Test :
Tell Me
Par garsim

Temps joué : 6 min


Introduction

Avant que vous ne lisiez le test, je tiens à préciser que pour expliquer certaines notes, j'ai dû recourir à des exemples tirés du "jeu" (je mets ce terme entre guillemets car il s'agit plutôt d'un film en fait), et qu'il est donc possible que je spoile involontairement certains passages.
Je vous recommanderai donc, si vous voulez garder une surprise totale, de d'abord jouer au jeu visionner le film avant de lire le test. Ca ne vous prendra que cinq minutes (si, si, le temps joué indiqué au début du test est juste ! ), donc ça ne vous tuera pas... vous.


Awards généraux

Gameplay (Note : 1/5)

Je crois bien que ça va être la seule fois où je vais faire une justification aussi brève pour cet award... en effet, parler de "gameplay" pour Tell Me serait très difficile, étant donné... qu'il n'y en a pas ! Il ne s'agit que d'un film interactif, donc le "joueur" reste passif devant l'écran. Et on ne peut pas regarder un film de la même façon que l'on joue à Super Mario Bros, évidemment : un jeu est interactif et se joue dans les deux sens, alors qu'un film n'est qu'à sens unique : aucune interaction (bon, à part, dans ce cas précis, le défilement des dialogues), c'est l'auteur qui montre le fruit de son travail, le "récepteur", lui, n'a qu'à regarder.

La seule chose que je dirai à ce sujet, c'est que le film "interactif" semblait être la seule solution pour amener l'histoire et l'ambiance du jeu, qui n'aurait de toute façon pas eu davantage d'intérêt si le joueur pouvait contrôler quelque chose. Donc c'est un bon choix, finalement.

Histoire (Note : 3,75/5)

Tell Me, ou comment condenser en cinq minutes un drame familial qui fait suite à un autre drame... le tout d'une manière un peu cynique. Il ne faut donc pas s'étonner si certains passages peuvent vous paraître malsains : par exemple, si les rires du public qui surviennent après que le père a dit que leur fils était mort vous choque, ne vous inquiétez pas (enfin, si...) c'est le but. On peut même se surprendre à rire d'une des répliques de ce genre...
L'ambiance narrative est bien amenée : on part d'une simple scène de la vie quotidienne, pour arriver crescendo à une situation où la tension est à son comble. Le hic, c'est qu'elle arrive peut-être un peu trop vite : il y avait peut-être un peu de place supplémentaire pour mieux l'amener, et éviter le sentiment d'une fin un peu trop brutale. Peut-être était-ce le but là encore, mais en tout cas, une histoire un peu plus longue n'aurait pas fait de mal.

Tell Me... ne serait-ce pas un cri d'alerte du personnage masculin de ce film, qui n'est finalement qu'un dialogue de sourds ?

Ambiance et Immersion (Note : 4,5/5)

Il faut bien avouer que l'ambiance de ce jeu est très bien amenée : une ambiance sombre, avec un décor morne (au bon sens du terme) plongé dans la pénombre, et une mise en scène qui la construit efficacement, avec une musique angoissante, coupée aux bons moments, et même un frisson apporté par le dénouement du film, marqué par un jeu de lumière. Le tout dans un cadre théâtral bien amené et bien pensé.
La seule chose qu'on pourrait reprocher ? Qu'à peine mis dans le bain du film, on doive le quitter cinq minutes plus tard. Rassurez-vous, c'est quand même un compliment.

Conceptions sonores (Note : 3,5/5)

Etant donné qu'il n'y a pratiquement qu'une seule musique (l'écran-titre n'en possède même pas), certes bonne et dans l'ambiance du jeu, il n'y a pas de quoi mettre la note maximale. Mais l'utilisation de la bande son elle-même est bonne, avec la musique, les blancs, les effets sonores, les rires et les applaudissements bien placés.

Graphismes (Note : 3,5/5)

Une bonne utilisation des graphismes, avec un style propre aux personnages, et un décor adapté, qui leur va bien, à eux et aussi à l'ambiance du jeu.
Mais bon, bis repetita placent, comme pour la bande son ; le film étant court et se déroulant dans une scène unique, il y en a quand même trop peu pour attribuer une note optimale... d'autant plus que l'écran-titre et l'écran de fin sont très simples graphiquement (mais collent bien à l'esprit du film).


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes de jeux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 4,25/5)

Un univers sombre, légèrement teinté de cynisme et d'humour noir sur les bords, et parfaitement anonyme (on ne sait pas qui sont les gens qui "jouent") : de ce côté, c'est réussi, d'autant plus grâce à la mise en scène qui joue bien sur l'ambiance graphique, sonore, la psychologie des personnages et les effets de lumière.

Narration et Mise en scène (Note : 3,75/5)

Ce film interactif utilise une mise en scène plutôt théâtrale : on notera un décor fixe, des personnages qui le sont tout autant, et la présence d'un public que l'on devine grâce aux applaudissements et aux rires.
Si l'approche théâtrale est bien utilisée, en revanche, les dialogues manquent de quelque chose pour identifier les interlocuteurs : on a du mal à deviner qui parle, à chaque fois (sauf l'ombre), on ne peut que le deviner avec les répliques. Alors qu'il pourrait y avoir plusieurs solutions pour éviter ce désagrément, sans pour autant dénaturer l'ambiance du jeu :
  • l'utilisation de facesets, dans le même style que les personnages ;
  • l'utilisation de "bulles", qui serait facilitée par les positions statiques des personnages ;
  • le changement de couleur du texte (une couleur par personnage : vu qu'il n'y en a que trois, ou quatre si on compte la "voix-off" ça ne serait pas insurmontable) ;
  • le voice acting : cette solution pourrait d'ailleurs donner davantage de cachet au jeu, bien qu'elle soit plus difficile à mettre en place et qu'on perdrait la synchronisation avec le texte...
Toujours est-il qu'il y avait quand même le moyen de pouvoir identifier les dialogues plus aisément.

Humour (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 3,5/5)

On ne peut pas vraiment dire qu'un film interactif est original, même dans le monde du jeu amateur. En revanche, son ambiance, elle, est plutôt atypique. De même que l'histoire, qu'il fallait oser.

Départ / Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3,5/5)

Le but premier de Tell Me était de déranger celui qui le regarde : c'est chose faite, et c'est réussi. Mais tout de même, ça reste très court, alors qu'il y avait sans doute moyen de faire un peu plus long, et ainsi de mieux amener la chute du film... qui, pour moi, survient un peu comme un cheveu dans la soupe. Que l'auteur dérange, d'accord, mais ça peut se faire sans frustrer pour autant.

PS : désolé si le mot "frustrer" apparaît comme un peu fort, mais je n'ai pas trouvé d'autre terme qui pouvait correspondre.


Remarques diverses

Orthographe : "je n'ai jamais ETE le même", "tu me senS", "tu ne rêveS".

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !