Test :
Academy of Cobaltia

Temps joué : 1 h 15 min


Introduction

Academy of Cobaltia est une petite démo relativement courte d'un jeu avec un gros potentiel. Vous incarnez un professeur sur une île volante magique, qui doit aider ses élèves à apprendre la magie et ce qui l'entoure. C'est une simulation d'école plutôt osée et surprenante pour un jeu RPG Maker.

Voyons donc les points forts et faibles de cette démo :




Awards généraux et spécifiques

Meilleur scénario (Note : 3,5/5)

La démo étant extrêmement courte, il me sera difficile, comme il l'a été pour eux, de vous expliquer l'entièreté de l'histoire.

Nous sommes un professeur, visiblement d'une fin de vingtaine / début de la trentaine, qui se retrouve à naviguer sur un bateau volant dans le but de rejoindre une île magique, Cobaltia, dans laquelle nous venons passer un entretien pour devenir le professeur de magie de l'académie Ulbertia. Une fois arrivée sur l'île, nous irons chercher l'appartement dans lequel nous logerons ainsi que l'académie en question.

Évidemment, en une heure, compliqué de développer énormément une histoire... Enfin pas si vous voulez que la personne puisse également jouer un peu. Cependant, il sera utile et agréable de noter que par divers éléments, comme les examens de nos élèves, la conversation avec des PNJs du jeu ou encore en allant fouiller un peu dans la ville, il nous est possible de nous renseigner et d'en savoir plus sur l'univers global du jeu.
On y apprend alors que l'île de Cobaltia n'est pas la seule île, qu'elle vole grâce à une magie, que celle-ci a été découverte grâce à un homme il y a de cela de nombreuses années, et qu'il est encore très lent et difficile pour les humains de ce monde de se renseigner sur celle-ci. Les études de la magie semblent encore activement se faire.

Le jeu ne prend d'ailleurs pas des plombes à nous expliquer une histoire par une introduction longue et ennuyeuse, nous sommes directement plongés dans l'univers du jeu et notre personnage, grâce à une panoplie de deux choix bien amenés, nous indique ce que nous venons faire sur l'île tout en l'expliquant à l'un des personnages.

Concernant les personnages, nous en avons déjà un petit aperçu. Notre personnage a un caractère bien trempé, mais on peut le jouer de deux différentes manières : Soit un je-m'en-foutiste, quelque peu grossier et sec, ou bien comme un mec un peu plus civilisé. Je me permettrai d'aborder le pourquoi de la mention de ce détail un peu plus tard.
Deuxième personnage, Mme Mime, une autre professeure, qui même si elle n'a pas grand rôle dans cette démo, montre clairement un penchant quelque peu déplacé envers notre protagoniste. Pas touche la vieille !
Le directeur de l'école ainsi que Marcus, le surveillant, semblent d'ores et déjà des personnages relativement importants dans le jeu et sa continuation.

Pour finir, nous avons les six élèves de notre classe, qui ont tous un caractère bien défini malgré le très peu de paroles et de texte qu'ils ont. Un gros effort sur l'utilisation des émoticônes sous forme de bulle, des textes et de leurs tailles pour signifier des sentiments et des personnalités sans même qu'ils n'aient besoin de trop parler. Leurs compétences également, aident à les dissocier et les différencier, même si pour cela la couleur de leurs cheveux semblent beaucoup aider.

Je note le scénario convenablement puisque malgré le temps, tout semble bien ficelé, cohérent, original, de par la nature des personnages et celui que l'on joue, même si on regrettera un peu la non-originalité des élèves, un vrai cliché d'école américaine.

Meilleure mise en scène (Note : n/a)

Je préfère ne pas noter cette rubrique puisqu'elle contient bien trop peu d'éléments pertinents dû au fait que la démo soit courte. La note fera ici vraiment basse comparé à la qualité réelle du jeu. Tout ce qui a besoin d'être dit l'a donc été plus en haut.

Meilleur gameplay (Note : 4,25/5)

Pour le gameplay, il y a tellement de choses à dire que je vais faire comme cela : je vais énoncer les points positifs, en expliquant le pourquoi, et expliquer, s'il y a, les points négatifs dans le même registre, pour que ce soit plus digeste.

Le plus gros potentiel de ton jeu, et c'est ce par quoi je vais commencer, c'est bien sûr les épreuves des examens, et notamment la plus prometteuse : l'épreuve des potions. Cette épreuve est une vraie pépite, un vrai bijou. Vous avez dix minutes pour préparer une potion demandée, en suivant les instructions d'un livre. Vous avez trois liquides, qui vous serviront de base, des ingrédients, plantes, fruits, roches (qui devraient s'appeler minéraux plus que roche) etc. Ensuite, une encyclopédie pour comprendre l'utilité de tous ces ingrédients et ce à quoi ils ressemblent, pour ne pas vous tromper. Vous devrez alors allumer le feu du chaudron, touiller, retouiller, ratatouiller, zieuter la couleur de la fumée, ne pas trop faire brûler, et quand tout est prêt... On met dans la petite fiole ! Puis on sert aux juges qui nous disent si tout est parfait !
Côté négatif, j'ai fini avec 4 secondes le temps de tout comprendre, en soit rien de grave, mais j'ai failli perdre puisqu'avant de verser la potion dans la fiole, on nous demande si on veut la verser, puis si on est vraiment sûr, et le timer continue de tourner, alors je pense qu'il faudrait qu'il soit arrêté le temps de ce dialogue bien précis.

Concernant les autres épreuves, celles du quizz de culture G est très bonne, puisqu'en réalité si on explore bien tout avant les tests, toutes les réponses devraient être simples ! Par contre, trop d'indices sont donnés je trouve, réduisez peut-être à 2/3 indices max, pas 5.

Concernant le reste, les combats contre les mannequins sont plutôt basiques mais intéressants, et l'épreuve la plus compliquée est celle du combat contre Carlos ! Le problème n'est pas l'épreuve en soit, c'est la façon dont tout cela est amené. Les places notamment dans le combat, avec l'option avancer/reculer, sont un peu compliquées à saisir, dommage que vous ne les expliquiez pas avant l'épreuve. Également, j'ai cru comprendre que pendant les cours, parfois s'affichaient des petites icônes qui signifient qu'une cinématique se lancera. Personnellement, je n'avais pas du tout compris... Ce jour-là, Mme Mime pourrait nous rendre une petite visite pour nous expliquer ce fonctionnement et que l'on ne le rate pas !

Attention par contre à la redondance des cours, ceux-ci, comme les "devoirs" du professeur, pourraient également se faire avec des mini-jeux, ou bien des textes à trous avec des choix possibles déterminant la qualité de notre cours et la qualité de l'apprentissage des élèves.

Concernant Mme Mime, Il nous est indiqué que l'on gagne/perd des points avec elle selon nos réponses, donc il y aura une dimension sociale dans ce jeu. Outre le fait que cela soit une énorme partie de gameplay et qu'elle pourrait rendre le jeu d'autant plus incroyable, cela est amené de manière fine et élégante, c'est pas bourrin. Cependant, j'annonce que je veux pouvoir sortir avec mes élèves, le monsieur aux cheveux rouges étant mon prétendant.

Concernant les personnages en général, les rues sont pleines de vie, c'est très plaisant, mais j'aimerais qu'on puisse également parler à tous les personnages, certains sont fixes mais n'ont aucun dialogue. J'aimerais aussi des interactions avec eux, avec choix dans les dialogues, comme par exemple gifler la gueuse qui ose me traiter de gueux, moi, professeur. Sans rire, des choses de ce genre augmenteront le plaisir de parler à tout le monde.
Également, les personnages mouvants dans la ville n'ont aucune hitbox, cela ne me choque pas et ne me dérange pas, mais à choisir, j'aurais préféré un modèle à la Pokemon 5G, dans la ville de Volucité, où les personnages évitent notre personnage quand elles foncent normalement dans sa direction. Impossible de parler avec eux, mais ces personnages ont des sortes de petites boîtes de dialogues au-dessus de leur tête quand vous les frôlez, pour dire des banalités comme "Poussez-vous" "Vite, je suis pressé" "J'ai oublié quelque chose" "Je vais arriver en retard'...

J'ai énormément aimé le personnage, durant notre examen de potion, qui fait un peu n'importe quoi en arrière-plan, qui bouge beaucoup, qui fait apparaître une fumée noire, qui met ensuite le feu à sa potion, qui panique en tournant autour de son chaudron, tout cela apporte tellement de vie et d'ambiance au jeu que personnellement je trouve l'immersion très réussie.

Le système de jour/nuit, les différents jours de la semaine ainsi que les saisons sont une mécanique vraiment appropriée à l'univers des simulations comme la vôtre. L'ajout du calendrier avec tout ceci permet de se repérer dans le temps. Vous n'avez pas fait l'erreur de mettre une heure qui défile automatiquement, ce qui aurait je trouve, rendu les interactions possibles avec la ville, bien moins pratiques.
A cela s'ajoute également la météo, très bon point, avec la pluie, les orages et la neige (qui sera visible dans le jeu final mais pas dans la démo, on est au printemps, logique).
Par contre, ne pas jouer le dimanche, pourquoi pas dans la démo, mais dans le jeu final, je souhaite que cela soit implanté si possible !

La carte de votre monde n'est pas très vaste mais l'on pourrait vite s'y perdre. Heureusement, les nombreux panneaux de votre ville définissent précisément les endroits et sont très utiles pour se repérer.

Je noterai également quelques petits détails qui m'ont fait plaisir : les options, le premier jeu de cette année qui me fait l'honneur d'ENFIN pouvoir sprinter automatiquement si je le veux, ou bien même régler le son... Merci

Le personnage a la possibilité de choisir son nom! Encore une fois, je le note puisque c'est également le premier jeu que je teste qui contient cette possibilité. J'aurais bien aimé également pouvoir choisir la couleur de peau et peut-être même parmi homme ou femme. Pourquoi pas même quelques personnages différents selon le sexe dont on pourrait avoir plusieurs couleurs de peau (4 pourraient suffire, comme dans Pokémon, très blanc de peau, blanc, bronzé voire métisse et noir par exemple).

Le choix de la difficulté du jeu, également, est à noter ! Un choix si banal et peu original de manière générale, pourtant complètement original et sympathique dans votre jeu, sous forme de questionnaire qui influera aussi sur vos compétences de professeur ! Une petite ingéniosité

Les menus sont ceux de base de RPG Maker Vx Ace, mais sont bien utilisés, sont aussi fluides que le peuvent être ceux de base, évidemment, mais surtout, les infos sont parfois un peu indigestes!

Finalement, dernier point, j'ai énormément apprécié la photo, en début de jeu et que l'on a dans notre inventaire, du lieu de résidence que l'on doit chercher. Simple mais tellement efficace et immersif.

Meilleurs graphismes (Note : 4,5/5)

Parlons maintenant des graphismes de ce jeu.

Le jeu est plutôt vraiment beau dans l'ensemble. Le thème semble y être plutôt médieval et l'univers va très bien dans ce sens. La ville est joliment avancée, les rues sont belles, pas trop grandes, les maisons sont très diversifiées, les commerces le semblent aussi d'ailleurs. Les gros bâtiments comme la banque et l'académie sont très bien faits, ils ne dénotent pas avec le reste du jeu.
Concernant le port, il est également plutôt joli, le bateau également. Le seul bémol concernant les maps qui se trouvent près du bord, c'est que leurs bords sont un peu trop lisses. J'ai l'impression de gros blocs de béton volants plus que d'une vraie île volante arrachée du sol. Alors je me doute bien que l'on ne soit pas sur Minecraft, mais je pense que vous pourriez améliorer cet aspect.

L'esthétique des boîtes de dialogue également est un point à évoquer. Le style est beau, simple, épuré, une boîte de dialogue avec l'aspect du personnage, son prénom et les choix de dialogue dans une boîte au-dessus. Cela amène un cachet supplémentaire à l'introduction de ce jeu.

Côté point faibles, on notera les toits plutôt plats et sans âme, sans décoration, alors qu'ils sont de parfaits balcons. Certaines maisons, étant très grandes, ont également un toit peu esthétique, mais ce n'est pas un très gros souci. Le problème de grandeur se ressent également dans les maisons qu'on peut visiter, elles ne sont pas toutes trop grandes, mais parfois trop vides. De longs couloirs sans rien dedans, c'est un peu bizarre. L'académie, c'est son point faible, de grands espaces, certes c'est normal, mais très peu comblés... Dommage.



Meilleure ambiance sonore (Note : 4/5)

Côté musique, il y a quelques petites choses à dire et à redire également !

Tout d'abord, commençons par les points forts : les musiques avec lesquelles on jouera la plupart du temps sont bonnes, pas trop redondantes, plutôt dans le thème du jeu et ne le dénaturent pas. Avec ça, le jeu à son lot de petits bruitages et effets sonores, qui donnent un cachet au jeu.
Je suis néanmoins un peu déçu du manque de diversité dans certains sons. Certaines musiques devraient être changées, par exemple celle de la journée en extérieur, ne devrait pas être la même (aussi joyeuse et gaie) durant la nuit, qui est censée être plus douce et calme au vu de l'éclairage etc.

Il y a un manque cruel d'ambiance sonore durant les phases de la météo : pas de bruit de pluie à mon souvenir, pas de bruits d'éclairs ou de tonnerre durant l'orage, pas de bruits de mon personnage qui marchent dans des flaques d'eau... Bref je sais que c'est un petit souci que vous avez, alors qu'elles sont supposées y être.
Également, je trouve qu'il manque un peu de vie dans la ville, peut-être des bruits de pas, des bruits de foule qui passent près de nous, des bruits de musique au loin, le bruit du vent, des gens qui parlent... Tout cela rendrait votre jeu bien plus immersif. C'est la même chose pour ce qui est des maisons ou de l'académie. Un plancher qui craque, des bruits de fond, des personnes qui parlent...


Conclusion (Note totale : 4/5)

En conclusion, Academy of Cobaltia est une petite pépite également, amenant un style plutôt original de simulation, rondement ficelé et avec énormément de potentiel. Je ne serais pas surpris de voir ce jeu gagner un award ou être dans la catégorie Espoir de l'année.

Le jeu est une démo et il est très, voire trop court, mais il a réussi à me donner tellement de points, qu'ils soient positifs ou négatifs, à traiter, et ce n'est pas donné à tous les jeux aussi courts.
Un jeu qui pourrait, si les créateurs s'en donnent les moyens, aller très, et je dis bien TRÈS loin dans les mécaniques et dans son gameplay au point de trouver un potentiel éditeur qui s'y intéresse comme le rêveraient nos deux amis.

Un dernier mot ; bravo, bravo pour le jeu et pour les efforts que vous y avez mis, simplement pour une démo, et bonne chance.


Remarques diverses

Attention aux petites fautes, rien de bien grave :
-Sur ce, et non pas Sur ceux.
-Les accords entre pluriel et couleurs, attention, c'est une règle bizarre de la langue française.
-Les noms des métiers au féminin

Un petit bug également dans la grande porte de l'académie. Parfois, on monte à l'étage et nous sommes directement ramenés en bas, puisque l'on apparaît souvent directement dans la porte et donc dans le script pour descendre.

Certains menus sont en anglais parfois, attention, c'est flagrant!

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !

Page : 1
Pseudo Commentaire
Page : 1
Qb!k - Publié le 20/07/2022 à 19:29:32


Concurrent
46 messages
Très bon test qui a réussi l'exploit d'éveiller ma curiosité.
Le concept est intéressant et peut-être que je testerais le jeu à l'occasion.
ScriptuRe - Publié le 20/07/2022 à 19:59:01


Admin
65 messages
Merci ! Ca fait plaisir !
De retour pour vous jouer de mauvais tours.

Vous souhaitez donner votre avis sur ce test ? Connectez-vous à votre compte, ou créez-vous un compte !