Test :
Eude Tension
Par garsim

Temps joué : 1 h


Introduction




Awards généraux

Gameplay (Note : 2,75/5)

Le principe du jeu est pour le moins original : trouver, sur chaque map, le plus grand nombre de gags possible. Le système de détection de gags est d'ailleurs assez bien pensé, avec un compteur qui indique le nombre de gags restants à trouver, et un moyen de les détecter sur la carte bien pensé (malgré quelques gags "fantômes" pour lesquels il ne se passe rien quand on interagit avec). Après, en ce qui concerne les gags eux-mêmes, c'est une autre histoire...
En revanche, le fait que ça constitue l'essentiel du jeu n'est pas super top, car on se retrouve rapidement perdu, sans savoir quoi faire. En effet, il manque une véritable ligne directrice au jeu de ce côté.

En ce qui concerne les systèmes, l'écran-titre ne va pas : même s'il reflète le côté délirant du jeu, on a plutôt l'impression qu'il s'agit d'une cinématique d'introduction, car on ne voit pas les choix "Continuer une partie" ou "Quitter", d'autant plus que la police utilisée n'est pas très lisible. Le menu, en revanche, passe bien, il est bien dans l'esprit du jeu tout en étant à peu près ergonomique.

Côté combats... vive l'incohérence ! Malgré l'utilisation du système de base. Outre les ennemis à l'apparence un peu délirante (bon, ça ne relève pas du gameplay, je l'admets) mais qui ont un bon feedback, là où ça coince, c'est surtout dans les attaques : en effet, on a beau avoir un grand nombre de PV, leurs attaques ne sont en général pas bien puissantes (du moins au début) ; mais surtout, les magies n'ont aucun intérêt, car elles consomment des PM alors qu'elles ne sont pas plus efficaces que les coups d'épée. Par ailleurs, obtenir une seule pièce après un combat de n'importe quel type, c'est... frustrant. Cela dit, l'argent n'a pas non plus tant d'intérêt que ça, à part dans la boutique (où, heureusement, le prix des objets est cohérent avec ce qu'on gagne, c'est-à-dire trois ou quatre sous). Même l'auberge semble se moquer de ce que l'on paye ou non, apparemment...

Histoire (Note : 2/5)

Une histoire bien difficile à définir : en effet, on n'a pas de pitch de base, pas vraiment de cohérence dans la suite du jeu pour en déduire l'histoire qui le suit. Tout ce qu'on sait, c'est qu'Eude est frustré de n'avoir pas pu boire un coup dans une taverne, et qu'il décide d'aller explorer le monde. La suite... on n'en sait trop rien, c'est juste un patchwork d'interactions diverses, desquelles découlent des dialogues sans queue ni tête...

Ambiance et Immersion (Note : 3,5/5)

Il y a bien quelque chose qui définit l'esprit de ce jeu : délirant, défiant les jeux traditionnels. Sur ce point, c'est réussi, en utilisant pourtant des graphismes et une majorité de musiques, qui, eux, sont au contraire classiques.
Après, est-ce que le joueur réussira à jouer le jeu et à se prendre au jeu, ou ne le comprendra-t-il pas, c'est une autre histoire...

Conceptions sonores (Note : 3,25/5)

Rien de bien extraordinaire concernant les musiques accompagnant les maps, qui sont le plus souvent extraites des RTP et qui collent bien aux maps.
C'est surtout lors des situations humoristiques que la musique change : on a alors droit à des aires bien plus délirants, comme l'écran-titre avec la musique de Benny Hill, le générique de Pokémon lorsqu'on doit capturer un Pikachu, celui de Walker Texas Ranger... au moins, même si ces musiques ne sont pas spécialement agréables à entendre, elles restent cohérentes avec la situation dans laquelle on les entend...

Graphismes (Note : 3,25/5)

Majoritairement les RTP de RPG Maker XP, généralement utilisés à bon escient et plutôt bien mappés (ouf, malgré un jeu délirant, on a quand même gardé un style graphique assez cohérent ).
Toutefois, il subsiste tout de même une incohérence : en effet, chaque map est bien mappée et agréable à voir visuellement... du moment qu'on considère chaque map séparément. Car là où ça pèche, c'est la cohérence des maps dans leur ensemble. En effet, il n'y a généralement aucune transition logique entre elles : ainsi, on passe d'une forêt un peu marécageuse à des ruines, puis à une ville en fleurs ou à un village campagnard...

Notons aussi l'habillage visuel du menu qui est pas mal fait.


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes de jeux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Narration et Mise en scène (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Humour (Note : 2,25/5)

Bon, vu que le véritable moteur du jeu est l'humour, il est donc évident que le jeu cherche à être drôle, en employant toute une gamme de moyens pour y parvenir : situations loufoques, objets bizarres, personnages étranges, musiques humoristiques, séquences parodiques (la capture du Pikachu), jeux de mots qui tombent parfois (souvent) à plat, multiples interactions et allusions à l'auteur du jeu, et même des privates jokes (le fan de BenBen)...
On n'a donc pas lésiné sur les gags, mais la quantité a clairement pris le dessus sur la qualité, et force est de constater que trop d'humour tue l'humour à la longue. A force de vouloir chercher des gags inégaux à tous les coins de map, ça finit par en devenir lassant... d'autant plus que ce n'est pas en option, vu que le concept du jeu est clairement basé dessus. Autrement dit, les blagues, il faut s'en farcir une bonne portion... je ne dis pas qu'elles tombent toutes à plat, certaines sont bien trouvées, mais que le fait d'en avoir autant d'un seul coup donne une impression d'overdose.
Un autre problème est qu'il faut aussi partager le "délire" de l'auteur pour bien accrocher dans le jeu, et le style d'humour employé, qui est parfois un peu lourd, il faut l'admettre.

Originalité (Note : 2/5)

Typiquement, la question qui se pose est : ce jeu est-il original... ou juste bizarre ? On aurait plutôt tendance à se pencher sur la deuxième réponse, car malgré un concept innovant (être lâché dans le jeu sans savoir quoi faire, si ce n'est trouver le plus de gags possibles pour avancer), on n'arrive pas à bien trouver ses marques et on reste trop souvent dans le flou. En somme, le jeu pourrait être plutôt qualifié de "bizarrerie organisée" par conséquent.

Départ / Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2/5)

Eude Tension est un OVNI dans le paysage du making, ce qui était d'ailleurs l'un des objectifs de son auteur. A tel point qu'il aurait sans doute fallu le juger différemment... mais à force de vouloir briser tous les standards et de partir dans le délire du jeu, on n'en comprend plus vraiment le principe, ce qu'il faut faire dedans, quel est son objectif... bon, le jeu trouvera certainement son public, mais il est malheureusement trop déconcertant pour être pleinement jouable par n'importe qui.


Remarques diverses

  • Erreur de game design : si on n'a pas pris le contenu du coffre de la troisième map, on n'a pas d'autre choix que de se laisser mourir à petit feu par le fantôme, vu qu'on ne peut pas fuir ni l'attaquer. Il n'y avait pas moyen d'abréger ça ?
  • Dans l'auberge de [labas], on ne peut plus rallumer la lumière la deuxième fois qu'on dort.
  • Orthographe, grammaire, etc. : après l'éjection du bar, "j'auraiS dû utiliser" ; présentation du détecteur de gags, "je voulaiS dire", "faudra que je pense_", "que vous parcour_ez", "disparaîtr_a" ; en parlant à la fleur de la deuxième map, "ènleve_ tes sales pattes" ; panneau indicateur quatrième map (vers le haut à partir de la troisième) : "rester planté_ là" ; etc. Je n'ai pas tout relevé, mais attention à ça, car il y en avait quand même assez pour dire quelque chose à ce sujet... et vu le nombre de dialogues du jeu...

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !