Test :
Invincible

Temps joué : 4 h


Introduction

Invincible, un jeu qui promet plusieurs types de fin ce qui sous-entend une potentielle re-jouabilité. C'est un parti pris déjà intéressant.

Nous jouons un personnage qui n'a pas vraiment le profil du héros classique lambda et qui possède quand même des tendances violentes qui va devoir plusieurs fois fuir durant son aventure.

Du coup ai-je eu la meilleure fin?

Aucune idée, mais je me demande surtout si je n’ai pas eu la moins sympa en tout cas.

Ne pas lire si vous ne voulez pas être spolié d'une des fins possibles.
Secret (Cliquer pour afficher)
J'ai tué Damas




Awards généraux et spécifiques

Meilleur scénario (Note : 1,75/5)

Même si certaines idées sont intéressantes ou potentiellement intéressantes (comme les fins différentes, entre autres), il y a une chose qui est évidente dans le scénario, c'est que l'on a du mal à comprendre le but du personnage principal (on va dire héros, même s'il n'a pas le profil. Du coup, je vais mettre des guillemets sur le terme héros tout le long du test).

Des développements intéressants et originaux semblent se dessiner dans l'idée générale du jeu. Laissant poindre quelque chose qui pourrait accrocher la curiosité du joueur.

Malgré tout j'avoue être dubitatif quant à la structure et au développement de l'intrigue.

Je me suis quand même (trop) souvent retrouvé à me poser la question: "Pourquoi?" et à continuer par "bon admettons" pratiquement tout le long du jeu.
Ceci dans le sens où les situations sont assez particulières et pas forcément bien amenées.
Prenons l'exemple du début du jeu (ça évite le spoil)

Nous commençons le jeu chez nous et nous retrouvons à être obligé d'aller dans la cave (appelée cellier au début du jeu, puis plus tard dans le jeu appelé grenier) et voir une stèle dans celle-ci. En nous y approchant un ennemi apparait et on doit le tuer parce qu'il nous attaque. Pourquoi?, bon admettons, nous avons une réponse assez particulière plus tard qui sera grosso-modo le fil conducteur du jeu: les stèles. Mal de tête et il se réveille devant son assiette dans la cuisine. Pourquoi?, bon admettons, c'est un rêve. Et en fait ce n'est pas le cas puisse que (on m'oblige à le constater) la stèle est bien là.

Bref, je sors et là j'ai: "Ho non pas encore toi" et de nouveau un combat contre un garde. Pourquoi?, bon admettons que je n’ai pas explication valable. Et une fois que l'on a battu ce nouvel ennemi, nous avons de nouveau un fond noir et une téléportation chez nous à côté de notre lit. Et là le héros conclu littéralement par: "Allons voir Damas". Un peu abrupt quand même.

Donc va la voir et là, nous la combattons. Pourquoi?, bon admettons, c'est un mec qui cherche la bagarre pour un rien. Nous allons passer la phase allez retours au château pour nous intéresser au moment où notre cher "héros" se retrouve nez à nez (chez lui) avec un voleur dont il va cacher le cadavre Pourquoi?, bon admettons, parce que scénario, mais va quand même se faire poursuivre pour ce meurtre Pourquoi?, bon admettons, parce que scénario.

Pour résumer, le jeu nous demande très souvent une compétence assez grande de suspension consentie de l'incrédulité. Un peu trop importante pour moi. Certains se laisseront certainement porter par ce style narratif particulier où l'on est souvent largué dans tout les sens du terme.

Il m'est aussi arrivé plusieurs fois de me retrouver dans "une boucle d'histoire" ou ressemblant beaucoup à une phase de jeu à laquelle j'ai déjà joué. Mais aussi la phase du fameux château du début où j'ai même dû reprendre l'ensemble de mes sauvegardes précédentes une à unes pour retrouver l'endroit où le jeu bouclait sur lui-même.

Et certaines phases de jeux se ressemblent quand même beaucoup. En bref un scénario mêlant originalité et cliché dont la réalisation ne lui permet pas d'être notable dans le domaine par sa présentation. C'est vraiment une chose qui plombe le jeu de manière globale et c'est vraiment pas une bonne nouvelle par rapport à ce que l'auteur a voulu transmettre.

Meilleure mise en scène (Note : 2/5)

La mise en scène est minimaliste avec quelques améliorations çà et là du jeu et vers la fin. Globalement peu utilisée, elle existe à minima dans certains moments clés. Je ne parlerais pas du tout ici de l'ambiance sonore et du mapping, mais pourtant pour la mise en scène ces éléments devraient intervenir pour illustrer le propos de l'auteur.

Pourquoi j'en parle pas ici?

Parce que même si l'attention est louable de proposer une mise en scène, l'auteur propose une mise en scène qui ne sert pas forcément de manière efficace son jeu. Et c'est vraiment une chose particulière du jeu, puisse que, dans l'absolu, il n'avait pas réellement besoin de développer des scènes élaborées.

En effet, les échanges sont assez classiques, il n'y a pas de moment justifiant des scènes de malade illustrées (en fait dans l'absolu on pourrait, mais bon admettons), donc nous sommes dans une configuration assez simple d'échanges entre protagonistes d'un jeu classique.

Même si je ne suis pas très fond noir, même si je ne suis pas protagonistes statiques, ou même si je trouve des fois peu intéressant les dialogues d'explication qui durent de longues minutes à lire se résumant souvant à une ou deux phrases; j'ai trouvé le jeu efficace. Efficace dans le sens où les dialoguent passent facilement et ne sont pas longs, où il existe quand même un absolu derrière. Non le jeu ne nous balance pas du lore plein la tête et se contente du minima.

Alors, certainement trop dans le minima, mais à jouer, au moins ça passe tant que tu es dans le concept du jeu dans la suspension consentie de l'incrédulité. Alors que dire de la mise en scène à part qu'elle est maladroite?

Eh bien pas grand-chose, elle a le mérite d'exister et j'ai envie de dire que pour un premier projet, le présenter aux alex d'or c'est franchement une excellente chose !!!!!

Vous qui lisez ces lignes, faites ça sans déconner, ça vous servira !!!!

Ce n'est pas parce que l'on vous pointe vos défauts qu'il faut renoncer, au contraire !!!
Ce chapitre d'encouragements est nécessaire, car il faut le dire: créer, même un jeu pas top, c'est toujours mieux que rien faire qu'on se le dise !!!!!!

Bref une mise en scène peu présente mais existante quand même.

Meilleur gameplay (Note : 1,25/5)

Niveau gameplay, l'auteur a voulu des combats qui ne sont pas forcément très compliqués à faire. Pas de chichis avec des systèmes complexes qui éventuellement ne pourraient ne servir à rien. Et c'est un point non négligeable et notable. Combien de jeu RPG maker se mettent dans des systèmes qui se révèlent pas forcément pas si utiles que ça?

Une bonne partie!! Et qui plus est, il arrive souvent, même sur les jeux professionnels, de se retrouver à proposer des phases annexes qui ne donnent qu'un élément notable mais pas significatif.

Nous avons bien sûr des magasins qui proposent des armes (et autres dans certains cas) qui ne sont pas destinés à nos protagonistes. Et là-dessus, j'avoue avoir été très surpris de le constater. Mais, il faut le dire, cela a un sens plus tard. Sens que je ne vais pas forcément exposer pour ne pas spoiler de trop.


Je peux citer l'ensemble des villes puisse qu’elles consistent à proposer des quêtes de chasse sur place et dans une grotte (à peu près). Et se retrouver à chercher ce que l'auteur voudrait que l'on fasse. Équilibre compliqué certes, mais indispensable à la structure du jeu.

En bref le jeu se perd avec des combats assez monotone et des dynamiques plutôt bancales, mais avec une constante assez significative.

Meilleurs graphismes (Note : 1,75/5)

Le graphisme global est assez particulier. Il existe en effet des partis pris assez discutables sur la forme. Toutes fois le soft peut se reconnaitre dans son style et n'est-ce pas un moyen de se démarquer?

Je partirais du principe que oui. Sauf que beaucoup d'éléments ne semblent pas en adéquation avec la charte graphique du jeu. L'essentiel étant les facesets qui clairement ne sont pas forcements toujours raccords.

Nous pourrions parler du mapping du jeu assez particulier avec des essais vraiment intéressants. Mais...

Mais... L'ensemble ne paraît pas forcément cohérent ni même justifié. En effet, il arrive souvent, trop souvent que les maps soient vides et inutiles (l 'un ou l'autre ou les deux).

Ce parti pris est vraiment intéressant dans l'absolu, mais ne fonctionne pas. Nous avons l'impression d'une sorte de melting pot (imbroglio) d'idées plutôt qu'une cohérence véritable.

Beaucoup de map (surtout de type donjon) se retrouvent avec des architectures aucunement crédibles ni réalistes.

Meilleure ambiance sonore (Note : 2,5/5)

L'ambiance sonore est particulière, notamment lors du début du jeu où l'auteur a pris parti de pas mettre de musique, voir d'effets sonores. L'ensemble du jeu donne une impression de musique sympa, mais exploitée de manière hasardeuse ou pas assez technique.

J'ai beaucoup apprécié les musiques proposées dans celles non RTP, oui pour en citer qu'une je dirait celle de l'écran titre, mais il y en a d'autres encore! Mais leur utilisation n'était pas forcément judicieuse. Et c'est là-dessus que l'auteur s'est un peu plombé entre autres.

Le fond sonore existe, mais peu élaboré. Même si, le jeu tente des trucs, il se trouve que niveau auditif, il y a vraiment des manques. Et c'est vraiment con.

Car il y a de bon choix, juste un manque d'expérience.

Même si l'absence de son ou un fond sonore discret peut donner une ambiance pesante ou significative, le jeu lui (du moins surtout au début) n'utilise pas correctement la situation pour engendrer le son. Ni dans le fade in, ni sur le fade out, ni même dans le côté judicieux de l'absence.


Conclusion (Note totale : 2/5)

Ce jeu est un jeu lancé par un débutant. Pour avoir parlé un peu à l'auteur, son but est de s'améliorer et ça, c'est une bonne chose !!!

Nous sommes en face d'un jeu présenté par un débutant qui propose ce qu'il peut faire et ça, c'est une chose que je conseille à tout maker: Proposez vos jeux même si vous estimez qu'il n’est pas terrible. Ne serai-ce que pour progresser et voir ses propres faiblesses.

Bref, je félicite l'auteur d'avoir proposé son projet aux Alex d'or, qui est un concours, car je pense pour les motivés, il permet de faire ses armes plus efficacement.

Donc, rien que pour cela bravo. Beaucoup n'aurait pas fait ta démarche !!!

Ne relâche pas tes efforts, testes des jeux, regarde (pour ceux ouverts) comment ils sont fait, prend çà et là et demande de l'aide, des conseils. Bref ne lâche rien !!!

Et si t'as besoin, tu me mp sur discord, je te conseillerais autant que possible. Courage et bienvenue dans le monde du making !

Points Positifs
  • Héros plutôt original
  • Scénario simple
  • Plusieurs fins possibles
Points à améliorer
  • Le mapping, moins grand, moins vide.
  • La structure du récit qui sonne irréelle.
  • Plus de clarté sur les lieux où aller et les objectifs à réaliser



Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !

Page : 1
Pseudo Commentaire
Page : 1

Vous souhaitez donner votre avis sur ce test ? Connectez-vous à votre compte, ou créez-vous un compte !