Pré-test :
OUROnBOROS
Par garsim

Avis

Ce qui est tout de suite frappant dans ce jeu, c’est évidemment la présence de la 3D, ce qui, pour un jeu RPG Maker, n’est pas rien… cependant, bien qu’elle force l’admiration et rende le jeu plus immersif, elle a plutôt tendance à le desservir sur un point : les déplacements sont bien moins intuitifs. D’ailleurs, la vitesse de déplacement du personnage est plutôt lente, et la progression dans les couloirs ne se résume qu’à une succession de panoramas, qui ne semble pas finir correctement… on avance, on avance, mais on n’aboutit finalement à rien. On ne sait donc pas trop où on va, d’autant plus que le scénario se montre un peu vague lui aussi (on passe d’un enlèvement à la découverte d’autres personnages sans trop savoir pourquoi), et les dialogues font apparaître un peu trop de fautes d’orthographe. La démo a aussi été l’occasion de tester le système de combat, personnalisé et plutôt simple et intuitif (avec les actions « Attaquer », « Magie », « Inventaire » et « Fuir »), mais les combats eux-mêmes manquent de piquant et se révèlent monotones. Bref, c’est un peu une usine à gaz : pour un poids de plus de 500 Mo, on ne découvre qu’un quart d’heure de jeu à peine, qui permet certes de voir de la 3D et des systèmes intéressants, mais que les autres points pénalisent.

Verdict : Défavorable

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !