Test :
Le nid de Caladrius
Par Parkko

Temps joué : 1 h 15 min


Introduction

Malgré sa durée assez courte (environ 1h15), vous aurez le temps de jouer avec 14 personnages (mais très peu sont réellement jouables en fait) et vous ferez 3 pans du scénario du nid de Caladrius lors de cette démo.
Originalité de ce RPG ? Sans nul doute le fait que vous n'allez pas réellement combattre... mais plutôt soigner vos coéquipiers.


Awards généraux et spécifiques

Meilleur scénario (Note : 2,5/5)

J'ai pu terminer la démo proposée pour ces Alex d'Or au bout d'environ 1h15. Le jeu se divise en 3 différentes missions. Si la première nous propose plutôt une présentation du système du jeu, les deux suivantes me semblent plus dans l'optique de commencer un scénario, surtout la dernière.

Ce début en reste aux balbutiements et pour l'instant le jeu n'est pas assez avancé pour réellement juger l'histoire du nid de Caladrius.
Le peu que l'on voit m'a un peu perdu, je l'avoue. J'ai parfois eu du mal à tout comprendre, notamment les liens des personnages entre eux, ce qu'on nous expliquait et les tenants et les aboutissants de cette histoire. Je n'ai pas toujours compris les transitions d'une partie à l'autre, à part la guilde des mages blancs. La fin de la démo me semble un peu rushée, comme si l'auteur avait voulu caser pleins de choses avant de terminer cette démo pour les alex.

Ce qui m'intéresse, en revanche, c'est ce monde où on a organisé et institutionnalisé les fameux rôles et attributs des RPG. J'aime beaucoup l'idée que des aventuriers parcourent le monde et aillent à un endroit pour embaucher des gens dans le seul but de les soigner. Cela donne un mélange très intéressant entre un monde RPG et un monde réaliste, où tout d'un coup une logique d'administration contemporaine serait rentrée dans un univers complètement différent.

J'aime bien cette idée, mais je trouve le scénario pour l'instant un peu confus et pas assez développé. Espérons que lorsque le projet avancera, ces défauts seront gommés.

Meilleure mise en scène (Note : 2,75/5)

Je trouve l'histoire un peu confuse, et je pense que la mise en scène y est parfois pour quelque chose.

En effet, lorsqu'il s'agit de savoir si l'histoire est racontée de la meilleure façon possible, je ne suis pas complètement convaincu.
Déjà parce que je trouve que le titre manque d'une mise en scène environnementale : j'aurais apprécié pouvoir apprendre des choses sur le scénario, sur les personnages en fouillant le décor par exemple. Or ici, il n'y a rien, ou presque, pour soutenir le scénario et donner un peu de consistance à l'univers et aux personnages.

Au niveau de la construction de petites scènes, l'auteur y pense régulièrement et utilise des effets, comme par exemple un tremblement d'écran, mais ces petites scènes sont souvent trop figées, et les personnages parlent beaucoup sans qu'il ne se passe grand-chose (au mieux, ils marchent dans le décor). Mais je trouve que l'auteur peine un peu à utiliser au mieux tous les moyens disponibles sur Ace pour développer sa mise en scène.

J'ai noté aussi quelques fautes dans les dialogues, mais cela reste acceptable.

Meilleur gameplay (Note : 3,75/5)

Je trouve que le pari est plutôt réussi. En effet, décider d'ôter la possibilité au joueur de réaliser des attaques dans les combats pouvaient faire craindre un gameplay très attentiste et assez ennuyeux. Se contenter de soigner diminue les stratégies possibles dans les combats par exemple, et nous demande d'être moins souvent actif, comme nous n'avons qu'un personnage sur quatre (en général) à contrôler.

J'avoue que par moment c'est assez pénible, mais de manière générale, le pari est bien réussi. En effet, tous les mages blancs que l'on incarne sont différents : certains ne font que soigner, d'autres soignent mais peuvent attaquer (avec un drainage des PV). A noter que ces personnages possèdent aussi différentes caractéristiques qui modulent leur praticabilité. Le dernier mage blanc, par exemple, ne pourra pas utiliser son drain s'il possède trop de pierres dans son inventaire.

En fait, l'auteur a vraiment pris conscience qu'il devait réfléchir à une façon de rendre ses combats intéressants et ses mages blancs suffisamment différents pour intéresser son joueur.

Et j'avoue que j'ai pris plaisir à ne pas m'interroger sur les attaques ou magies à faire contre les monstres, et simplement me concentrer sur garder mon équipe en vie.
C'est original, plutôt bien vu, ça s'inscrit très bien dans le scénario. Bref, je trouve ça malin.

Je n'ai pas forcément saisi du premier coup certains tutoriels de combat, mais avec l'utilisation des personnages on comprend assez vite les différences de gameplay.

A noter que le jeu est plutôt facile, et que ça fait plaisir de faire une partie sans avoir de game over.



Meilleurs graphismes (Note : 2,5/5)

Si les graphismes du nid de Caladrius ne sont pas honteux, je pense que c'est peut-être un point qui pourrait être retravaillé.
On retrouve l'univers visuel de Rpg Maker Ace, c'est sans surprise mais ça reste tout à fait cohérent et acceptable.

Je trouve que certains donjons sont un peu inutilement labyrinthiques et parfois interchangeables. Ces cavernes n'ont pas réellement d'âme et je trouve dommage que le mapping s'intéresse plus à nous faire tourner en rond dans le donjon (quel est le bon chemin ?) qu'à nous proposer des challenges ou des énigmes.

Certaines maps intérieures me semblent un peu trop grandes également, c'est pas honteux, mais je pense que ça pourrait être retravaillé.

Il me semble que le charset d'un personnage jouable est mal calibré également (à voir dans le template ce qu'il en est). J'en parle dans la vidéo pour plus de précisions.

On pourra peut-être regretter un manque d'originalité pour l'univers visuel, pour moi ce jeu ressemble à beaucoup à beaucoup d'autres que j'ai pu faire, et qui sont un peu interchangeables sur ce point. Il y a une certaine homogénéisation, surtout que Ace est un logiciel pas mal utilisé dans la communauté du making.

Meilleure ambiance sonore (Note : 3,5/5)

D'après la fiche jeu, il y a des créations originales pour l'ambiance sonore.

J'ai bien aimé la bande son. Si l'univers visuel est, comme je le disais, un peu interchangeable et sans personnalité forte, je trouve que l'auteur a fait un choix plus marqué pour son ambiance sonore. En effet, j'ai trouvé qu'il y avait un côté parfois décalé sur certains titres choisis, qui donnent une certaine touche originale et intéressante au titre, étrange et parfois presque humoristique. En tout cas, j'ai bien aimé et je l'ai remarqué.

Pour les effets sonores, je pense qu'on aurait pu en mettre plus, notamment pour favoriser une prégnation auditive du joueur quant à l'univers qui l'entoure. En revanche, certains effets sonores m'ont marqué, comme celui de la "validation" ou je ne sais pas comment l'appeler, qui est simple mais que j'ai trouvé vraiment différent de ce que j'avais entendu, et pourtant parfaitement choisi et vraiment sympa. C'est assez rare pour être souligné.

Je pense que j'aurai aimé que cette originalité soit encore plus forte, par exemple en créant des petites scènes ou des effets également à travers la musique.


Conclusion (Note totale : 3,25/5)

Le nid de Caladrius est une démo assez courte et il est toujours difficile de juger des jeux qui ont le potentiel de durer des heures sur une durée aussi réduite. Mais malgré tout, ce début me semble intéressant.
A n'en pas douter, l'auteur a parfaitement réfléchi à son système de combat. Tous les mages blancs ont une particularité et cela permet de renouveler chacune des trois parties du jeu. En plus, cette idée de ne faire jouer qu'un mage blanc est inclue dans le scénario : en effet, ici vous êtes dans un monde où, lorsqu'on souhaite partir à l'aventure, on vient engager un mage blanc. C'est quelque chose de tout à fait cohérent et crédible, et cette réalité basique échappe souvent aux RPG et ces fameux héros qui vont sauver le monde sans réellement penser à savoir qui pourrait les aider au mieux ! Ici, ce mélange de monde fantastique avec un monde beaucoup plus réfléchi me plaît vraiment.

J'aimerais que dans la suite du jeu, le scénario soit par contre plus clair, car pour le moment cela reste un peu confus et pas toujours bien emmené (beaucoup de révélations en peu de temps). Tout comme la mise en scène qui est un peu faible, et qui mériterait de réserver des moments plus forts, au moins visuellement parlant.

Le titre, malgré tout, est intéressant et mérite le coup d'oeil.


Remarques diverses

Points Positifs
  • Un système de combat différent et original
  • La rencontre du RPG avec un monde réaliste et des institutions contemporaines
  • Une bande son originale et dynamique
Points à améliorer
  • Un scénario trop confus
  • Une mise en scène qui peine à réellement transcender son sujet
  • Des graphismes un peu trop fades et qui manquent de personnalité

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !

Page : 1
Pseudo Commentaire
Page : 1

Vous souhaitez donner votre avis sur ce test ? Connectez-vous à votre compte, ou créez-vous un compte !