Test :
Flavio Lan : Lacertilia
Par Kitu14

Temps joué : 1 h 30 min


Introduction

Flavio Lan : Lacertilia est un jeu de Wataru, jeune maker peu connu du public. A l'allure intéressante, il cache bien des surprises.


Awards généraux

Gameplay (Note : 4,25/5)

Un point & click avec en plus de multiples mini-jeux intéressants ? Ca, c'est original, et bon à prendre ! La possibilité d'intéragir avec quasiment tous les éléments du décor est très sympa, et pousse le joueur à toucher un peu à tout. Les mini-jeux, bien qu'un peu étranges, sont travaillés et intéressants.

Histoire (Note : 2,75/5)

L'histoire, avouons-le, n'est ici qu'un prétexte pour amener le jeu... Même si elle est assez space et qu'elle y correspond rien, elle est un peu trop longue à se mettre en place, et c'est dommage, vraiment. C'est une grosse déception pour moi, car il y avait du potentiel pour faire beaucoup mieux !
Mais ce défaut n'est pas irrémédiable, je suis convaincu que Wataru peut mieux faire.

Ambiance et Immersion (Note : 3/5)

Dés le début on est carrément dedans, grâce au style bien particulier et à l'ambiance loufoque mise en place avec le premier dialogue. J'ai pas grand chose à dire, car l'humour est ce qui fait tout ou presque ; il vaut mieux le découvrir que le raconter.

Conceptions sonores (Note : 3,5/5)

Les musiques sont un peu trop répétitives, et c'est dommage. Mais l'abondance d'effets sonores toujours très appropriés contribue au comique du jeu, et c'est très bien.

Graphismes (Note : 3,5/5)

Le style de graphismes, très spécial, est un pile ou face de la part de Wataru, le maker. Il a de la chance car déjà, je les aime, mais en plus, je tiens à noter objectivement !
Alors ici, le truc, c'est que c'est vraiment original. On rentre carrément dans un univers loufoque en lançant Flavio Lan, et c'est pas plus mal ! Même s'ils ne sont pas très détaillés et rarement magnifiques, j'apprécie pas mal ce style, qui est l'un des points majeurs du jeu.


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 2,25/5)

Comme précisé dans la catégorie Graphismes, je les ai appréciés. Mais cependant, cet award récompense les plus jolis graphismes custom ; or, Flavio Lan n'est pas magnifique, il faut le dire. Je ne sais pas quels jeux seront face à lui lors de cette session des Alex d'Or, donc je lui attribue une note qui est à sa juste valeur, mais je maintiens que le style n'est pas fait pour être beau, et que j'ai du mal à comprendre son inscription dans cette catégorie.

Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes de jeux (Note : 3,5/5)

On note un menu personnalisé, des mini-jeux custom, et c'est pas rien ! De plus, comme ils sont bien réalisés, pas de soucis, Flavio Lan remporte une jolie note.

Level design (Note : 2/5)

Il est difficile de parler de Level Design pour Flavio Lan. Le problème principal est que le joueur n'a pas tellement d'options qui lui sont réservées, et que quand c'est le cas, la progression est agencée de façon un peu trop linéaire pour que l'on puisse vraiment considérer ça comme du bon LD, pour moi.
Malgré tout, ce n'est pas un problème ; le jeu s'en sort très bien avec son style de LD, pour l'instant. Wataru peut considérer ça comme un point à améliorer, si il le veut, mais ce n'est pas non plus "nécessaire".

Personnages (Note : 3,5/5)

Des tonnes de personnages loufoques, c'est ce à quoi il faut s'attendre en lançant ce jeu. Du violent Flavio à son imbécile de partenaire Karl tout en passant par les divers zombies que l'on peut rencontrer, pas de quoi être déçu, ils sont tous drôles et c'est ce que veut le jeu. Et encore, c'est juste pour les 4 premières salles qu'on peut dire ça ! Je ne veux pas gâcher la surprise des joueurs et je préfère ne rien dire sur la suite.

Univers (Note : 4/5)

L'univers est REMPLI de petits clins d'oeil. Rien que dans le bureau du commissaire, il y a une triforce et un bout de niveau de Mario. Les clins d'oeil, ça suffit à me charmer ; combinés à un univers constamment loufoque et rempli de drôlitude ( oui, c'est un mot dans mon dictionnaire ), ça en fait un jeu fait pour cet award.

Narration et Mise en scène (Note : 3,5/5)

L'histoire, comme je l'ai dit, n'est pas mon aspect préféré du jeu. Cependant, même si j'ai l'impression d'en revenir au même argument, tout est mis en scène d'une façon vraiment drôle ! Les dialogues, bien qu'un peu répétitif, sont tous aussi absurdes les uns que les autres. Même si la plupart d'entre eux n'ont que peu d'intérêt, scénaristiquement, ils agrémentent la trame principale d'une très jolie façon, et ça fait plaisir.

Humour (Note : 3,25/5)

Le jeu se veut drôle, et il l'est parfois, c'est sûr ! J'adore l'humour absurde et j'ai été satisfait. Mais certaines blagues sont quand même foireuses, hein


Originalité (Note : 5/5)

Que dire ? J'ai été tellement surpris par Flavio Lan que j'ai décidé de lui attribuer mon propre award de l'originalité. Note maximale que je considère vraiment très méritée, pour toutes les raisons que j'ai pu énoncer durant ce test.

Départ / Introduction (Note : 2,5/5)

La petite intro d'une quizaine de secondes est jolie mais ne nous amène pas directement dans le jeu, comme je l'aurais espéré. C'est dommage, mais Flavio Lan se rattrape sur la suite.


Conclusion (Note totale : 3,5/5)

Flavio Lan, dans son ensemble, est un jeu intéressant qui mériterait plus d'attention. L'humour omniprésent est presque palpable dans l'ambiance générale, autour des personnages, des éléments du décor, des dialogues... c'est le point le plus important du jeu. Malheureusement, l'humour est quelque chose que tout le monde ne peut prendre de la même façon ; et même si l'humour absurde a tendance à avoir beaucoup d'effet sur moi, peut-être que trop d'humour tue l'humour, ici.
En effet, l'abondance de situations absurdes est lassante à la longue, et j'ai presque trouvé le jeu un peu trop long, c'est dommage. Mais ça n'en fait pas un mauvais jeu, au contraire, car les éléments de gameplay sont bien apportés, les dessins entièrement custom sont toujours sympas, et la musique, bien qu'un peu répétitive, reste agréable à écouter.

Comment synthétiser ce test, et donc résumer le jeu en un mot, me demanderez vous ? C'est bien simple : loufoque.
Et rappelez-vous en : Pour l'ordre, la justice, et le poulet au curry !


Remarques diverses

Attention, des fautes à la pelle dans le Lisez-moi, ça fait mauvaise impression ! Je me suis demandé ce que ça allait être pour le jeu en lui-même...
Bon, là, ça va, des corrections ont heureusement été apportés dans le jeu, et des syntaxes grammaticales accompagnées de quelques éventuelles fautes seront vos seuls soucis ; la perfection grammaticale n'existe pas, c'est donc acceptable.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !