Développez vos compétences en programmation web en participant à l'équipe de création du nouveau Alex d'or !
Test :
Final Fantasy VII Origin
Final fantasy 7 origin (2k3) :

Introduction:

FF7 origin est un RPG inspiré du célèbre opus de la célèbre série. On y incarne tour à tour Sephiroth et Vincent dans les années sombres qui précèdent l'entrée de Cloud à Avalanche.
Je n'ai pas terminé le jeu, bien que j'y aie joué pendant plus de dix heures. Arrivé au énième bug, j'ai laissé tomber. J'ai joué jusqu'au moment où Vincent est attaqué dans le sous-sol de Nibelheim : il commence la combat blessé, et je n'ai presque rien pour le soigner...

Awards Majeurs :

* Award Gameplay: 2.5/5
J'ai trouvé vraiment pénible l'alternance des héros : ça casse complètement la progression des personnages, déjà bien entravée par des scènes extrêmement longues !
Les combats sont longs et très répétitifs. La plupart des monstres sont insensibles à la moitié des magies. Au début, le moindre monstre peut exploser Sephiroth ; mais même en le montant au level 18, il me fallait bien une dizaine de tours pour tuer des ennemis aléatoires...
On fait quelques quêtes dans Guelnika (on peut vadrouiller aussi avec Vincent), mais ça aussi, ça casse l'ambiance : on cherche un ourson entre autres... Pas grand chose à voir avec le mythique Séphiroth ! Enfin, ça ajoute quelque chose à faire !
J'ai bien aimé pouvoir tirer des meubles.
J'ai détesté piétiner devant des énigmes qu'on ne peut pas résoudre... Soit j'ai raté la moitié de ce que j'ai fait (et franchement avec le temps que j'ai passé dessus, je ne crois pas !), soit certains trucs sont inaccessibles au début (mais on essaie quand même et c'est pénible !)
Le reste du jeu est constitué de très longues scènes où les gens parlent sans rien dire...

* Award Histoire: 2/5
Le scénario avance, mais dans tant de directions différentes qu'on n'y comprend rien. L'alternance Sephiroth/Vincent donne vraiment l'impression qu'il y a deux histoires différentes entremêlées sans queue ni tête. Par ailleurs, les personnages passent leur temps à faire des remarques mystérieuses du genre :"J'en étais sûr !" "Ah ah ! Il avait raison..." "Alors tu... ah bien sûr..." C'est parfaitement insupportable !

* Award "Âme du jeu": 2/5
J'ai beaucoup de mal de ce côté là parce que je n'ai absolument pas réussi à m'immerger : le jeu m'a déplu dès l'introduction et les nombreux fatal bugs n'ont rien fait pour améliorer cette première idée... Je vais essayer de faire une synthèse de ce qui n'a pas fonctionné :
Les dialogues sont beaucoup trop longs : on passe énormément de temps à parler ! De plus ils ne servent à rien, ce sont justes des allusions incompréhensibles : on n'apprend rien de plus sur l'histoire.
Les combats sont beaucoup trop difficiles : le moindre garde ou le moindre scientifique est beaucoup plus fort que nous.
Au début du jeu, j'ai essayé d'ouvir le menu alors qu'un texte était en train d'apparaître (et ils mettent beaucoup de temps à apparaître !) et le jeu a planté.
À deux autres reprises (en tuant la turkette avec Kenat et en sortant de la prison), le jeu a planté et les scènes sont tellement longues qu'il faut beaucoup de patience pour recommencer !
J'ai horreur des combats truqués et le jeu en est plein ! Combat de Vincent contre l'homme mystère qu'on est obligé de perdre ; combat de Vincent contre les turks qu'on ne peut pas gagner ; combat contre Kénat qu'on ne peut pas gagner ; turks qu'on vainc mais qui ne meurent pas... C'est d'un lassant !
Les graphismes manquent de cohérence.
On peut inspecter le décor, mais l'affichage des messages est tellement lent que j'ai fini par arrêter...
Ce qui est sûr, c'est que j'ai pas du tout retrouvé l'ambiance de ff7. Au contraire, il m'a semblé qu'on essayait de faire des allusions en les collant un peu dans tous les sens.
Le jeu fait plein de promesses, mais ça tombe à plat (temple impossible à ouvrir ; boss impossibles à tuer ; passages secrets impossibles à ouvrir)...
Genocude ???

* Award Conceptions sonores: 3.5/5
Les musiques ne m'ont pas déplu ; les effets sonores, si ! Le cling de sélection de ff7 devrait être banni à tout jamais !

* Award Graphismes: 2/5
De grosses incohérences de ce côté-là : j'ai bien aimé les artworks ; mais quel choc de voir que les facesets ne sont que les perso en gros plan tout pixellisés ! Les chara custom n'ont pas du tout la même taille que les autres (Rip de ff6 ; RTP). Des portes qui montent jusqu'au plafond. Des halos mal placés par rapport à la source lumineuse. Le rendu visuel est vraiment perturbant !

Awards mineurs :

* Award Graphismes custom 3.5/5
Ce qui est custom n'est pas mauvais, mais totalement inadapté au reste... Au passage, une partie de la cape de Vincent ne flotte pas...

* Award Musiques custom 4/5
J'ai bien aimé les musiques, par contre elles m'ont semblé vraiment très inspirées des musiques de ff7. Faudrait voir avec la Sacem !

* Award Systèmes custom 3.5/5
Le système de matéria est en partie buggé : super HP et super défense ne prennent pas en compte les augmentations quand on change de niveau : il faut donc enlever la matéria et la remettre pour en bénéficier à fond. Par ailleurs, je pense que 3 orifices, c'est assez limité (enfin, en tout cas tant qu'on n'a qu'un seul personnage dans l'équipe !)
Le système de limite est en partie buggé : quand Vincent reprend son apparence normale, il se fait ruiner en HP/MP.
Le menu custom est extrêmement lent.
Bref, les systèmes sont intéressants, mais pas "aboutis".

* Award Conception des niveaux (level design) 2/5
Beaucoup de grandes maps vides et carrées.

* Award Personnages (chara design) 3/5
Je n'ai pas assez joué pour vraiment goûter l'évolution psychologique des personnages, mais en gros ce sont ceux de ff7, mais qui parlent beaucoup plus ! Quant aux nouveaux (je n'ai pu tester que Kénat), il ressemble à une espèce de Sephiroth/Vincent/Cloud/Zak bis : un énième membre du soldat qui se rebelle contre la Shinra. On a aussi de nouveaux turks, qui sont... des turks...

* Award Univers (background) 2.5/5
Comme sus-dit, je trouve que l'univers est raté, du moins dans la première partie du jeu : on ne sait jamais où on est, ni trop ce qu'on fait. La partie empruntée à squaresoft fonctionne bien, mais le reste est vraiment incompréhensible.

* Award Scénario (évènementiel - contage) 2/5
L'histoire progresse de manière trop chaotique et souvent de manière incompréhensible...

* Award Originalité 1.5/5
Hum... Ben non ! Le système des matérias, des limites, c'est ff7 ; et le reste est assez banal.

* Award Départ/Introduction 1.5/5
Assez mal fichue : on commence par Séphiroth, dans les vappes, mais on enchaîne sur Vincent sans avoir pu jouer... Les scènes sont très longues, faites de dialogues incompréhensibles (parce qu'allusifs) et de combats répétitifs : il faut bien compter dix mintes avant de pouvoir "jouer" avec Vincent ! La suite du prologue est encore pire : les combats deviennent presque impossibles à moins de faire du leveling et les énigmes m'ont laissé sur ma faim : je suppose qu'on doit revenir plus tard dans le jeu, mais, à ce moment-là, autant bloquer les différents endroits et ne dégager que la sortie...

* Award Thème des Alex 1.5/5
Il pleut.

Conclusion:

Ce que j'ai préféré : Incarner un chocobo, même si je n'ai pas trouvé d'usage à la plume d'éclair...
Ce que j'ai détesté : L'extrême lenteur du jeu ! TOUT est interminable : ouvrir le menu ; sauvegarder ; équiper une matéria ; le moindre combat ; toutes les scènes ; les dialgoues... En plusieurs heures de jeu, j'ai à peine avancé ! Ça a été une torture !

FF7 origin semble vouloir combler les questions laissées sans réponses dans ff7, mais au lieu de le faire, le jeu tombe dans le même défaut en abusant des messages sibyllins. Perdu dans les méandres de ce triple scénario, les quelques instants de jeu ne sont pas très réussis.

Note du jeu (Grand prix): 2.5/5

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !