de difficulté, le niveau facile est supposé vous permettre de vous passer de devoir manger régulièrement au cours du jeu, mais il y a un bug qui fait que si vous parlez à un vendeur de nourriture, le système de faim s'activera tout de même. Vous devrez alors quand même vous nourrir sans avoir reçu les 10 pommes gratuites offertes par votre mère. Donc si vous jouez, ne faites pas les bébés, jouez en difficile

Par ailleurs, cette version présentée aux Alex d'or est déjà obsolète, la plupart des bugs ayant été corrigés sur la version du jeu disponible via un launcher et régulièrement mise à jour. Aussi, si vraiment vous souhaitez y jouer, je ne saurais que vous conseiller de vous procurer ce launcher. Cependant, cette version est jouable et dure bel et bien environ 12h de jeu, pour l'avoir finie en 13h30 en ayant perdu 2h dans le casino " Vous avez donc de quoi vous occuper.


Remarques diverses

- Un appareil photo au nord du village de départ vous téléporte dans un mur du 1er donjon si vous avez le malheur de lui adresser la parole. C'est un bug déjà corrigé, mais à supposer que vous jouiez sur cette version où il est toujours présent, ne vous en approchez pas... et de maniere générale, sauvez régulièrement, au cas où...

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !