Test :
Fragmata : Le Tranchant des Larmes

Temps joué : 30 h


Introduction

Temps de jeu réel : 35H à l'heure où je rédige ce test. Il me manque 5 à 7h.

Fragmata est LE jeu le plus long de cette année. C'est un bon vieux RPG comme on les connait, un bon vieux RPG comme on ne semble plus en faire.
Mais attention, quantité n'est pas gage de qualité et souvent un jeu de ce type s'essouflera après 10 heures et deviendra injouable après 15.

Quid de Fragmata ? Lisez bande de fous.




Awards généraux et spécifiques

Meilleur scénario (Note : 4,5/5)

Le scénario de Fragmata est plutôt simple en apparence, c'est un RPG classique où l'on joue en personnage venant de la petite ville de Dinan et qui a pour mentor un vieux sage, un prêtre qui travaille dans l'église du village.
Le jeu ne commence pas tout à fait par ce personnage puisque il met en scène Cybèle, jeune prêtresse usant de la magie blanche. Cybèle, accompagnée d'une amie qu'elle n'a pas vue depuis longtemps, vont ensemble aller se promener et faire quelques emplettes pour préparer à l'hospice une petite fête, prévue dans la ville.

Cependant, un attroupement semble se faire devant le château et une annonce importante va être faite. En effet, un homme, qui n'est autre que la maître de notre amie avec qui nous sommes, est amené sur la place publique. On l'accuse d'être un vulgaire traître. On va même jusqu'à, sur la place publique devant le peuple, l'assassiner. A cela, notre amie est très vite reconnue comme étant sa disciple, et en quelques secondes, la voilà morte, assassinée à son tour. Dans un enchaînement rapide des choses, nous essayons de nous échapper, mais sommes capturée. Une mage blanche, ce sera toujours utile pour la guerre selon les soldats.

Après avoir suivi Cybèle, on suivra notre personnage principal, Ned, que l'on peut renommer. Parfois, nous aurons une interlude pour revenir à Cybèle.
Nous la reverrons à un moment avancé de l'histoire et je dois dire que j'en avais vraiment envie, on s'attache vite à elle.

Pour ce qui est de la trame principale, c'est une quête visant à empêcher une sorte de démon, de s'emparer des épées de Skaadi. Ces épées, une fois fusionnées, peuvent détruire le monde.
Nous sommes là pour empêcher leur fusion et pour empêcher la faille de mana de détruire le monde en apportant malheur et destruction. Plusieurs plot twist sont à prévoir, donc je ne spoilerais rien de l'histoire plus que ça.

Concernant les personnages, le notre est plutôt tête à claquer, oscillant entre Cybèle et Dana, alors que le choix est très vite fait !! Ces moments sont un peu chiants, je dois l'avouer, parce qu'ils peuvent amener à de longs, très longs pavés narratifs. J'ai encaissé jusqu'aux 20/25 heures de jeu, puis ensuite les histoires de romance m'ont lassées.

Cybèle, est un personnage fort, très bien écrit, ancienne prisonnière et rescapée des expériences faites sur elle. Elle n'a qu'un but, sauver les esclaves.

Angus est un personnage plutôt en retrait, mais bien écrit et ayant voué sa vie à aider un peuple orc voué à la mort après son massacre.

Gringe est un peu le Yangus/Sanchez de Dragon Quest. Le tonton bienveillant, figure presque paternelle, qui est un bourrin et vous sauvera tous vos combats.

Nauta est un peu le sauveur du groupe, quand il nous apporte son bateau et son aide. Un personnage énergique et assez hyperactif qu'il faudra vite calmer.

Enfin, Bragith, bonnasse stylée qui ne servira que si vous utilisez une technique assez spéciale en combat dont je parlerai plus tard.

Pour le reste des personnages, comme le prêtre, mentor de Ned, le doute est toujours en suspend concernant leur réel dessein. Sont-ils des méchants déguisés en bienfaiteurs, ou simplement des bienfaiteurs étrangement honnêtes ?

Meilleure mise en scène (Note : 3,75/5)

C'est un peu là où le bât blesse. En fait, il y a beaucoup de cinématiques, de jolis plans, d'explications, etc... mais parfois la narration est très lourde. On commence le jeu de manière convenable, sans trop de chichi, sans trop d'explications, on est lancé dans une guerre qu'on a pu prendre le temps de comprendre grâce au prologue avec Cybèle. Puis arrivent les dialogues un peu plus longuets, les personnages qui tentent de plus en plus de se rapprocher... ce qui est bien, soyons honnête, l'auteur nous fait évoluer nos personnages tout au long de l'intrigue, mais... disons qu'à un moment, on sature.

Je dirais que moi, personnellement, le moment où j'ai saturé c'est quand on est dans le monde du mana et que Cybèle et Dana nous font leur long monologue d'amour, qui honnêtement n'apporte rien de plus que de détester les personnages qu'on apprécie pourtant beaucoup, normalement.
Si moi j'ai saturé ici, c'est cependant dans le manoir de Skaadi que la plupart des gens vont raccrocher. Il y a des pavés, des pavés de texte immenses, longs comme ma bibliothèque. On a un chapitre entièrement dédié à l'histoire, avec des énigmes pour parvenir à ces histoires et il y a des explications de plus en plus compliquées, on repart du début pour arriver au monde actuel... c'est plus que lourd.

Avec tout ce que tu fais avaler comme scénario avant, cet endroit sera vraiment celui que les gens haïront le plus, à mon humble avis.

Il y a aussi ces fondus au noir, avec texte noir sur fond blanc, que tu utilises souvent (je me rappelle du moment où on grimpe la falaise pour arriver au manoir de Skaadi). Ces éléments scénaristiques là sont vraiment détonants dans le reste de ton jeu. Une cinématique classique, une voix parlée... ou n'importe quel autre procédé plus "classe" et "distingué" ferait mieux l'affaire.

Sinon, le jeu est plutôt sympathique niveau mise en scène, beaucoup de scènes où les personnages parlent autour d'une table, d'un dîner, d'un feu, d'un bateau...

Meilleur gameplay (Note : 3/5)

Pour commencer simple, nous allons parlons des combats. Ceux-ci sont utilisés à bonne fréquence, fuyables, même si il faut éviter de le faire quand on a pas le sort pour, parce que sinon on peut simplement avoir un Game Over quand on fuit avec un personnage mort. . .
Outre ce "léger" souci, il vaut simplement mieux ne jamais les fuir, ils ne sont pas trop durs en dehors des mini-boss et boss, permettent toujours d'avoir un niveau correct et de ne pas se faire ouvrir au moindre monstre un peu compliqué. Je dirais que l'endroit qui pose le plus de souci, c'est l'oasis, puisqu'il est vraiment très dur au niveau des combats, les mobs popent bien plus que d'habitude, on épuise vite nos soins et utiliser des éthers, denrée très rare, c'est contrindiqué. En plus de cela, une fois que vous êtes bien bien épuisés, sans soins, vous devrez affronter un boss très puissant. Ce boss amène à un autre, qui est facultatif, mais qui n'est quasi pas faisable, puisque c'est un petit easter egg qui doit être revu.

Il y a bien la tour, qui est aussi très punitive, mais qui offre au moins énormément d'objets plus qu'utiles. A la fin de celle-ci, épuisés, vous devrez faire face à un autre boss, qui lui n'est pas battable. Vous devrez simplement survivre tout en lui infligeant un nombre de PV relativement correct. Vous serez en suite TP en bas de la tour, à deux pas d'un soin par une fée.
A ce niveau là, monstres, mini-boss et boss, sont tous vraiment bien calibrés.

A cela pourrait s'ajouter la mention des mers et des océans, qui n'impliquent aucun combats et même si c'est quand même vachement agréable, tu pourrais au moins mettre un petit pourcentage de chances que des bêbêtes d'océan nous attaquent parfois.

Le souci, c'est qu'il faut que les personnages aient certains sorts et cela se passe par le Manatum pour trois d'entre eux, Ned, Angus et Bragith. Sachant que ces trois personnages étaient dans ma composition... je vous laisse deviner que les Animas, obligatoires pour acheter des sorts, m'ont été vraiment très utiles.
A cela, j'ai ajouté dans l'équipe Gringe, le tank classique de tous bon RPG, qui est selon moi indispensable. Il apprend ses sorts de manière classique, en montant de niveau, dont un soin vraiment sympathique et des capacités à la fois puissantes mono-cibles et multi-cibles.

Je dirais que le problème principal du Manatum, c'est qu'il est un peu labyrinthique et qu'on ne sait jamais quoi prendre. En soit, je conseille de prendre les sorts de base, feu, glace, eau, air, foudre... et ensuite booster le sort de feu jusqu'à l'avoir en multi-cibles. Une fois cela fait, se focaliser sur les autres personnages.
Pour Angus, il faut obligatoirement le soin de base et le soin amélioré, ainsi que l'omnisoin de base et celui amélioré. Cela permettra de soigner même des petits bobos, mais à moindre coup. Je dirais que l'omnisoin II, est obligatoire dès 15 à 20 heures de jeu.

Concernant Bragith, je l'ai utilisée pour une raison simple : elle donne de l'ATB, obligatoires à Gringe et Ned pour faire de bons dégâts. La stratégie est simple : On utilise d'abord Ned, qui sera souvent le plus rapide, pour attaquer d'entrée de jeu. Bragith arrive ensuite et va donner de l'ATB à Gringe. Angus arrive ensuite, peut attaquer si aucun dégât n'a été pris (soit avec son bâton un peu nul, pour dire de faire quelque chose, soit avec son sort de lumière mono-cible ou multi-cible que je recommande, pour ne pas être trop passif). Ensuite, Gringe attaque avec assez d'ATB et fait très mal. Puis vous avez souvent de l'ATB supplémentaire sur Ned ou Gringe qui se font attaquer, vous soignez, etc...

Le souci de Bragith c'est que si vous ne lui apprenez pas au moins un sort offensif, elle peut vite devenir inutile sans mana. Le mana, lui, vous ne le régénérerez QUE pour Angus.

Les autres personnages, moi, je les ai trouvés un peu "bof", honnêtement. Le souci, c'est qu'une fois que vous avez joué une heure sans eux, puisqu'ils ne montent pas de niveau s'ils ne sont pas dans l'équipe, ils deviennent injouables. Donc faites attention. Il serait préférable que tous les personnages gagnent des niveaux, même sans être dans l'équipe.
Comme tout RPG, ne songez ni à jouer sans Angus, le soigneur, ni sans Gringe, puisqu'il fait les dégâts principaux. Ned est obligatoire je crois, donc dans ce cas là, je pense que Bragith est un bon choix. Nauta fait un peu doublon avec Ned, Dana est bien mais surtout contre les monstres classiques, pas les boss et Cybèle... pauvre Cybèle... elle n'est jouable à la place de personne réellement...

Attention, cependant, à Ned et Gringe, qui vont TRÈS SOUVENT rater leurs attaques qui utilisent l'ATB. Parfois, c'est fatal.

Les donjons, sont à la manière des FF et des DQ, longs, labyrinthiques, fastidieux... mais bon sang ce qu'on sent un sentiment de progression et d'achèvement une fois que l'on les finis! C'était à la fois éprouvant, mais satisfaisant, d'entrer dans un donjon qu'on savait se terminer par un boss.

Il y a un bon nombre de quêtes, secondaires, qui permettent beaucoup de liberté, d'exploration, de choses très sympathiques, comme des bons objets, des armes, etc... C'est très bien d'y avoir pensé.

Egalement, Dinan, votre ville de départ, peut s'agrandir en rameutant plein de gens que l'on croise et à qui on parle pour qu'ils aillent s'y installer! Cela permet, quand vous revenez leur parler, d'avoir des boosts de PV, d'attaque, de magie... Grâce au musée d'Enos, vous aurez aussi des objets, par exemple une croix décorative, à placer dans le village et qui boostera aussi vos stats. Ces objets s'obtiendront en ramenant divers artéfacts que l'on trouve en explorant des lieux souvent facultatifs.
La ville de Dinan finit donc par se remplir, se construire, se paver, un port lui est dédié, une grotte est ouverte... On sent un putain de sentiment de satisfaction et d'utilité comme plus ressenti personnellement depuis DQ V et son système de personnage qui grandit.

Comme dans tous bons jeux RPG, vous aurez par la suite, sur la mappemonde, un bateau, pour voguer sur les flots, puis même un aéronef, pour passer par dessus les obstacles comme les montagnes.
Votre bateau, au début, ne pourra pas franchir les eaux profondes, puis ensuite avec sa réparation, sera apte à la faire. Encore une fois, un sentiment de progression.

Petit bravo pour les énigmes chez Skaadi, je les ai énormément appréciées.

Mention spéciale également sur la maison de Dinan où tu y places les succès possibles, c'est assez ridicule de ne pas l'avoir dans un menu et plutôt contraignant, mais c'est tellement drôle, ça donne un côté amateur mignon...

Il doit sûrement encore y avoir énormément de choses à dire, mais pour le moment je m'arrêterai là.

Meilleurs graphismes (Note : 4,25/5)

C'est presque là où le jeu réussit le plus, au final. L'auteur a une réelle conception de ce qu'est une jolie ville médiévale. Alors oui, il est vrai qu'on ne peut pas tout faire et qu'on se trouve rarement dans d'énormes villes, mais la plupart d'entre elles sont vraiment magnifiques. On a vraiment un sentiment de travail, de ruelles serrées, de bâtiments habités, de vie...
Il est vrai qu'on ne pourra jamais combler mon fantasme de ces villes énormes et labyrinthiques, mais on atteint presque la perfection dans certaines villes, comme Effugius.

Enos, la ville des sables basée sur un système d'échelons, est magnifique. La scène de bataille qui s'y trouve permet également à l'auteur de s'amuser à ce niveau-là.
La ville de Yini, avec une ambiance japon, médiéval, avec les sakuras, respire la zen-attitude et est vraiment belle.
Mais ma préférée, mon dieu, c'est celle D'Effugius et je le répèterai autant de fois qu'il le faut.

Badin, quant à elle, est la ville qui fait le plus tâche au milieu des autres. Trop vide, trop cache-misère, trop grande pour rien, des décors moins jolis, vraiment à retravailler. Pourtant, la route pour y accéder, dans la montagne, avec sa petite ville perdue, est réellement magnifique.
La ville de Safaros, elle, est aussi très décevante. Les tentes ne sont pas des plus jolies et l'intérieur de celles-ci est vide et peu attrayant.

Mes donjons préférés seront sûrement ceux qui utilisent les cristaux, ces grottes sont colorées, lumineuses et vraiment incroyablement jolies, mais le donjon de la ville de Les Balnides est de loin le meilleur.
Visuellement parlant, le plus décevant sera sans doute celui de la tour, visuellement.
La manoir des sorcières est très bien fait également, rien à dire dessus, j'ai adoré.

Le jeu est vraiment cohérent de part en part, la mappemonde est MA-GNI-FI-QUE ma ché-wie!! Elle est vraiment travaillée, elle permet réellement de se déplacer à l'intérieur d'elle sans soucis, elle est pratique, belle d'en haut et en étant dessus, franchement, chapeau, parce que c'est sûrement la plus belle mappemonde de l'année 2022.

On finit malheureusement sur une note négative, mais le background des combats est juste affreux. Par pitié, change ça vite parce que ça fait vraiment tâche aussi.

Meilleure ambiance sonore (Note : 3,5/5)

Il est toujours très dur pour moi de noter quelque chose comme l'ambiance sonore d'un jeu vidéo, surtout que je rédige ce test un moment après que j'y ai joué.
Cependant, je sais que tu comptes retravailler l'entièreté des musiques, pour qu'elles soit toutes de toi, donc je vais me contenter d'être concis, j'ai été vraiment complet sur le reste des points de ton jeu dans les autres parties de ce test.

Je vais être honnête, les musiques sont oubliables en l'état, mais en jeu, elles sont vraiment entraînantes et pas redondantes. On pourra cependant regretter le fait que les musiques des combats soient oubliables et un peu répétitives après 40 heures de jeu, donc mets-en plus, si possible, ou mets-en des différentes selon la faune locale... déserts, forêts, montagnes... cela apportera vraiment quelque chose de plus à ton jeu.

Également, rajoute un peu plus de bruits d'ambiance s'il te plait, c'est souvent plutôt plat... Des bruits de pas, d'oiseaux qui chantent, parfois de feux qui crépitent, des bruits de cigales, d'insectes en tout genre, de gouttes d'eau qui tombent dans les grottes... certes, ces bruits sont parfois présents, mais pas en assez grosse quantité. Rajoute des fonds sonores lorsque l'on est dans des tavernes, dans des foules, etc...


Conclusion (Note totale : 4,25/5)

Pour résumer, Fragmata est un très bon jeu. Mais il n'est pas adapté à tout le monde. Moi, très souvent lassé par les jeux en général et ne prenant plus énormément de plaisir à jouer à des RPG, me suit fait surprendre de A à Z. Du premier pas dans ce jeu, à la retrouvaille de Cybèle, à l'attaque d'Enos, à la partie dans le monde de Mana, tout m'a plu. Même les deux longues heures de lecture de texte dans le manoir.

Pourquoi ce jeu m'a tant plus alors qu'il est si lourd en narration parfois ? Je n'en ai aucune idée. Aucune.

Ce jeu, il se joue, il se vit, il se fait, il s'apprécie et je ne saurais vous dire par quelle magie il réussit à nous transporter dans un monde aussi développé et parfois indigeste, mais il y arrive.
35 heures de jeu. C'est énorme pour un jeu amateur. Celui-ci peut aisément devenir professionnel et se commercialiser.

J'ai oublié de tas de choses, dans ce test, des tas de bonnes choses, mais si vous avez du temps, testez-le au moins quelques heures.


Remarques diverses

Des fautes parfois, déjà corrigées si je ne m'abuse.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !

Page : 1
Pseudo Commentaire
Page : 1
Skoomoh Bellum - Publié le 28/07/2022 à 00:08:02


Concurrent
16 messages
Merci beaucoup pour ce test ! Ça met en lumière des soucis que je vais m'empresser de corriger.
Pour ce qui est des notes, c'est très motivant : les notes élevées me font plaisirs et les plus basses me donnent envie d'améliorer mon jeu. Je sais au moins que je vais continuer à travailler pour quelque chose ! L'objectif est clair : créer le meilleur jeu possible, et les retours sincères m'aident franchement.


Un petit mot pour l'avenir de mon jeu :

-Pour les musiques, elles sont en cours de composition. J'espère qu'elles plairont !
-certaines vieilles maps vont être refaites car trop anciennes.
-il y aura beaucoup moins de combats aléatoires. Ce sera compensé par plus de récompenses (XP, Animas, etc.)
-la difficulté sera mieux ajustée et les personnages mieux équilibrés.
-il y aura plus d'options (réglage son, par exemple)
-tous les petits détails restants...

Merci encore d'y avoir joué car je sais que ce n'est pas évident de tester un jeu long.

ScriptuRe - Publié le 28/07/2022 à 00:15:57


Admin
69 messages
Merci à toi de m'avoir suivi pendant mon jeu, ça a été un plaisir. Je finirai les dernières heures du jeu bientôt !!

Merci pour ton commentaire, j'espère que je pourrais jouer à la version finale un jour !
De retour pour vous jouer de mauvais tours.

Vous souhaitez donner votre avis sur ce test ? Connectez-vous à votre compte, ou créez-vous un compte !