Test :
Anterya El : Prologue
Intro :
Je connaissais un peu déjà ce projet avant ce test, et il m’avait assez emballé.
Espérons que je le serai toujours après avoir joué…


Awards Majeurs :

* Award Gameplay:
4/5

Le gameplay se fonde sur un système de combat original, qui m’a un peu rappelé celui de Suikoden, avec ses duels.
Je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à prendre en main (et comprendre aussi…) le système, malgré les explications. Mais passé ces difficultés, qu’est-ce que le gameplay est efficace !
Il y a réellement un côté stratégique à prendre en compte : se défendre pour accumuler des PA, ou faire un combo pour peut-être contrer les attaques de son ennemi, ou activer sa Limite, tant de possibilités différentes qui se marient à ravir.
Malheureusement, pas d'exploration (= aucun donjon à nous mettre sous la dent) que l'on retrouve dans tout bons RPGs, et à vois si les duels seront toujours prenants aussi par la suite.

* Award Histoire:
4/5

La situation de départ (un déplacement politique d’un jeune roi pour sceller une alliance) n’est pas trépidante. Mais ce qui suit est digne d’intérêt, et le scénario mérite d’exister.
Ensuite, personnages, gameplay et musique participent à construire une histoire efficace et cohérente.
Malgré tout, la mise en scène est parfois un peu hasardeuse (la scène avec Kaleb qui se passe trop vite, comme celle de notre seconde visite au bar).

* Award « Âme du jeu »:
3.75/5

Ce prologue étant centré sur un seul et même endroit, une seule ambiance domine : une ambiance se rapprochant énormément de l’Egypte ancienne, dans une cité très vivante.
L’assemblage des musiques et des graphismes, PNJ et petits éléments du décor donnent réellement du cachet au jeu.

* Award Conceptions sonores:
4.25/5

Indéniablement un des points forts. Toutes les musiques sont bonnes, chacune dans leur style, et sont harmonie avec notre progression. Mention spéciale à la musique d’introduction et de combat.
Il m’a juste manqué quelques petits sons et bruitages, qui rythment la cité par exemple.

* Award Graphismes:
3.75/5

Cohérents, plutôt réussis, harmonieux, on sent qu’il y a eu du travail derrière les graphismes. Alors que certains endroits sont forts agréables à l’œil (le château vu de l’extérieur, la cité en général avec ses ruelles escarpées), d’autres m’ont semblé un peu vide (l’arène de combat, le hammam du château…). Pourtant, il y a certains éléments de décoration très sympathiques (tableaux, tapis, statues, végétation…).
Dernière petite remarque, on peut traverser certains PNJ…


Awards mineurs :

* Award Graphismes custom:
3.75/5

Globalement, c’est du bon boulot. Les charas sont plaisants, ainsi que les « artworks ». L’assemblage de différents éléments déjà existants pour créer de tout nouveaux tilesets n’est pas désagréable…
Juste une mini remarque, j’ai eu un peu de mal à différencier le sol des toits quelques fois…

* Award Musiques custom:
4.5/5

Prises séparément, les musiques sont vraiment excellentes et apportent un énorme plus au jeu.

* Award Systèmes custom:
4/5

Il y a du avoir pas mal de boulot pour construire ce système de combat que sont les duels. Notamment si tout est fait en event.
Et c’est réussi. En plus d'être prenant, cela change des systèmes de combat basique (ou en A-RPG) que l'on nous rabâche avec le logiciel.
Il y a aussi cette petite "énigme" du portrait que j'incorpore dans la catégorie : simple, et efficace.

* Award Level Design :
2.25/5

Même si le système de combat est plutôt bien utilisé, sans trop de folies, il manque ce côté « exploration » propre à des RPG. En effet, étant donné qu’aucun donjon ou autre lieu à explorer n’est disponible dans cette démo, il est assez difficile de noter ce point de level design. Si l’on se limite à la cité que l’on visite, aucun objet n’est à récupérer, ni aucune véritable énigme.
Par contre, le mapping est bon, les « power-up » à la fin de chaque duel sont bien choisis ainsi que raisonnables, et « l’énigme du portrait » n’est pas trop difficile.

* Award Personnages :
3.75/5

Zanko, le personnage principal de ce prologue, est véritablement intéressant et se dévoile petit à petit. Son aspect froid m’a beaucoup plu. Il est de même avec la reine et le roi, « utilisés » à bon escient, chacun dans leur style. Leurs relations évoluent au fur et à mesure d’une manière très intelligente, jusqu'à l'apothéose final.
Par contre, quelques regrets sur les personnages secondaires (les gardes de Zanko, le garde du corps du roi…), dont l’on ne sait pas énormément de choses. Peut-être pour la suite ?

* Award Univers :
3/5

L’action se passe toujours dans la même cité, ce qui n’aide pas pour apprendre à connaître le monde dans lequel le joueur va évoluer par la suite.
Mais si l’on se concentre seulement sur la ville, l’univers est là : la ville est vivante, on a quelques informations pour apprendre à mieux connaître, ce style « égyptien » est bien exploité…
Petits défauts, j’aurai aimé en apprendre plus sur Emporya (le royaume d’où provient Zanko), et je trouve quelques petites incohérences dans la cité (un billard, et même le bar entier, dans une ville comme celle-ci, j’ai du mal à me l’imaginer).

* Award Scénario :
3.75/5

Ça commence avec un simple voyage "politique" d'un roi fraichement monté sur le trône, qui rejoint vite une eptite histoire de "trafiquants", et ça monte crescendo au fur et à mesure : des rêves étranges, une belle reine nommée Leila…
Il n’y a pas à dire, le scénario nous tient en haleine, et je suis curieux de voir ce qui va se passer par la suite. Mais ça reste trop court!

Conclusion :

Un véritable plaisir que de tester ce jeu. Accompagné d’une excellente bande-son, la progression se fait facilement et avec plaisir, et les quelques petits défauts ne sont pas trop gênants.
Une suite à ce jeu ne peut qu’être attendue. En tout cas, je serai aux premières loges.

Note globale: 4.25/5

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !