Test :
1 Rpg Sans Nom Épisode 6

Temps joué : 6 h 30 min


Introduction

Ah ! Je retrouve donc la série des 1 RPG Sans Nom ... Je m'en rappelle bien , puisqu'en 2009, mon premier test n'était autre que celui du quatrième opus des 1RSN. Entre temps, j'en avais testé d'autres. Ici, le but pour moi sera aussi d'évaluer les progrès effectués par les auteurs du jeu, Chaos64 et Hypnodisc, depuis tout ce temps. Je m'en charge plaisir, et cette fois, c'est dans l'univers de Pokémon qu'il va falloir se replonger ...


Awards généraux

Gameplay (Note : 3/5)

Le gameplay ...
On va commencer par le système de combat puisque c'est la principale attraction du jeu. Il s'agit du système de base un peu modifié.
Quand le combat débute, on a le droit à une analyse très distinguée (du style "Ce Pokémon chante aussi bien que Britney Spears" pour Melofee) de la part du Pokédex, ou tout du moins si on a activé celui-ci depuis le menu du jeu.
Ensuite, on se retrouve avec 4 personnages ... Dont le Grand Po Fin qui concrètement ne sert à rien (il est là en tant que dresseur) à part donner les objets aux autres, sauf qu'il est comptabilisé en tant que personnage (mais intouchable), ce qui est assez embêtant et un peu mal pensé en fait, il devait y avoir mieux à faire de ce côté-là.
Après, le schéma est assez identique à un RPG classique, avec des ajoutes "Pokémonesques". Nous avons trois "Pokémons" (Chaos, Hypnodisc et Alex) qui ont chacun leurs propres caractéristiques (et les noms d'attaques sont fidèles à l'original), mais malheureusement, en utilisant une jauge ATB. Cette jauge ATB étant assez lente, elle a la faculté surtout de sérieusement ralentir les combats et de casser un peu la dynamique du jeu par la même occasion, ce qui est foncièrement dommage, et de plus ne correspond pas vraiment à l'esprit Pokémon. Le mix de deux systèmes de combat est assez spécial, au final.
Pour les autres subtilités du gameplay, ils s'agit d'emprunts logiques à la série de Game Freaks: les C.S. notamment (Capacités Spéciales, permettant notamment de couper les arbres, déplacer des rochers lourds, etc ...).
Le gameplay du jeu, dans son ensemble, demeure tout de même appréciable.

Histoire (Note : 3/5)

L'histoire se veut parodique et loufoque. Ce sont tous les joyeux lurons habituels des 1 RPG Sans Nom qui s'incrustent cette fois-ci dans l'univers surexploité mais néanmoins riche de la série vidéoludique Pokémon. Evidemment, il y a de quoi faire.
Cela se présente avec la quête très simple et revue d'obtenir tous les badges pour accéder jusqu'à la Ligue Pokémon ... Heureusement, on peut compter sur l'humour cher aux 1RSN pour rendre le tout plus égayant, nous passer à rire, et rendre certaines situations amusantes, ou encore ridicules. L'histoire est sympa, elle se laisse parcourir agréablement, pour peu que l'on ne trouve pas cet humour ni l'esprit Pokémon redondant. Ce qui ne fut, fort heureusement, pas spécialement mon cas, bien que cela pourrait arriver à d'autres personnes.
On passe plutôt des moments funs dans l'ensemble, même les champions d'arènes sont caricaturés au possible.
Les dialogues sont bien présents, mais de qualités inégales ... Certains nous paraissent trop longs et lourdingues, alors que d'autres à l'inverse, peuvent sembler légèrement bâclés.
En contrepartie, on regrettera les (trop) nombreuses fautes (d'orthographes, de syntaxe, de frappe, d'inattention ...) qui entachent un peu le tout et brise même un peu l'immersion dans le jeu et ses dialogues.
Mais dans l'ensemble, le postulat de base s'agissant de parodier Pokémon demeure plutôt réussi.

Ambiance et Immersion (Note : 2,5/5)

Honnêtement, c'est assez difficile à dire. Cela reprend l'univers de Pokémon donc si on apprécie, on peut vite se laisser entraîner. D'autant plus qu'on sait généralement à quoi s'attendre, alors on peut sans problème s'immergé dans l'aventure. Certaines personnes ne ressentiront peut-être pas une telle immersion.
Pour ce qui est de l'ambiance, c'est très abstrait. Une fois qu'on a coupé le jeu, on ne peut pas dire qu'il nous reste dans la tête, en tout cas, pas pour ma part. Je ne pense pas que l'aura du jeu ait été l'un des principaux soucis des auteurs, et tout simplement parce que quand il s'agit de parodier une série déjà existante, de plus est quand celle-ci est très très connue, c'est vraiment ardu de parvenu à recréer une vraie "ambiance".
L'immersion, elle, bien que parfois un peu cassée par de nombreuses homogênités graphiques et ce notamment au niveau des personnages (voir catégorie "Graphismes", plus bas dans le test), va et vient selon notre envie de jouer ou non. On peut parfois se sentir lasser par cette aventure somme toute routinière et du coup, marquer une pause. C'est le type de jeu auquel on jouera "pour le fun", comme on dit (m'enfin, c'est bien le but un peu, non ?).

Conceptions sonores (Note : 3,75/5)

Ben ... Les musiques sont en majorité (à peu près toutes ?) issues de la série Pokémon. Donc noter la "beauté" de ces musiques de qualité professionnelle ... Voilà quoi.
Mais pour le coup, en effet, ça ne peut qu'être cohérent. Les thèmes par endroits sont bien choisis, l'ambiance musicale des Pokémons originaux est totalement respectée, sur ça, il n'y a pas grand chose à contester.
On notera aussi la présence de bruitages destinés à servir certains gags de manière fun, grâce à la mise en scène. Car une bonne ambiance sonore est aussi quelque chose de primordial pour un jeu humoristique ... Dans le cas présent, on peut dire que c'est plutôt réussi.

Graphismes (Note : 2,5/5)

Quand les graphismes sont issus de Pokémon, c'est à dire pour les décors du jeu (maps), il n'y a pas de problème, bien que cela soit parfois entaché par un level design pas toujours à la hauteur (cf rubrique sur la catégorie concernée, plus bas dans le test).
Par contre, au niveau des personnages, ils viennent d'un peu partout, et cela crée un résultat bien peu harmonieux avec des tas de problèmes d'homogênités graphiques ... Et là il faut le dire, ça fait moche ! Même si la série nous avaient déjà un peu habituée à ça, ça n'aurait pas été de refus de revoir ça pour cet épisode, au passage. Surtout que certains personnages ne sont pas vraiment utiles, alors autant les adapter au même style que les normaux. Personnellement, j'accroche pas du tout quand plusieurs personnages ont des différences de résolution, de qualité ou de style graphique dans un même endroit, je trouve même que cela casse l'immersion.


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 0,5/5)

Enfin, ça aurait été surtout pratique de préciser qu'est-ce qui est personnalisé dans le jeu. Ce qui n'est pas le cas, et ce qui n'aide pas beaucoup les jurés pour évaluer ce critère.
De toute façon, à part les graphismes tout droits sortis de Pokémon, les autres s'accordent souvent mal entre eux et font parfois même un peu tâche, alors ...

Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes de jeux (Note : 2,5/5)

Le système de combat un peu personnalisé n'est pas mauvais en soit, mais souffre (selon moi) de la présence de cette fichue jauge ATB qui casse bêtement la dynamique et le principe même des combats à la Pokémon.
On note aussi le défaut d'avoir le Grand Po Fin en tant que membre de l'équipe à part entière lors des combats, ce qui n'est pas logique, et en plus peut faire perdre des tours d'attaques à l'adversaire de temps en temps.
Pour ce qui est de la forme du système en lui-même, il se calque assez bien sur Pokémon, en différent tout de même bien sûr puisque l'on attaque à trois contre un.
Sinon au niveau des systèmes personnalisés pas grand chose à se mettre sous la dent, si ce n'est par exemple la présence du Pokédex, qui à défaut de vraiment servir à répertorier les Pokémon et autres comme dans les vraies versions, pourra vous donner des indications relativement débiles (amusantes au départ, lourdes sur la longue, malheureusement, les blagues ne se renouvelant que très peu ...) sur chaque Pokémon que vous affrontez, en étant activé dans le menu. Menu qui par ailleurs, reprend celui de base du logiciel.
Sinon, on note que certains Pokémons évoluent parfois, avec les fameuses scènes d'évolution donc.
Voilà pour ce qui est des systèmes de jeu, le reste se trouve dans la partie "Gameplay".

Level design (Note : 3/5)

Honnêtement, je n'ai pas trouvé le level design tip top.
Déjà parce qu'il ne respecte pas toujours la série des Pokémon. Il y a souvent des endroits trop espacés, notamment dans les villes. Dans celles-ci d'ailleurs, les maisons ne paraissent pas forcément toujours bien placées. Heureusement, certaines s'en tirent mieux que d'autres, comme Viredebord par exemple que j'ai trouvé plutôt réussie (par rapport à d'autres, mais je n'ai plus tous les temps en tête, désolé).
Donc,certains environnements sont mieux faits que d'autres, mais vu la faible distance d'affichage avec RPG Maker, et à cause des espaces proposés dans le jeu, on peut parfois vite se perdre à l'extérieur, ou alors ne pas savoir où aller. Bon dans l'ensemble ça reste surmontable, mais je regrette surtout que la fidélité à Pokémon pour ce qui est du mapping des villes ne soit pas des masses respectées parfois. On aurait pu s'attendre à mieux, à une meilleure disposition de certains éléments, et à un travail un peu plus approfondi de ce côté-là. Dommage.
A part ça, on retrouve les grands "classiques" de Pokémon, inévitables forcément: les hautes herbes, les corniches, etc ...
Bon au niveau des grottes, c'est plus réussi et plus fidèle ... Mais c'est aussi et surtout plus aisé à reproduire, donc bon.
Pour résumé: acceptable dans l'ensemble, mais pas de quoi pavoiser. L'esprit est là toutefois.

Personnages (Note : 3/5)

Les personnages ... Et bien, pas de mystère, ce sont les même d'un épisode de 1RSN à l'autre, alors ceux qui connaissent déjà la série ne risquent guère d'être dépaysés. Nous avons en tant que dresseur le Grand Po Fin, celui qui faisait office de "grand méchant" dans les anciens épisodes de la série. Nous retrouvons Alex Rutipa, le héros de base du logiciel utilisé. Et de même, Chaos et Hypnodisc, qui se sont intégré dans leur propre série de jeux, pour ceux qui ne le savent pas. Le Grand Po Fin est un peu un loser, mais c'est peut-être le plus fun, grâce à son comique de situation. Les trois autres sont souvent en train de faire des répliques un peu vaseuses ou alors se chamaillent entre eux.
Ajoutez cela les personnages habituels d'un jeu Pokémon: le professeur, le rival (San Goku !), les champions d'arène ... Et vous aurez le casting complet.
C'est plutôt efficace bien que très stéréotypé pour un jeu humoristique, surtout que maintenant, on commence à avoir l'habitude avec eux.

Univers (Note : 1,75/5)

J'ai l'impression de me répéter, mais l'univers, c'est juste une reprise de celui de Pokémon, avec des ajouts de 1RSN en plus. Y a aucun autre background que celui (supposé) des Pokémon, ou alors éventuellement celui des anciens épisodes de la série des 1RSN, mais là, c'est totalement indirect. Bon, heureusement nous avons tout de même droit à un continent inédit, reprenant fidèlement le principe de Pokémon. Mais y a pas grand chose à dire de plus sur l'univers du jeu.

Narration et Mise en scène (Note : 3,5/5)

La mise en scène est plutôt bonne et agréable. C'est un point essentiel pour un jeu humoristique: si on veut faire rire le joueur, et bien cela ne passe pas que par les gags dialogués, mais aussi par la gestuelle des personnages, des comiques de situation, des bruitages sononres funs bien placés au bon moment, etc ... Et avec 1 RPG Sans Nom, 6ème du nom, le contrat est plutôt bien réussi !
Animer les scène est toujours préférable si on ne veut pas que le joueur "s'enquiquine". Sans grand éclat non plus, la mise en scène demeure astucieuse et diablement efficace.

La narration, quant à elle, est un peu plus laissée de côté. Disons que celle-ci est suggérée, le joueur n'en a pas réellement besoin à vrai dire. C'est Pokémon, on ne risque pas trop d'être perdu, et la narration sert juste pour l'introduction en fait ...

Humour (Note : 3,75/5)

Le jeu mise à 90% sur ça. L'humour parfois un peu "planplan" (on dira ça comme ça) de la série évolue peu, on aime ou aime pas.
Certains vannes sont hyper prévisibles et du coup n'ont que peu d'intérêt. A l'inverse, certaines blagues sont vraiment bien senties, et du coup forcent le rire du joueur par la même occasion. Bien entendu, il serait extrêmement difficile de créer un jeu totalement hilarant du début à la fin.
L'humour s'incruste même dans le "Pokédex" (juste censé donné une rapide description des Pokémon) avec des descriptions malheureusement se rapprochant plus d'un humour "pipi-caca", et ça c'est bien dommage.
Après, il vaut quand même mieux connaitre un peu la série pour éviter de sentir "rejeté" par certaines blagues que les nouveaux-venus ne comprendront pas forcément. Ceci dit, le jeu ne tombe quasiment jamais dans du private joke bête et méchant (on notera les apparitions plutôt sympathiques en guest-star de certains makeurs comme Monos ou Kilam1110, mais à part ça pas grand chose, juste des petits clins d'oeils ou références plus ou moins dissimulées à droite à gauche), ce qui par ailleurs est plutôt appréciable, au final.
Notez l'humour d'un jeu est totalement subjectif puisque on peut adhérer totalement au style d'humour tout comme on peut l'exécrer au plus au point et ne jamais se sentir concerné.

Originalité (Note : 0,75/5)

De l'originalité ici ? Il va falloir creuser ...
Il s'agit d'une simple parodie et donc dans le fond, aucune originalité.
Surtout que la quête de base de Pokémon est reprise en tant que telle et que donc, on sait parfaitement à quoi s'attendre (collecter tous les badges, etc ...). Donc non, il n'y a pas d'originalité dans cela.
Il faut aussi que les gens arrête de confondre "humour" et "originalité". Je ne sais pas si c'est le cas ici, mais le fait que le jeu soit marrant ne le rend en rien original.
Les systèmes de jeu font figurent de "déjà-vu", le scénario n'est qu'une reprise plus ou moins parodiée d'une série de jeu existant ...
Bon, on dira quand même que le délire général de la série qui est de voyager d'un univers (déjà existant) à l'autre (Naruto, Pokémon ...) est assez original lui, oui, mais ce n'est pas cet épisode-là qui l'a inventé.
Participation assez inutile dans cette catégorie, je pense. Mais bon, ce n'est que mon humble avis.

Départ / Introduction (Note : 3/5)

Le début n'a rien d'exceptionnel en soit mais a le mérite d'être déjà moins redondant que celui de certains anciens épisodes où on avait droit à une musique rock'n roll hyper pénible pendant des plombes. Là ça va déjà un peu mieux. Bon du moment que l'on connait l'univers de Pokémon (et qui ne connait pas), on reste dans quelque chose de très classique avec la fameuse introduction du professeur (toujours chercheur de Pokémon, tout ça), le départ dans la maison ... Tout cela saupoudré d'un peu d'humour, et puis voilà.
On se laisse entraîner sans problème, après du moment que l'on connait Pokémon, et éventuellement un peu la série des 1 RPG Sans Nom, il n'y a aucun effet de surprise.
Mais effectivement, l'introduction a le mérite de reproduire son modèle avec fidélité, plus une dose de personnalité supplémentaire.


Conclusion (Note totale : 3,5/5)

1 RPG Sans Nom, on aime le principe ou pas, mais dans tous les cas, on ne peut pas nier les efforts qui ont été faits pour ce nouvel épisode. Et il y a une qualité qu'on ne peut pas enlever aux auteurs du jeu: ils vont au bout de leurs idées, finissent leur projet, ils sont réellement productifs.
Par rapport aux anciens volets de la série, des progrès ont été faits avec ce sixième opus, qui en plus de ça, s'offre une belle durée de jeu.
Le jeu est plutôt bon et sympa à jouer, même si on regrettera quelques défauts: des scènes qui paraissent un peu bâclées, que ce soit pour des dialogues ou pour des maps. Ou encore, des dialogues qui grouillent de fautes en tout genre et qui amenuisent l'expérience de jeu, à cause de petites choses pourtant bien faciles à revoir et à rectifier. Ou bien, un système de combat qui aurait pu être plus approfondi et des blagues qui auraient eu le mérite d'être parfois plus renouvelées.
Car effectivement, l'humour qui est censé être le point fort du jeu oscille entre le pathétique et le génie. Dommage, car finalement, ce qu'on retiendra du jeu (en partie), c'est cette cruelle manière d'être de qualité totalement inégale. Que ce soit au niveau de l'histoire, du mapping, ou encore des graphismes extrêmement hétérogènes ... On se dit qu'en hissant le niveau du jeu au même niveau de qualité pour tout, il aurait pu être très bon ! Au final, il y a tout de même un sentiment de frustration après l'avoir fini.
Mais en tout cas, cela ne fut pas déplaisant, et j'en félicite leurs auteurs pour cela. Bonne chance pour vos futurs projets.


Remarques diverses

- Le temps de jeu que j'ai indiqué est approximatif étant donné qu'il n'est pas donné avec le menu des jeux 2k3.
- Il y a une foule de fautes, toutes les noter m'aurait bouffer mes vacances ... Faites y attention, il y en a pleins qui se corrigent très facilement, et en plus on dirait que c'est surtout de l'inattention ... Essayez de plus revoir ça !

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !